Vincent Voiture

(1598-1648)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À la louange d’un soulier d’une dame

Au Cardinal Mazarin, sur la Comédie des machines

À une Demoiselle qui avait les manches de sa chemise retroussées et sales

 

Ballade : Toi qu’une étoile favorable...

Belise, je sais bien que le Ciel favorable...

Belle déesse que j’adore...

La Belle Matineuse

Belles fleurs, dont je vois ces jardins embellis...

 

Ce soir que vous ayant seulette rencontrée...

Chanson : L’un meurt, qu’à sa fantaisie...

Chez la Coiffier une demi-douzaine...

Ci gît un petit garçonnet...

 

Dans la prison qui vous va renfermant...

Dedans ces prés herbus et spacieux...

D’un buveur d’eau, comme avez débattu...

 

En bon Français politique et dévot...

Épitaphe : Ci gît un petit garçonnet...

 

Je me meurs tous les jours en adorant Sylvie...

Je pensais...

J’avais de l’Amour pour vous...

 

La plus adorable personne...

La terre brillante de fleurs...

Les demoiselles de ce temps...

Le Soleil ne voit ici-bas...

Lorsqu’avecque deux mots que vous daignâtes dire...

L’Amour sous sa loi...

L’autre jour, au palais des cieux...

L’un meurt, qu’à sa fantaisie...

 

Ma foi, c’est fait...

Ma foi, que d’un fin diamant...

Mon âme, adieu, quoi que le cœur m’en fende...

 

Notre Aurore vermeille...

 

Ou vous savez...

 

Placet à une Dame

Pour la tortue

Pour vos beaux yeux auteurs de mon trépas...

Pour vos beaux yeux et votre beau visage...

Pour vous servir...

 

Quand Iris aux beaux yeux...

 

Regrets sur la mort du Rondeau

Rondeau : En bon Français politique et dévot...

Rondeau : Trois jours entiers...

 

Si haut je veux louer Sylvie...

Six rois prièrent l’autre jour...

Sonnet d’Uranie

Sous un habit de fleurs, la Nymphe que j’adore...

Stances : Je pensais...

Stances écrites de la main gauche

Stances écrites sur des tablettes

Sur sa maîtresse, rencontrée, en habit de garçon, un soir de carnaval

Sur une Dame, dont la jupe fut retroussée

 

Toi qu’une étoile favorable...

Tout beau corps, toute belle image...

Trois jours entiers...

 

Un buveur d’eau, pour aux dames complaire...

 

Vous de qui l’œil est mon vainqueur...

Vous l’entendez mieux que je ne pensais !...

 


Si haut je veux louer Sylvie,
Que toute autre en meure d’envie.
Sa personne est pleine d’appas.
Les Amours naissent sous ses pas :
Et c’est par eux qu’elle est servie.
 
De cent vertus elle est suivie.
Son cœur tient mon âme ravie :
Et les Conquérants ne l’ont pas
              Si haut.
 
Quoique mon amour m’y convie,
[...]

[lire le poème...]



    « La terre brillante de fleurs,
    Fait éclater mille couleurs
    D’aujourd’hui seulement connues.
    L’astre du jour, en souriant,
    Jette sur la face des nues
[...]

[lire le poème...]


Lorsqu’avecque deux mots que vous daignâtes dire,
Vous sûtes arrêter mes peines pour jamais,
Et qu’après m’avoir fait endurer le martyre,
Vous m’ouvrîtes les Cieux, et me mîtes en paix.
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lоrrаin : Déсаdеnсе

Lоrrаin : Αbаndоnnéе

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Rоdеnbасh : «Lеs суgnеs blаnсs, dаns lеs саnаuх dеs villеs mоrtеs...»

Νоuvеаu : Fоu

Vеrlаinе : Sur lе Саlvаirе

Lаhоr : Dаnsе mасаbrе

Lа Fоntаinе : Lеs Dеuх Соqs

Τаilhаdе : Ιnitiаtiоn

Dеshоulièrеs : Stаnсеs : «Αgréаblеs trаnspоrts qu’un tеndrе аmоur inspirе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Ρоpеlin : Τurеlаirе, turеlurе

Lоrrаin : Réсurrеnсе

Lоrrаin : Αltеssе

Νоuvеаu : «Οn m’а mis аu соllègе (оh ! lеs pаrеnts, с’еst lâсhе !)...»

Dеsbоrdеs-Vаlmоrе : Lе Dimаnсhе dеs Rаmеаuх

Ρrоust : Jе соntеmplе sоuvеnt lе сiеl dе mа mémоirе

Riсhеpin : Lе Ρеndu јоуеuх

Rоdеnbасh : «Lеs суgnеs blаnсs vоnt еt viеnnеnt sur lеs саnаuх...»

Klingsоr : Lа Сhаisе dе pаillе

Rоllinаt : Lеs Ρiеrrеs

Cоmmеntaires récеnts

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lа Rоndе sоus lа сlосhе (Βеrtrаnd)

De Сосhоnfuсius sur «Ρlus qu’аuх bоrds Αеtëаns lе brаvе fils d’Ésоn...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Ρuisqu’à si bеаu Sоlеil ј’аi mоn аilе étеnduе...» (Lа Rоquе)

De Βаilеу sur Соntrе Sаbidius : «D’un gâtеаu trоp brûlаnt...» (Dubоs)

De Сосhоnfuсius sur Hеurеs sеrеinеs (Сrоs)

De Jеhаn sur Соnsеil (Βаnvillе)

De Jеhаn sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

De Jеhаn sur Εn јustiсе dе pаiх (Rоllinаt)

De Jеhаn sur Μаtеlоts (Соrbièrе)

De Сurаrе- sur L’Αmbitiоn tаnсéе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Βlоndеl sur Τеrrе dе Frаnсе (Fаbié)

De Τоrсhоnfuсius sur Lе Сосhоn, lа Сhèvrе еt lе Μоutоn (Lа Fоntаinе)

De Lilith sur «Ô Déеssе, qui pеuх аuх prinсеs égаlеr...» (Du Βеllау)

De Μаlеpеur sur «Jе plаntе еn tа fаvеur сеt аrbrе dе Суbèlе...» (Rоnsаrd)

De Léаlаgirаfе sur Sur un Sоngе (Sсudérу)

De Сliеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

De Fоurmi sur Lе Τunnеl (Rоllinаt)

De Julеs dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеаn dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Νаrсissе Hérоn sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Βаudеlаirе)

De Νiсhоlаs nеwmаn sur Frаnсis Jаmmеs

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz