Marceline Desbordes-Valmore

(1786-1859)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À Blanche Lepeytre

L’Absence

À celles qui pleurent

Affliction

Allez en paix

À l’amour

À M. A. de Lamartine

L’Amie

À mon fils, après l’avoir conduit au collège

À Monsieur A. L.

Amour, divin rôdeur

Amour : Hélas, avant la mort...

Amour partout

L’Amour

À Pauline Duchambge

L’Arbrisseau

À Rouen, rue Ancrière

L’Attente : C’est l’heure où, par mon âme...

L’Attente : Quand je ne te vois pas...

Au Christ

Au médecin de ma mère

Au revoir

Aux trois aimés

Avant toi

 

Le Beau Jour

 

Cantique des mères

Cigale

Les Cloches du soir

Les Cloches et les Larmes

Le Coucher du petit garçon

La Couronne effeuillée

C’est beau la vie...

C’est l’heure où, par mon âme...

C’est moi

 

Dans la rue

Départ de Lyon

Le Dernier Rendez-vous

Détachement

Les Deux Peupliers

Le Dimanche des Rameaux

Dormeuse

Dors !

 

L’Eau douce

Les Éclairs

L’Église d’Arona

Élégie : Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

Élégie : Ma sœur, il est parti !...

Élégie : Quand le fil de ma vie...

L’Enfant au miroir

L’Enfant béni

L’Enfant et le Pauvre

L’Entrevue au ruisseau

L’Éphémère

L’Esclave et l’Oiseau

L’Espoir

L’Étrangère

 

La Fileuse et l’Enfant

Fleur d’enfance

La Fleur renvoyée

 

Le Grillon

 

Hélas, avant la mort...

Hiver

 

Il fait nuit : le vent souffle et passe dans ma lyre...

L’Impossible

L’Imprudence

Inès

 

Jamais Adieu

Je ne sais plus, je ne veux plus

La Jeune Châtelaine

La Jeune Fille et le Ramier

Jeune homme irrité...

Jours d’été

J’avais froid

J’étais à toi peut-être avant de t’avoir vu...

 

Loin du monde

Lucretia Davidson

La Lune des fleurs

 

Ma chambre

Madame Émile de Girardin

Ma fille : C’est beau la vie...

Ma fille : Ondine ! enfant joyeux...

La Maison de ma mère

Le Mal du pays

Malheur à moi

Ma soeur, il est parti !...

La Mère qui pleure

 

Ne fuis pas encore

Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Le Nid solitaire

N’irai-je plus courir...

 

Les Oiseaux

Ondine à l’école

Ondine ! enfant joyeux...

L’Oreiller d’une petite fille

Ouvrez aux enfants

 

Le Pardon

Peut-être un jour sa voix tendre et voilée...

Point d’adieu

Pour endormir l’enfant

Pourquoi ?

Le Premier Amour

Prière : Ne me fais pas mourir sous les glaces de l’âge...

Prière de femme

Prière pour mon amie

Les Prisons et les Prières

La Promenade d’automne

Le Puits de Notre Dame à Douai

 

Quand je ne te vois pas...

Quand le fil de ma vie...

Que mon nom ne soit rien qu’une ombre douce et vaine...

Qu’en avez-vous fait

 

Refuge

Regret

Le Rendez-vous

Renoncement

Rêve d’une femme

Le Réveil créole

Rêve intermittent d’une nuit triste

Révélation

Les Roseaux

La Rose flamande

Les Roses de Saadi

Les Roses

Le Rossignol aveugle

 

Les Sanglots

Sans l’oublier

Le Secret

Les Séparés

La Sincère

Le Soir

Solitude

Sol natal

Son image

Son retour

Le Souvenir

Souvenir

S’il l’avait su

 

Toi qui m’as tout repris jusqu’au bonheur d’attendre...

Tristesse : N’irai-je plus courir...

Trop tard

Tu n’auras pas semé...

 

Un arc de triomphe

Un billet de femme

Une plume de femme

Une ruelle de Flandre

Un moment

Un ruisseau de la Scarpe

 

Le Ver luisant

La Vie

La Voix d’un ami

Vous voir sans vous aimer...

 
Pour endormir l’enfant


 
Ah ! si j’étais le cher petit enfant
Qu’on aime bien, mais qui pleure souvent,
        Gai comme un charme,
        Sans une larme,
J’écouterais chanter l’heure et le vent....
[...]

[lire le poème...]

Hiver


 
Non, ce n’est pas l’été, dans le jardin qui brille,
Où tu t’aimes de vivre, où tu ris, cœur d’enfant !
Où tu vas demander à quelque jeune fille,
Son bouquet frais comme elle et que rien ne défend.
 
[...]

[lire le poème...]

La Voix d’un ami


 
Si tu n’as pas perdu cette voix grave et tendre
Qui promenait ton âme au chemin des éclairs
Ou s’écoulait limpide avec les ruisseaux clairs,
Éveille un peu ta voix que je voudrais entendre.
 
[...]

[lire le poème...]

Pourquoi ?


 
Quand vous suiviez ma trace,
J’allais avoir quinze ans,
Puis la fleur, puis la grâce,
Puis le feu du printemps.
 
J’étais blonde et pliante
Comme l’épi mouvant,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : «Jе préfèrе sаns dоutе...»

Riсhеpin : Οisеаuх dе pаssаgе

Βеаuјеu : «Lе sоir, аu sоn bruуаnt...»

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Vеrlаinе : Sérénаdе

*** : «Μа bеrgèrе Νоn légèrе...»

Jаmmеs : Lе Dеuil du соnsеillеr muniсipаl

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Riсhеpin : Sоnnеt mоrnе

Siеfеrt : Αmоur

☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : «Jе préfèrе sаns dоutе...»

Νоаillеs : Lеs Rеgrеts

Τоulеt : L’Ιngénuе.

Riсhеpin : Βеаuté mоdеrnе

Τоulеt : «Се fut pаr un sоir dе l’аutоmnе...»

Sаint-Αmаnt : Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе

Αpоllinаirе : Lе Hibоu

Viаu : «Αh ! Ρhilis, quе lе Сiеl mе fаit mаuvаis visаgе !...»

Vеrlаinе : Çаvitrî

Сrоs : À Μ. Hаussmаnn

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Luth, соmpаgnоn dе mа саlаmité...» (Lаbé)

De Jаdis sur «Quаnd ј’аpеrçоis tоn blоnd сhеf соurоnné...» (Lаbé)

De Сосhоnfuсius sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Jаdis sur Αmоur (Siеfеrt)

De Сосhоnfuсius sur «Lе sоir, аu sоn bruуаnt...» (Βеаuјеu)

De Jаdis sur «Jе lе dis, l’égоïstе еst un аrbrе inutilе...» (Dеsсhаmps)

De Сurаrе- sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur Lеs Νègrеs (Jаmmеs)

De Сurаrе- sur «J’étаis еn libеrté quаnd сеllе qui m’еngаgе...» (Lа Rоquе)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De Сhristiаn sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Сhristiаn sur «Соmmе unе bеllе flеur аssisе еntrе lеs flеurs...» (Rоnsаrd)

De dеsfоrgеs sur Sуmphоniе inасhеvéе (Μilоsz)

De Ιо Kаnааn sur L’Éсhо (Соppéе)

De Сurаrе- sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz