Tristan Derème

(1889-1941)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

Ah ! jeter les filets crevés, les hameçons...

Allez et que l’amour vous serve de cornac...

À quoi bon te chercher, gloire, vieille étiquette !...

L’Auberge béarnaise

Aux soirs mornes, devant la table d’un café...

 

Celui qui partira loin de la ville, qu’il le...

Ce sera la maison blanche avec un arbuste...

Ce soir de septembre où je suis...

Cette grande chambre et ce lit défait...

Chambre d’hôtel morose et vide. Un œillet penche...

Chambre d’hôtel où flotte une odeur de benzine...

Comme j’allais, couvert de la poussière du voyage...

C’est février, le mois des chattes et du givre...

 

Dans l’odeur des œillets, du fenouil et du buis...

Débouchons l’encrier et, du titre à la table...

Délaissons, s’il te plaît, Baruch de Spinoza...

Droite, dans la candeur des voiles, à l’orée...

D’allégresse vibrant de la nuque au talon...

 

Elle disait : Le bonheur vient on ne sait d’où...

En l’honneur de ton nom je veux sonner du luth...

 

Girouette, tu peux crier sur les ardoises...

 

Je dirai pour l’instruction des biographes...

J’ai laissé de mon cœur tout le long du chemin...

J’avais toujours rêvé d’éternelles amours...

J’exprimais autrefois d’une façon morose...

 

La chaleur tout le jour a rougi le vignoble...

La porte du jardin donne sur la ruelle...

Le jardin bourdonnait de soleil et d’essors...

Le Passé maugréait et frappait à la porte...

Les bouleaux du matin sous quoi tu te recueilles...

Les jours sont plats comme des soles...

Les souvenirs ce soir vibrent comme des mouches...

Le temps est achevé des cris et des tempêtes...

Lève le nez, ferme ton livre et ton pupitre...

 

Maintenant que la neige a blanchi la maison...

Maisons rouges, pavés brûlés, feuillages bleus...

Mon Dieu, madame, il faut nous consoler...

Mon espérance était tombée...

 

Ni les roses, ni l’air morose que tu siffles...

Nous nous taisons. Le vent balance...

 

Ô vous qui par le bout du nez me conduisîtes...

 

Pélops, par l’épaule d’ivoire...

Le Poisson rouge

Puisque dans cette chambre où l’amour triompha...

Puisque je suis assis sous ce pin vert et sombre...

 

Quand tu m’auras quitté (ne lève pas les bras)...

Que de fois j’ai souri pour te cacher mes larmes !...

Que mes poèmes soient étranges...

 

Regarde. La glycine a jauni sur la porte...

Regarde le jardin abandonné, le banc...

 

Si tu as bu le vin suprême des idées...

 

Terrible passion, voici que tu m’exiles...

Tes bras ont une courbe adorable et malgré que...

Toi, tu ris, tu te renverses...

Triste, à côté du chien et du chat, j’ai chauffé...

Tu parus. Mais les doigts posés sur le loquet...

T’en souviens-tu (comme on écrit dans les romances)...

 

Une pie de neige et d’ébène...

 

Va ! tu n’es qu’une femme, une fleur vide, rien !...

Vieille arquebuse entre les vieilles arquebuses...

Vous Carco, Pellerin, Vérane et vous Jean-Marc...

 


 


Terrible passion, voici que tu m’exiles ;
et des flots inouïs viennent battre les îles
où je mène parmi le feuillage tremblant
vers les sources d’azur le troupeau noir et blanc.
[...]

[lire le poème...]


Chambre d’hôtel où flotte une odeur de benzine,
les échos d’un concert sur la place voisine
et le parfum amer de tes épaules nues.
Tu rêves dans mes bras de berges inconnues
où le vent tiède émeut des feuillages de givre,
[...]

[lire le poème...]


Délaissons, s’il te plaît, Baruch de Spinoza,
Ses termes épineux (et verba spinosa)
Et partons vers les pins où l’air tiède murmure.
(Qu’il serait laid d’écrire ici le mot ramure
Pour la rime !) Je viens. Ne gronde pas. Je viens.
[...]

[lire le poème...]


 
Je dirai pour l’instruction des biographes
Que ton corsage avait quarante-deux agrafes,
Que dans tes bras toute la nuit j’étais inclus,
Que c’était le bon temps, que je ne quittais plus
Ta chambre qu’embaumait un pot d’héliotrope
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеllеrin : Lа Ρеtitе Βеrgèrе

Hоuvillе : Οffrаndе funérаirе

Μоntrеuil : Lеs Rêvеs mоrts

Rоllinаt : Lа Ρеtitе Sоuris

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Rimbаud : Соntе

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

☆ ☆ ☆ ☆

Gеоrgin : Τristеssе аu bоrd dе l’еаu

Hауеm-Grеgh : Ιnvосаtiоn

Βеrtrаnd : Jеаn dе Τillеs

Βruаnt : Grеlоttеuх

Ρаillеttе : Lе Rеssаutеur

Jаmmеs : «Εllе аvаit еmpоrté dеs brаsséеs dе lilаs...»

Sаint-Ρоl-Rоuх : Lа Jоurnéе prоvеnçаlе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Si еn pаrtаnt, sеul vоus m’аvеz lаissé...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сосhоnfuсius sur «Quеllе grаndеur rеnd l’hоmmе vénérаblе ?...» (Lаbé)

De Сосhоnfuсius sur Lа Flеur d’Αdоnis (Μаllеvillе)

De Jаdis sur Lа Βеrgе (Μérаt)

De Сurаrе- sur «Μаdаmе, се mаtin је vоus оffrе unе flеur...» (Lа Rоquе)

De Соnсоurs Lépinе sur L’Égоïstе (Sсhwоb)

De Jаdis sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De Сurаrе- sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Сhristiаn sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De FΕDΕRΜΑΝΝ sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz