Étienne Jodelle

(1532-1573)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

Admirant ta blancheur, beauté, majesté, gloire...

Afin qu’en cet ouvrage, aux faces de dehors...

Allez, mes vers, enfants d’un deuil tant ennuyeux...

Amour vomit sur moi sa fureur et sa rage...

À sa Muse

Aux communes douleurs qui poindre en ce jour viennent...

Avec ton cher portrait, qui dans mon âme éprise...

 

Celle qui est au vif de quelque amour atteinte...

Chaque temple en ce jour donne argument fort ample...

Combien de fois mes vers ont-ils doré...

Comme un qui s’est perdu dans la forêt profonde...

 

De moi-même je suis dévotieux, Madame...

De quel soleil, Diane, empruntes-tu tes traits...

Des astres, des forêts, et d’Achéron l’honneur...

Des maux qu’un désespoir, ou qu’un espoir contraire...

Dès que ce Dieu...

Des trois sortes d’aimer, la première exprimée...

 

En ce jour que le bois, le champ, le pré verdoie...

Encor que toi, Diane, à Diane tu sois...

En mon cœur, en mon chef (l’un source de la vie...

En quelle nuit, de ma lance d’ivoire...

En tous maux que peut faire un amoureux orage...

Épitaphe du Membre viril de Frère Pierre

Et quoi ? tu fuis Amour ? Dis-tu pas : et pourquoi ?...

 

Il faut que pour ton mai quiconque soit celui...

 

Je me trouve et je me perds, je m’assure et m’effraie...

Je meure si jamais j’adore plus tes yeux...

Je m’étais retiré du peuple...

Je ne suis de ceux-là que tu m’as dit se plaindre...

Je te rends grâce, Amour, et quiconque des Dieux...

Je vivais mais je meurs, et mon cœur, gouverneur...

Jusqu’aux autels je n’irai seulement...

J’aime le vert laurier, dont l’hiver ni la glace...

 

La Roche du Caucase, où du vieil Prométhée...

 

Madame, c’est à vous à qui premièrement...

Madame, j’ai regret de quoi je n’ai cet heur...

Maudirai-je, Madame, ou le sort envers moi...

Même effet qu’ont les vents enclos dessous la terre...

 

Ô Toi qui as et pour mère et pour père...

Ô traîtres vers...

Ou soit que la clarté du soleil radieux...

 

Par quel sort, par quel art pourrais-je à ton cœur rendre...

Passant dernièrement des Alpes au travers —...

Plutôt la mort me vienne dévorer...

Pourrais-je voir l’heureuse et fatale journée...

 

Quand ton nom je veux faire aux effets rencontrer...

Quand ton nom je veux feindre, ô Françoise divine...

Quel heur, Anchise, à toi, quand Vénus sur les bords...

Quelle humeur, mais quel crime alors qu’on se dispense...

Quelque lieu, quelque amour, quelque loi qui t’absente...

Que n’ai-je mes esprits un peu plus endormis...

 

Recherche qui voudra cet Amour qui domine...

 

Sans pleurer (car je hais la coutumière feinte...

Saphon, la docte Grecque à qui Phaon vint plaire...

Si quand tu es en terre, ô Diane, ta face...

Si quelqu’un veut savoir qui me lie et enflamme...

 

Tout cet hiver par l’âpre et l’aigre véhémence...

 


Que n’ai-je mes esprits un peu plus endormis,
Mon cerveau plus pesant, et l’âme plus grossière
Pour ne sentir si fort une douleur meurtrière,
Qui fait que sans repos, languissant je gémis.
 
[...]

[lire le poème...]


En tous maux que peut faire un amoureux orage
Pleuvoir dessus ma tête, il me plaît d’assurer
Et séréner mon front, et sans deuil mesurer
De l’âme l’allégresse à celle du visage.
 
Ta fille tendrelette admirable en cet âge
[...]

[lire le poème...]


Des maux qu’un désespoir, ou qu’un espoir contraire,
Coup sus coup dedans moi l’un de l’autre naissant,
M’enflammant de désirs et de pleurs me glaçant,
Par frissons, par brasiers continus m’ont pu faire ;
 
[...]

[lire le poème...]


 
Je m’étais retiré du peuple, et solitaire
Je tachais tous les jours de jouir saintement
Des célestes vertus, que jadis justement
Jupiter retira des yeux du populaire.
 
Jà les unes venaient devers moi se retraire,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μussеt : Lе Fils du Τitiеn

Dеrèmе : «Сhаmbrе d’hôtеl mоrоsе еt vidе. Un œillеt pеnсhе...»

Rоnsаrd : «Αmоur еst sаns miliеu, с’еst unе сhоsе ехtrêmе...»

Klingsоr : Lеs Ânеs

Τristаn Klingsоr

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

☆ ☆ ☆ ☆

Μаupаssаnt : Τеrrеur

Rоllinаt : Lе Vаl dеs Rоnсеs

Сrоs : Ρаrоlеs pеrduеs

Сrоs : Dаns lа сlаirièrе

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Viviеn : Sоnnеt à unе Εnfаnt

Klingsоr : Klingsоr

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Сосhоnfuсius sur Lе Fils du Τitiеn (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur Ρаris vаissеаu dе guеrrе (Ρéguу)

De Vinсеnt sur Féеriе (Vаlérу)

De Соrnu sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Сurаrе- sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur «Dе vоtrе Diаnеt (dе vоtrе nоm ј’аppеllе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Βеl аlbâtrе vivаnt qu’un fin сrêpе nоus сасhе...» (Lа Rоquе)

De Hоrаtius Flассus sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ιо Kаnааn sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Βаllаdе dеs Εnfаnts sаns sоuсi (Glаtignу)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz