Albert Samain

(1858-1900)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

Accompagnement

À Marceline Desbordes-Valmore

Antigone

Arpège

Automne

 

Le Boucher

Les Bûchers

 

Chanson d’été

Chanson violette

La Cuisine

C’est un soir tendre comme un visage de femme...

 

Dilection

Douleur

 

Élégie : L’heure comme nous rêve accoudée aux remparts...

Élégie : Quand la nuit verse sa tristesse au firmament...

Ermione

Extase

Extrême-Orient II

 

Fin d’empire

Le Fouet

 

La Grenouille

 

Ilda

L’Indifférent

 

Je rêve de vers doux et d’intimes ramages...

Je t’aime, — loin de toi ma pensée obstinée...

J’aime l’aube aux pieds nus...

 

Keepsake

 

Le Laboureur

Larmes

Lentement, doucement, de peur qu’elle se brise...

Luxure

L’heure comme nous rêve accoudée aux remparts...

 

La Maison du matin

Midi

Mon Âme est une infante en robe de parade...

Mon enfance captive a vécu dans des pierres...

Musique

 

Nocturne provincial

Nuit blanche

 

Octobre est doux

 

Pannyre aux talons d’or

Paresse

La Prière du convalescent

Promenade à l’étang

 

Quand la nuit verse sa tristesse au firmament...

 

Le Repas préparé

Le Repos en Égypte

Retraite

 

Les Sirènes

Soir : C’est un soir tendre comme un visage de femme...

Soir : Voici que les jardins de la nuit vont fleurir...

Soir de Printemps

Soir sur la plaine

Soirs

 

Ton Souvenir est comme un livre bien-aimé...

La Tourterelle d’Amymone

Tout dort. Le fleuve antique entre ses quais de pierre...

Tsilla

 

Une heure sonne au loin. — Je ne sais où je vais...

Une

 

La Vache

Vague et noyée au fond du brouillard hiémal...

Ville morte

Voici que les jardins de la nuit vont fleurir...

 
Octobre est doux


 
Octobre est doux. — L’hiver pèlerin s’achemine
Au ciel où la dernière hirondelle s’étonne.
Rêvons... le feu s’allume et la bise chantonne.
Rêvons... le feu s’endort sous sa cendre d’hermine.
 
[...]

[lire le poème...]

Chanson violette


 
Et ce soir-là, je ne sais,
Ma douce, à quoi tu pensais,
        Toute triste,
Et voilée en ta pâleur,
Au bord de l’étang couleur
        D’améthyste.
 
Tes yeux ne me voyaient point ;
Ils étaient enfuis loin, loin
        De la terre ;
Et je sentais, malgré toi,
Que tu marchais près de moi,
        Solitaire.
[...]

[lire le poème...]

Nuit blanche


 
Cette nuit, tu prendras soin que dans chaque vase
Frissonne, humide encore, une gerbe de fleurs.
Nul flambeau dans la chambre — où tes chères pâleurs
Se noieront comme un rêve en des vapeurs de gaze.
 
[...]

[lire le poème...]

Ermione


 
Le ciel suave était jonché de pâles roses...
Tes yeux tendres au fond de ton large chapeau
Rêvaient : tu flottais toute aux plis d’un grand manteau,
Et ton cœur, qu’inclinaient d’inexprimables choses,
 
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Guillеt : «Lа nuit étаit pоur mоi si très оbsсurе...»

Lоuÿs : Αu vаissеаu

Μаgnу : «Ô bеаuх уеuх bruns, ô rеgаrds détоurnés...»

Rасinе : Βritаnniсus. Αсtе ΙΙ, Sсènе 2

Βеllеаu : Lа Βеllе Νuit

Τаilhаdе : Ιnitiаtiоn

Klingsоr : Lе Νаin

Саmillе Μаuсlаir

Βruаnt : Fins dе sièсlе

Dеlillе : Lе Соin du fеu

☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Vоus qui rеtоurnеz du Саthаi...»

Μussеt : Sur unе mоrtе

Du Βеllау : «Μаudit sоit millе fоis lе Βоrgnе dе Libуе...»

Hugо : Répоnsе à un асtе d’ассusаtiоn

Βruаnt : Fins dе sièсlе

Gréсоurt : Lе biеn viеnt еn dоrmаnt

Vitré : «Μоn âmе еst un rоsеаu fаiblе, sес еt stérilе...»

Hugо : À dеs оisеаuх еnvоlés

Diеrх : Εn сhеmin

Rоllinаt : Lа Сhаnsоn dеs Αmоurеusеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Jе plаntе еn tа fаvеur сеt аrbrе dе Суbèlе...» (Rоnsаrd)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Ρhèdrе (Fоurеst)

De Jаdis sur Ρоur unе аnаtоmiе (Guillеt)

De Сосhоnfuсius sur «Ô bеаuх уеuх bruns, ô rеgаrds détоurnés...» (Μаgnу)

De Gégé sur Sоir dе Μоntmаrtrе. (Τоulеt)

De Jаdis sur Vœu (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сосhоnfuсius sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Jаdis sur «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...» (Τоulеt)

De Μаlvinа- sur «Quе tristе tоmbе un sоir dе nоvеmbrе...» (Νоuvеаu)

De Lеmiеuх Sеrgе sur «Vоtrе rirе еst éсlаtаnt...» (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сhristiаn sur Rêvеriе sur tа vеnuе (Αpоllinаirе)

De Diсkо rimеur sur «Jе rêvе dе vеrs dоuх еt d’intimеs rаmаgеs...» (Sаmаin)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz