Jean Moréas

(1856-1910)

Recueil complet

1901 : Les Stances (1901)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

Adieu, la vapeur siffle...

Ah, fuyez à présent...

Ariette

Au milieu du jardin...

Aux rayons du couchant...

 

Belle, vivant tes jours...

Belle lune d’argent...

Belle source...

Bien qu’ainsi tu te couronnes...

 

Ce canal qu’à cette heure...

Chimaera

Compagne de l’éther...

Coupez le myrte blanc...

 

Dans le ciel est dressé...

Dans le jeune et frais cimetière...

De ce tardif avril, rameaux, verte lumière...

 

En cet après-midi si lourd...

Encor sur le pavé...

En dépit de mes maux...

Été, tous les plaisirs...

Et j’irai...

 

Grands bois, je vous verrai...

 

Hélas ! cœur trop humain...

Hymette, mont sacré...

 

Intimité

L’Investiture

 

Je me compare aux morts...

Je naquis au bord d’une mer...

Je ne regrette rien...

Je songe, chaque fois...

Je songe à ce village assis au bord des bois...

Je songe aux ciels marins, à leurs couchants si doux...

Je te sens sur mes yeux, lune...

Je viens de mal parler de toi, rose superbe !...

Je vous entends glisser...

Je vous revois toujours...

J’écoute sur ma lèvre...

 

La coupe de douleur...

La lune sur le sol...

Le coq chante là-bas...

Le grain de blé nourrit et l’homme et les corbeaux...

Les branches en arceaux...

Les courlis dans les roseaux !...

Les roses que j’aimais...

Le trésor du verger...

Lieux où mes lentes nuits...

Lorsque le pâle jour...

Lorsque sous la rafale et dans la brume dense...

L’aube qui doucement se lève sur la ville...

L’éclair illuminait la nuit...

L’insidieuse nuit...

 

Me faudra-t-il l’horreur...

Mélancolique mer...

Mélancolique mer que je ne connais pas...

Me voici seul enfin, tel que je devais l’être...

Me voici seul enfin...

Moi qui porte Apollon...

Musique lointaine

 

Ne dites pas...

Nevermore

 

Ô mer immense...

Ô monts justement fiers...

Ô toi qui sur mes jours...

 

Parmi les marronniers...

Pendant que je médite...

Pendant que l’homme court...

Pour couronner ta tête...

Proserpine cueillant des violettes

Puisqu’ainsi je m’emporte...

 

Quand je viendrai m’asseoir...

Quand reviendra l’automne ...

Que faudra-t-il à ce cœur qui s’obstine...

Que je suis las de toi, Paris...

Que l’on jette ces lys, ces roses éclatantes...

Qu’importe à la rose superbe...

 

Relève-toi, mon âme...

Remembrances

Le Rhin

Roses, en bracelet...

Roses de Damas, pourpres roses, blanches roses...

 

Sauvons-nous du souci d’un jour !...

Sensualité

Solitaire et pensif...

Sous vos longues chevelures, petites fées...

Sunium, Sunium...

Sur la plaine sans fin...

 

Tu me la dois enfin...

Tu souffres tous les maux...

 

Va-t-on songer à l’Automne...

 


 
Au milieu du jardin la fleur que je désire
                    S’entrouvre en ce moment,
Et la brise tout bas sous les tilleuls soupire
                    Dans un frissonnement.
 
Errant entre ses bords, sur le gravier encore
[...]

[lire le poème...]


 
Je vous revois toujours, immobiles cyprès,
                        Dans la lumière dure,
Découpés sur l’azur, au bord des flots, auprès
                        D’une blanche clôture :
 
[...]

[lire le poème...]


 
Belle lune d’argent, j’aime à te voir briller
Sur les mâts inégaux d’un port plein de paresse,
Et je rêve bien mieux quand ton rayon caresse,
Dans un vieux parc, le marbre où je viens m’appuyer.
 
[...]

[lire le poème...]


 
Sunium, Sunium, sublime promontoire
                    Sous le ciel le plus beau,
De l’âme et de l’esprit, de toute humaine gloire
                    Le berceau, le tombeau !
 
Jadis, bien jeune encor, lorsque le jour splendide
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : Vаpеurs dе mаrеs

Rоllinаt : «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...»

Νеlligаn : Dеvаnt dеuх pоrtrаits dе mа mèrе

Lесоntе dе Lislе : Lа Τristеssе du Diаblе

Sаint-Ρоl-Rоuх

Соppéе : Flеurs impurеs

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Νоuvеаu : Sоnnеt dе lа lаnguе

Сlаudеl : Τénèbrеs

Viаu : «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...»

☆ ☆ ☆ ☆

Riсhеpin : Sоnnеt rоmаntiquе

Rоllinаt : Lеs Étоilеs blеuеs

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Lоuÿs : Lа Fеmmе qui dаnsе

Spirе : Αh ! ј’аimеrаis аimеr, dаns се frоid еnivrаnt,

Lоrrаin : L’Étаng mоrt

Lоuÿs : L’Εnfоurсhеmеnt

Соppéе : «J’éсris près dе lа lаmpе. Ιl fаit bоn. Riеn nе bоugе...»

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt rоmаntiquе (Riсhеpin)

De Сосhоnfuсius sur «Sоlitаirе еt pеnsif, dаns un bоis éсаrté...» (Dеspоrtеs)

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Сосhоnfuсius sur «Lаs ! је nе vеrrаi plus сеs sоlеils grасiеuх...» (Dеspоrtеs)

De Rilkе Rаinеr Μаriа sur J’éсris (Νоаillеs)

De Jеаn-Βаptistе sur Épitаphе d’un сhаt (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...» (Viаu)

De Vinсеnt sur «Τаnt quе mеs уеuх pоurrоnt lаrmеs épаndrе...» (Lаbé)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur «Lе mаl еst grаnd, lе rеmèdе еst si brеf...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Сlаudе Gаrniеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αpоllinаirе

De Lа fоuinе sur «J’аimе lа sоlitudе еt mе rеnds sоlitаirе...» (Νеrvèzе)

De ΙsisΜusе sur Соuplеs prédеstinés (Νоuvеаu)

De Lа fоuinе sur Ρâlе sоlеil d’hivеr (Lаfоrguе)

De piсh24 sur Μуrthо (Νеrvаl)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Unе flеur pаssаgèrе, unе vаinе pеinturе...» (Gоmbаud)

De gеpеttоz sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Sеnsаtiоn (Rimbаud)

De piсh24 sur Lе Gоût dеs lаrmеs (Rоllinаt)

De Gоrdеаuх sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Сhristiаn sur «Quiсоnquе, mоn Βаillеul, fаit lоnguеmеnt séјоur...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz