Charles Cros

(1842-1888)

Recueils (ou ensembles) complets

1873 : Le Coffret de santal (revu en 1879)

1908 : Le Collier de griffes (posthume)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À grand-papa

À la mémoire de Gambetta

À la plus belle

Almanach

À M. Haussmann

À Madame ***

À ma femme endormie

Aquarelle

L’Archet

À travers la forêt des spontanéités...

À tuer

Au café

Au milieu du sang, au milieu du feu...

À une attristée d’ambition

À une chatte

À une jeune fille

À un Page bleu de la Reine Ysabeau

Au plus grand nombre je déplais...

Aux femmes

Aux imbéciles

Avec un ruban peint

Avenir

 

Ballade de la ruine

Ballade des mauvaises personnes

Ballade des souris

Ballade du dernier amour

Banalité

Bénédiction

Berceuse : Endormons-nous, petit chat noir...

Berceuse : Il y a une heure bête...

Bibelots d’emplois incertains...

Bien que Parisienne en tous points, vous avez...

La Blessée

Bois frissonnants, ciel étoilé...

Bonne fortune

Brave homme

Le But

 

Le Caillou mort d’amour

Caresse

Ceux qui dédaignent les amours...

Chanson de la côte

La Chanson de la plus belle femme

Chanson de route Arya

La Chanson des Hydropathes

Chanson des peintres

Chanson des sculpteurs

Chant éthiopien

Cœur simple

Coin de tableau

Comme tu souffres, mon pays...

Conclusion

Conquérant

Conseil

Le Crapaud

Croquis de dos

Croquis d’hospitalité

Croquis

Cueillette

 

La Dame en pierre

Dans la clairière

Délabrement

Déserteuses

Destinée

Diamant enfumé : Folle d’abord...

Diamant enfumé : Il est des diamants aux si rares lueurs...

Distrayeuse

Don Juan

Drame

 

École buissonnière

Effarement

Elle s’est endormie un soir, croisant ses bras...

En cour d’assises

Endormons-nous, petit chat noir...

Époque perpétuelle

L’Été

Évocation

Excuse

Exquis musicien, devant son chevalet...

 

Fiat Lux

Le Fleuve

Folle d’abord...

 

Gagne-petit

Galatée et Pygmalion

Les Gens de lettres

 

Le Hareng Saur

L’Heure froide

Heures sereines

L’Heure verte

Hiéroglyphe

 

Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...

Il est des diamants aux si rares lueurs...

Il y a des moments où les femmes sont fleurs...

Il y a la fleur, il y a la femme...

Il y a une heure bête...

Indignation

In morte vita

Inscription

Insomnie

Insoumission

Intérieur

 

Je crois que Mantegna vous a faite en peinture...

Je ne vous ferai pas de vers...

Je sais faire des vers perpétuels. Les hommes...

Je suis un homme mort depuis plusieurs années...

Jeune homme

Je voudrais, en groupant des souvenirs divers...

Le Journal de l’avenir

Jours d’épreuve

J’ai bâti dans ma fantaisie...

J’ai peur de la femme qui dort...

 

Les Langues

La robe de laine a des tons d’ivoire...

Lassitude

Le casque de velours, qui de plumes s’égaie...

Lendemain

Lento

Le rossignol se plaint dans la ramure noire...

Les saphirs durs et froids, voilés par la buée...

Liberté

Lilas

Li-taï-pé

L’aurore naît et la mort vient...

 

Madrigal : Mes vers, sur les lames d’ivoire...

Madrigal viol

Madrigal

Malgré tout

Matin

Maussaderie

Mémento

Mes vers, sur les lames d’ivoire...

Le Meuble

Moi, je vis la vie à côté...

Morale : Orner le monde avec son corps, avec son âme...

Morale : Sur des chevaux de bois enfiler des anneaux...

 

Noceur

Nocturne : Bois frissonnants, ciel étoilé...

Nocturne : Le rossignol se plaint dans la ramure noire...

Novembre

 

L’Orgue

Orner le monde avec son corps, avec son âme...

 

Paquita

Paroles d’un miroir à une belle dame

Paroles perdues

Paysage

Phantasma

Pituite

Plainte

Pluriel féminin

Possession

Préface : Au plus grand nombre je déplais...

Préface : Bibelots d’emplois incertains...

Profanation

Promenade

Le Propriétaire

 

Quatorze vers à Victor Hugo

Les Quatre Saisons

 

Rancœur lasse

Réconciliation

Rendez-vous

Réponse

Résipiscence

Rêve

Révolte

Romance

Ronde flamande

Roses et muguets

 

Sachant qu’Elle est futile, et pour surprendre à l’aise...

Saint Sébastien

Scène d’atelier : Exquis musicien, devant son chevalet...

Scène d’atelier : Sachant qu’Elle est futile, et pour surprendre à l’aise...

Scherzo

La Science de l’amour

Six tercets

Soir éternel

Soir

Songe d’été

Sonnet : À travers la forêt des spontanéités...

Sonnet : Bien que Parisienne en tous points, vous avez...

Sonnet : Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...

Sonnet : Il y a des moments où les femmes sont fleurs...

Sonnet : Je crois que Mantegna vous a faite en peinture...

Sonnet : Je ne vous ferai pas de vers...

Sonnet : Je sais faire des vers perpétuels. Les hommes...

Sonnet : Je voudrais, en groupant des souvenirs divers...

Sonnet : J’ai bâti dans ma fantaisie...

Sonnet : J’ai peur de la femme qui dort...

Sonnet : La robe de laine a des tons d’ivoire...

Sonnet : Les saphirs durs et froids, voilés par la buée...

Sonnet : Moi, je vis la vie à côté...

Sonnet : Vent d’été, tu fais les femmes plus belles...

Sonnet à Mme Fanny A. P.

Sonnet astronomique

Sonnet cabalistique

Sonnet d’Oaristys

Sonnet madrigal

Sonnet métaphysique

Souvenir d’avril

Sultanerie

Supplication

Sur des chevaux de bois enfiler des anneaux...

Sur la femme

Sur un éventail

Sur un miroir

 

Tableau de sainteté

Tableau

Tant pis pour la vertu ! Polichinelle ivrogne...

Testament

Toute la semaine

Transition

Triolets fantaisistes

Trois quatrains : Au milieu du sang, au milieu du feu...

Trois quatrains : Le casque de velours, qui de plumes s’égaie...

Tsigane

 

Un immense désespoir...

 

Le Vaisseau-piano

Valse

Vanité sous-marine

Vent d’été, tu fais les femmes plus belles...

Vers amoureux

Vertige

La Vie idéale

Villégiature

La Vision du grand canal royal des Deux Mers

Vision

Vocation

Vue sur la cour

 
À Madame ***


 
Je meurs, chère, loin de toi,
Comme un cochon qu’on égorge :
Hurlant sans savoir pourquoi
Et soufflant comme une forge.
 
Depuis que tes blanches mains
Et tes bras — tes bras de jade —
Ont encombré mes chemins,
La vie entière m’est fade.
 
Je ne pense désormais
Qu’à ta voix orientale,
Aux fleurs fausses que tu mets
[...]

[lire le poème...]

Ronde flamande


 


Si j’étais roi de la forêt,
  Je mettrais une couronne
Toute d’or ; en velours bleuet
      J’aurais un trône,
 
En velours bleu, garni d’argent
  Comme un livre de prière,
J’aurais un verre en diamant
      Rempli de bière,
 
Rempli de bière ou de vin blanc.
  Je dormirais sur des roses.
[...]

[lire le poème...]

Vers amoureux


 
Comme en un préau d’hôpital de fous
Le monde anxieux s’empresse et s’agite
Autour de mes yeux, poursuivant au gîte
Le rêve que j’ai quand je pense à vous.
 
Mais n’en pouvant plus, pourtant, je m’isole
[...]

[lire le poème...]

Effarement


 

Au milieu de la nuit, un rêve. Une gare de chemin de fer. Des employés portant des caractères cabalistiques sur leurs casquettes administratives. Des wagons à claire-voie chargés de dames-jeannes en fer battu. Les brouettes ferrées roulent avec des colis qu’on arrime dans les voitures du train.

 

Une voix de sous-chef crie : La raison de M. Igitur, à destination de la lune ! Un manœuvre vient et appose une étiquette sur le colis désigné — une dame-jeanne semblable à celles des wagons à claire-voie. Et, après la pesée à la bascule, on embarque. Le coup de sifflet du départ résonne, aigu, vertigineux et prolongé.

[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Siсаud : Lе Сhеmin dе sаblе

Соrbièrе : Épitаphе

Rеvеrdу : Lеndеmаin

Rеvеrdу : Lа Viе durе

Rеvеrdу : Lа Сlосhе сœur

Klingsоr : Αu јоli јеu dеs fоurbеriеs

Gаutiеr : Ρréfасе

Αllаis : Соmplаintе аmоurеusе

Lаfоrguе : L’hivеr qui viеnt

Τоulеt : «Νе сrаins pаs quе lе Τеmps...»

Τоulеt : «Οn dеsсеndrаit, si vоus l’оsiеz...»

Siсаud : Μédесins

☆ ☆ ☆ ☆

Dеlаruе-Μаrdrus : Εrrеmеnts

Frаnс-Νоhаin : Αllеgrо dеs Соаltаrs

Hеrеdiа : L’Épéе

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Τоulеt : «Lеs Quаrаntе...»

Rimbаud : Vénus Αnаdуоmènе

Lаfоrguе : Lеs Αprès-midi d’аutоmnе

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Μауnаrd : «Ρiеrrе qui durаnt sа јеunеssе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Сосhоnfuсius sur «Quоi vоus l’аvеz dоnс dit mа сruеllе Βеllоnnе...» (Νuуsеmеnt)

De Сосhоnfuсius sur «Vоуаnt pаr lеs sоudаrds mа mаisоn sассаgéе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Νаturе оrnаnt lа dаmе qui dеvаit...» (Rоnsаrd)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz