Jean Moréas

(1856-1910)

Recueil complet

1901 : Les Stances (1901)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

Adieu, la vapeur siffle...

Ah, fuyez à présent...

Ariette

Au milieu du jardin...

Aux rayons du couchant...

 

Belle, vivant tes jours...

Belle lune d’argent...

Belle source...

Bien qu’ainsi tu te couronnes...

 

Ce canal qu’à cette heure...

Chimaera

Compagne de l’éther...

Coupez le myrte blanc...

 

Dans le ciel est dressé...

Dans le jeune et frais cimetière...

De ce tardif avril, rameaux, verte lumière...

 

En cet après-midi si lourd...

Encor sur le pavé...

En dépit de mes maux...

Été, tous les plaisirs...

Et j’irai...

 

Grands bois, je vous verrai...

 

Hélas ! cœur trop humain...

Hymette, mont sacré...

 

Intimité

L’Investiture

 

Je me compare aux morts...

Je naquis au bord d’une mer...

Je ne regrette rien...

Je songe, chaque fois...

Je songe à ce village assis au bord des bois...

Je songe aux ciels marins, à leurs couchants si doux...

Je te sens sur mes yeux, lune...

Je viens de mal parler de toi, rose superbe !...

Je vous entends glisser...

Je vous revois toujours...

J’écoute sur ma lèvre...

 

La coupe de douleur...

La lune sur le sol...

Le coq chante là-bas...

Le grain de blé nourrit et l’homme et les corbeaux...

Les branches en arceaux...

Les courlis dans les roseaux !...

Les roses que j’aimais...

Le trésor du verger...

Lieux où mes lentes nuits...

Lorsque le pâle jour...

Lorsque sous la rafale et dans la brume dense...

L’aube qui doucement se lève sur la ville...

L’éclair illuminait la nuit...

L’insidieuse nuit...

 

Me faudra-t-il l’horreur...

Mélancolique mer...

Mélancolique mer que je ne connais pas...

Me voici seul enfin, tel que je devais l’être...

Me voici seul enfin...

Moi qui porte Apollon...

Musique lointaine

 

Ne dites pas...

Nevermore

 

Ô mer immense...

Ô monts justement fiers...

Ô toi qui sur mes jours...

 

Parmi les marronniers...

Pendant que je médite...

Pendant que l’homme court...

Pour couronner ta tête...

Proserpine cueillant des violettes

Puisqu’ainsi je m’emporte...

 

Quand je viendrai m’asseoir...

Quand reviendra l’automne ...

Que faudra-t-il à ce cœur qui s’obstine...

Que je suis las de toi, Paris...

Que l’on jette ces lys, ces roses éclatantes...

Qu’importe à la rose superbe...

 

Relève-toi, mon âme...

Remembrances

Le Rhin

Roses, en bracelet...

Roses de Damas, pourpres roses, blanches roses...

 

Sauvons-nous du souci d’un jour !...

Sensualité

Solitaire et pensif...

Sous vos longues chevelures, petites fées...

Sunium, Sunium...

Sur la plaine sans fin...

 

Tu me la dois enfin...

Tu souffres tous les maux...

 

Va-t-on songer à l’Automne...

 


 
La coupe de douleur où je me désaltère,
                    Douce comme le miel,
Emprunte d’ici-bas, certes, le caractère
                    Le plus substantiel.
 
La vie est la fumée et la mort est son ombre ;
[...]

[lire le poème...]


 
Belle lune d’argent, j’aime à te voir briller
Sur les mâts inégaux d’un port plein de paresse,
Et je rêve bien mieux quand ton rayon caresse,
Dans un vieux parc, le marbre où je viens m’appuyer.
 
[...]

[lire le poème...]


Mélancolique mer que je ne connais pas,
Tu vas m’envelopper dans ta brume légère ;
Sur ton sable mouillé je marquerai mes pas,
Et j’oublierai soudain et la ville et la terre.
 
Ô mer, ô tristes flots, saurez-vous, dans vos bruits,
[...]

[lire le poème...]


 
Qu’importe à la rose superbe
Le vent qui l’effeuille sur l’herbe !
Qu’importe à l’aigle étincelant
Le plomb qui l’abat tout sanglant !
Qu’importe aux accents de ma lyre
Le plus injurieux délire,
Et qu’importe à ma vie encor
D’avoir si mal pris son essor !
 

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаuсlаir : Légеndе : «Ιls l’оnt сlоuéе pаr lеs mаins...»

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

Siеfеrt : Rêvеs, аnхiétés, sоupirs

Sаtiе : Lе Ρiсniс

Νеrvаl : Ρоlitiquе

Viviеn : Εllе pаssе

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Gérаrd : Lеs Саnаrds

Lесоntе dе Lislе : Ιn ехсеlsis

☆ ☆ ☆ ☆

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Vеrlаinе : À Μоnsiеur еt Μаdаmе Τ.

Fаnсhу : Αllоns аu bоis

Rоllinаt : Lе Соnvоi funèbrе

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Αpоllinаirе : Εnfаnсе

Sаmаin : Lе Rеpаs prépаré

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Сеllе qui dе sоn сhеf lеs étоilеs pаssаit...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Саughnаwаgа (Fréсhеttе)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mоrnе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De сindrеl sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz