Musset

(1810-1857)

Recueil complet

1850 : Poésies nouvelles

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À Alf. T. : Qu’il est doux d’être au monde, et quel bien que la vie !...

À Alfred Tattet

Adieux à Suzon

Adieu

Ainsi, mon cher ami, vous allez donc partir !...

À la Malibran

À la Mi-Carême

À Laure

À Lydie. Imitation.

À Lydie. Ode IX, Livre XIII. Traduit d’Horace

À M. A. T. : Ainsi, mon cher ami, vous allez donc partir !...

À M. de Régnier, de la Comédie Française, après la mort de sa fille

À M.V.H. : Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses...

À Madame Cne T.

À Madame G., Rondeau

À Madame G., Sonnet

À Madame Jaubert

À Madame M...

À Madame N. Ménessier

À Madame O., qui avait fait des dessins pour les Nouvelles de l’auteur

À Madame *** : Jeune ange aux doux regards, à la douce parole...

À Mademoiselle ***

À mon ami Alfred T.

À mon ami Édouard B.

À mon Frère, revenant d’Italie

L’Andalouse

L’Anglaise en diligence

À Ninon : Avec tout votre esprit, la belle indifférente...

À Ninon

Après une lecture

À Saint-Blaise, à la Zuecca...

À Sainte-Beuve

Au lecteur des deux volumes de vers de l’auteur

À Ulric G.

À une fleur

À une muse

Au roi, après l’attentat de Meunier

Avec tout votre esprit, la belle indifférente...

 

Ballade à la lune

Béatrix Donato fut le doux nom de celle...

Bonjour, Suzon, ma fleur des bois...

 

Chanson : À Saint-Blaise, à la Zuecca...

Chanson : Hélas ! hélas ! Que de maux sur terre !...

Chanson : J’ai dit à mon cœur...

Chanson : Lorsque la coquette Espérance...

Chanson : Nous venions de voir le taureau...

Chanson : Quand on perd, par triste occurence...

Chanson de Barberine

Chanson de Fortunio

Chantez, chantez encor, rêveurs mélancoliques...

Connais-tu deux pestes femelles...

Conseils à une Parisienne

 

Derniers vers

Dieu l’a voulu, nous cherchons le plaisir...

Dupont et Durand

 

L’Espoir en Dieu

 

Les Filles de Loth

Le Fils du Titien

Fut-il jamais...

 

Hélas ! hélas ! Que de maux sur terre !...

 

Idylle

Il est aisé de plaire à qui veut plaire...

Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses...

Impromptu : Dieu l’a voulu, nous cherchons le plaisir...

Impromptu en réponse à cette question : Qu’est-ce que la Poésie ?

 

Jamais

Je méditais, courbé sur un volume antique...

Jeune ange aux doux regards, à la douce parole...

Je vous ai vue enfant, maintenant que j’y pense...

J’ai dit à mon coeur...

 

Lettre à M. de Lamartine

Le Lever

Lorsque la coquette Espérance...

Lucie

 

Madame la marquise

Marie

Le Mie Prigioni

Mimi Pinson

 

Non, quand bien même une amère souffrance...

Nous venions de voir le taureau...

La Nuit de décembre

La Nuit de mai

La Nuit d’août

La Nuit d’octobre

 

Ô critique du jour, chère mouche bovine...

 

Pâle étoile du soir...

Par un mauvais temps

Le Petit Moinillon

Puisque votre moulin tourne avec tous les vents...

 

Quand, par un jour de pluie, un oiseau de passage...

Quand on perd, par triste occurence...

Quand vous aurez prouvé, messieurs du journalisme...

Que j’aime à voir, dans la vallée...

Que j’aime le premier frisson d’hiver...

Qu’il est doux d’être au monde, et quel bien que la vie !...

 

Rappelle-toi (Vergiss mein nicht)

Retour

Rêverie

Revue romantique

Le Rhin allemand (Réponse à la chanson de Becker)

Le Rhin allemand, par Becker (traduction française)

Le Rhin

Le Rideau de ma Voisine

Rolla

Rondeau : Fut-il jamais...

Rondeau : Il est aisé de plaire à qui veut plaire...

 

Le Saule

Se voir le plus possible et s’aimer seulement...

Silvia

Simone

Le Songe du reviewer

Sonnet : Béatrix Donato fut le doux nom de celle...

Sonnet : Non, quand bien même une amère souffrance...

Sonnet : Que j’aime le premier frisson d’hiver...

Sonnet : Se voir le plus possible et s’aimer seulement...

Sonnet à Madame M.N. : Je vous ai vue enfant, maintenant que j’y pense...

Sonnet à Madame M.N. : Quand, par un jour de pluie, un oiseau de passage...

Sonnet à Madame M.N. : Vous les regrettiez presque en me les envoyant...

Sonnet au Lecteur

Souvenir des Alpes

Souvenir

Souvent, par quelque mois de janvier, quand tout dort...

Stances : Je méditais, courbé sur un volume antique...

Stances : Que j’aime à voir, dans la vallée...

Stances burlesques à G. Sand

Stances sur le costume Pompadour de miss ***

Sur la naissance du comte de Paris

Sur la paresse

Sur les Débuts de Mesdemoiselles Rachel et Pauline Garcia

Sur trois Marches de Marbre rose

Sur une morte

 

Le Treize Juillet

Tristesse

Le Trois Mai 1814

 

Une bonne Fortune

Une promenade au Jardin des Plantes

Une Soirée perdue

Un rêve

 

Vision

Vous les regrettiez presque en me les envoyant...

 
À M.V.H.


 

Sonnet


Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses,
Pour savoir, après tout, ce qu’on aime le mieux,
Les bonbons, l’Océan, le jeu, l’azur des cieux,
Les femmes, les chevaux, les lauriers et les roses.
[...]

[lire le poème...]

Sonnet au Lecteur


 
Jusqu’à présent, lecteur, suivant l’antique usage,
Je te disais bonjour à la première page.
Mon livre, cette fois, se ferme moins gaiement ;
En vérité, ce siècle est un mauvais moment.
 
[...]

[lire le poème...]

À Lydie. Imitation.


 
 

HORACE


 
Du temps où tu m’aimais, Lydie,
De ses bras, nul autre que moi
N’entourait ta gorge arrondie ;
J’ai vécu plus heureux qu’un roi.
 
 

LYDIE


 
Du temps où j’étais ta maîtresse,
Tu me préférais à Chloé ;
Je m’endormais à ton côté,
[...]

[lire le poème...]

Rondeau



Il est aisé de plaire à qui veut plaire.
D’un ignorant un bavard écouté,
D’un journaliste un rimailleur vanté,
Sans nulle peine y trouvent leur affaire.
Louer un sot, c’est pure charité.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : «J’аvаis, еn rеgаrdаnt tеs bеаuх уеuх, еnduré...»

Viаu : Épigrаmmе d’un impuissаnt

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis un êtrе dе sаng frоid...»

Régniеr : Juliе аuх уеuх d’еnfаnt

Sаint-Αmаnt : «Vоiсi lе rеndеz-vоus dеs Εnfаnts sаns sоuсi...»

Сrоs : L’Hеurе frоidе

Rimbаud : Μа Βоhèmе

Rimbаud : Οphéliе

Vеrlаinе : Νеvеrmоrе : «Sоuvеnir, sоuvеnir, quе mе vеuх-tu ?...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

☆ ☆ ☆ ☆

Сhrеtiеn dе Τrоуеs

Sсаrrоn : Сhаnsоn à bоirе

Саrсо : Βоhèmе

Αpоllinаirе : «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...»

Ρоnсhоn : Sоnnеt à Сhеvrеul

Μоlièrе : À Μоnsiеur Lе Vауеr, sur lа Μоrt dе sоn Fils

Lе Μоuël : «À lа sаintе, mаrtуrе еt viеrgе...»

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Αllаrd : Αu dеrniеr сiеl

Gеоrgin : Τristеssе аu bоrd dе l’еаu

Cоmmеntaires récеnts

De Сrаpаudinе sur «Ô сritiquе du јоur, сhèrе mоuсhе bоvinе...» (Μussеt)

De Lа Μusérаntе sur «Vоiсi lе rеndеz-vоus dеs Εnfаnts sаns sоuсi...» (Sаint-Αmаnt)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Сhеvrеul (Ρоnсhоn)

De Сосhоnfuсius sur «Lеntеmеnt, dоuсеmеnt, dе pеur qu’еllе sе brisе...» (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur «Suzаnnе m’éсоutаit sоupirеr pоur Diаnе...» (Αubigné)

De Сurаrе- sur Sоnnеt pоur un Τаblеаu sаns légеndе (Lоuvigné du Dézеrt)

De Lа Μusérаntе sur «Lösсh mir diе Αugеn аus...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur Lа Νосе à Gоnеssе (Fоrt)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Τоtо28 sur Βibliоthèquеs (Αutrаn)

De Τоtо28 sur Sоnnеt : «Sе vоir lе plus pоssiblе еt s’аimеr sеulеmеnt...» (Μussеt)

De Lа Μusérаntе sur «Jе vis mа Νуmphе еntrе сеnt dаmоisеllеs...» (Rоnsаrd)

De Αzuré dе lа fаuсillе sur Соntrе lа јаlоusiе (Urfé)

De Vinсеnt sur Lеs Βiеnfаits dе lа nuit (Rоllinаt)

De Siхtе sur «D’un оutrаgеuх соmbаt...» (Αubigné)

De lасоtе sur «Jе sаis biеn qu’оn dirа quе је suis témérаirе...» (Βirаguе)

De mdrlоl sur Lеs Léprеuх (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur Ρаrsifаl (Vеrlаinе)

De vinсеnt sur «Un pеu dеvаnt quе l’аubе аmеnât lа јоurnéе...» (Gоdаrd)

De Ρiеrrоt sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz