Philippe Desportes

(1546-1606)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes en vrac

Épouvantable Nuit, qui tes cheveux noircis...

C’était un jour d’été...

Chanson : Ô bienheureux qui peut passer sa vie...

Recherche qui voudra les apparents honneurs...

Ceux qui liront ces vers qu’en pleurant j’ai chantés...

Vous n’aimez rien que vous...

Je ne refuse point qu’en si belle jeunesse...

Le temps léger s’enfuit sans m’en apercevoir...

Las ! je ne verrai plus ces soleils gracieux...

Autour des corps, qu’une mort avancée...

Qu’on m’arrache le cœur, qu’on me fasse endurer...

Rosette, pour un peu d’absence...

J’ai dit à mon Désir : pense à te bien guider...

Quand j’approche de vous, et que je prends l’audace...

Je t’apporte, ô sommeil...

Que servirait nier chose si reconnue ?...

Chaste sœur d’Apollon dont je suis éclairé...

Amour en même instant m’aiguillonne et m’arrête...

Épigramme : : Je t’apporte, ô sommeil...

Villanelle : Rosette, pour un peu d’absence...

Un ivoire vivant, une neige animée...

Ô mon cœur plein d’ennuis, que trop prompt j’arrachai...

Je regrette en pleurant les jours mal employés...

Marchands, qui recherchez tout le rivage maure...

Ma nef passe au détroit d’une mer courroucée...

D’une fontaine

Ô bienheureux qui peut passer sa vie...

Quand je pouvais me plaindre en l’amoureux tourment...

Sur les abîmes creux des fondements poser...

À pas lents et tardifs tout seul je me promène...

Nuit, mère des soucis, cruelle aux affligés...

Si la loi des amours saintement nous assemble...

Solitaire et pensif, dans un bois écarté...

Hélas ! si tu prends garde aux erreurs que j’ai faites...

Sommeil, paisible fils de la Nuit solitaire...

J’ai longtemps voyagé, courant toujours fortune...

 


Quand j’approche de vous, et que je prends l’audace
De regarder vos yeux, rois de ma liberté,
Une ardeur me saisit, je suis tout agité,
Et mille feux ardents en mon cœur prennent place.
 
[...]

[lire le poème...]


Sur les abîmes creux des fondements poser
De la terre pesante, immobile et féconde,
Semer d’astres le Ciel, d’un mot créer le monde,
La mer, les vents, la foudre à son gré maîtriser.
 
De contrariétés tant d’accords composer,
[...]

[lire le poème...]


À pas lents et tardifs tout seul je me promène
Et mesure en rêvant les plus sauvages lieux ;
Et pour n’être aperçu, je choisis de mes yeux
Les endroits non frayés d’aucune trace humaine.
 
Je n’ai que ce rempart pour défendre ma peine,
[...]

[lire le poème...]


Las ! je ne verrai plus ces soleils gracieux,
Qui servaient de lumière à mon âme égarée !
Leur divine clairté s’est de moi retirée
Et me laisse éperdu, dolent et soucieux.
 
C’est en vain désormais, ô grand flambeau des cieux !
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hоuvillе : Lа Sоlitudе dеs fеmmеs

Соppéе : «С’еst vrаi, ј’аimе Ρаris d’unе аmitié mаlsаinе...»

Βruаnt : À Grеnеllе

Du Βеllау : «Τеls quе l’оn vit јаdis lеs еnfаnts dе lа Τеrrе...»

Βеrtrаnd : Μоn Βisаïеul

Соppéе : «J’аdоrе lа bаnliеuе аvес sеs сhаmps еn friсhе...»

Rоllinаt : Lа Ρrièrе du silеnсе

Ρеllеrin : L’Αutоbus ivrе

Vignу : Élоа, оu Lа Sœur dеs Αngеs

Νеlligаn : Сlаir dе lunе intеllесtuеl

☆ ☆ ☆ ☆

Соppéе : «Сhаmpêtrеs еt lоintаins quаrtiеrs, је vоus préfèrе...»

Du Βеllау : «Τеls quе l’оn vit јаdis lеs еnfаnts dе lа Τеrrе...»

Саrсо : Lаissеz-mоi

Νоuvеаu : Сru

Τоulеt : «Lе sаblе оù nоs pаs оnt сrié...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Εrrеmеnts

Frаnс-Νоhаin : Αllеgrо dеs Соаltаrs

Hеrеdiа : L’Épéе

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Dе vоs уеuх tоut divins, dоnt un Diеu sе pаîtrаit...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Ρоur lе rеtоur du Sоlеil hоnоrеr...» (Lаbé)

De Jаdis sur «J’аdоrе lа bаnliеuе аvес sеs сhаmps еn friсhе...» (Соppéе)

De Сосhоnfuсius sur Ρеr tе prаеsеntit аruspех (Αpоllinаirе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz