Philippe Desportes

(1546-1606)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Amour en même instant m’aiguillonne et m’arrête...

À pas lents et tardifs tout seul je me promène...

Autour des corps, qu’une mort avancée...

 

Ceux qui liront ces vers qu’en pleurant j’ai chantés...

Chanson : Ô bienheureux qui peut passer sa vie...

Chaste sœur d’Apollon dont je suis éclairé...

C’était un jour d’été...

 

D’une fontaine

 

Épigramme : : Je t’apporte, ô sommeil...

Épouvantable Nuit, qui tes cheveux noircis...

 

Hélas ! si tu prends garde aux erreurs que j’ai faites...

 

Je ne refuse point qu’en si belle jeunesse...

Je regrette en pleurant les jours mal employés...

Je t’apporte, ô sommeil...

J’ai dit à mon Désir : pense à te bien guider...

J’ai longtemps voyagé, courant toujours fortune...

 

Las ! je ne verrai plus ces soleils gracieux...

Le temps léger s’enfuit sans m’en apercevoir...

 

Ma nef passe au détroit d’une mer courroucée...

Marchands, qui recherchez tout le rivage maure...

 

Nuit, mère des soucis, cruelle aux affligés...

 

Ô bienheureux qui peut passer sa vie...

Ô mon cœur plein d’ennuis, que trop prompt j’arrachai...

 

Quand je pouvais me plaindre en l’amoureux tourment...

Quand j’approche de vous, et que je prends l’audace...

Que servirait nier chose si reconnue ?...

Qu’on m’arrache le cœur, qu’on me fasse endurer...

 

Recherche qui voudra les apparents honneurs...

Rosette, pour un peu d’absence...

 

Si la loi des amours saintement nous assemble...

Solitaire et pensif, dans un bois écarté...

Sommeil, paisible fils de la Nuit solitaire...

Sur les abîmes creux des fondements poser...

 

Un ivoire vivant, une neige animée...

 

Villanelle : Rosette, pour un peu d’absence...

Vous n’aimez rien que vous...

 


Ma nef passe au détroit d’une mer courroucée,
Toute comble d’oubli, l’hiver à la minuit ;
Un aveugle, un enfant, sans souci la conduit,
Désireux de la voir sous les eaux renversée.
 
Elle a pour chaque rame une longue pensée
[...]

[lire le poème...]


J’ai dit à mon Désir : pense à te bien guider,
Rien trop bas, ou trop haut, ne te fasse distraire.
Il ne m’écouta point, mais jeune et volontaire,
Par un nouveau sentier se voulut hasarder.
 
Je vis le ciel sur lui mille orages darder,
[...]

[lire le poème...]


À pas lents et tardifs tout seul je me promène
Et mesure en rêvant les plus sauvages lieux ;
Et pour n’être aperçu, je choisis de mes yeux
Les endroits non frayés d’aucune trace humaine.
 
Je n’ai que ce rempart pour défendre ma peine,
[...]

[lire le poème...]


Épouvantable Nuit, qui tes cheveux noircis
Couvres du voile obscur des ténèbres humides
Et des antres sortant par tes couleurs livides,
De ce grand Univers les beautés obscurcis,
 
Las ! si tous les travaux par toi sont adoucis,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоdеnbасh

Sаint-Ρоl-Rоuх

Соppéе : Flеurs impurеs

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Νоuvеаu : Sоnnеt dе lа lаnguе

Сlаudеl : Τénèbrеs

Viаu : «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...»

Rоllinаt : Lа Βibliоthèquе

Rоllinаt : Lа Βibliоthèquе

Lе Ρеtit : Αu Lесtеur сuriеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Lоuÿs : Lа Fеmmе qui dаnsе

Spirе : Αh ! ј’аimеrаis аimеr, dаns се frоid еnivrаnt,

Lоrrаin : L’Étаng mоrt

Lоuÿs : L’Εnfоurсhеmеnt

Соppéе : «J’éсris près dе lа lаmpе. Ιl fаit bоn. Riеn nе bоugе...»

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Sсаrrоn : Сhаnsоn à bоirе

Μеndès : Lе Rоssignоl

Соppéе : «Εllе viеndrа се sоir ; еllе mе l’а prоmis...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jеаn-Βаptistе sur Épitаphе d’un сhаt (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur «Τеls quе l’оn vit јаdis lеs еnfаnts dе lа Τеrrе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Νéméе (Hеrеdiа)

De Сhristiаn sur «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...» (Viаu)

De Vinсеnt sur «Τаnt quе mеs уеuх pоurrоnt lаrmеs épаndrе...» (Lаbé)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur «Lе mаl еst grаnd, lе rеmèdе еst si brеf...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Сlаudе Gаrniеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αpоllinаirе

De Lа fоuinе sur «J’аimе lа sоlitudе еt mе rеnds sоlitаirе...» (Νеrvèzе)

De ΙsisΜusе sur Соuplеs prédеstinés (Νоuvеаu)

De Lа fоuinе sur Ρâlе sоlеil d’hivеr (Lаfоrguе)

De piсh24 sur Μуrthо (Νеrvаl)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Unе flеur pаssаgèrе, unе vаinе pеinturе...» (Gоmbаud)

De gеpеttоz sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Sеnsаtiоn (Rimbаud)

De piсh24 sur Lе Gоût dеs lаrmеs (Rоllinаt)

De Gоrdеаuх sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Сhristiаn sur «Quiсоnquе, mоn Βаillеul, fаit lоnguеmеnt séјоur...» (Du Βеllау)

De ΟUSSΕΝΙ sur «Étrаngеr, је sеns bоn...» (Τоulеt)

De Сurаrе- sur Lе Сhênе еt lе Rоsеаu (Lа Fоntаinе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz