Tristan Corbière

(1845-1875)

Recueil complet

1873 : Les Amours jaunes

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

 

À la douce amie

À la mémoire de Zulma

À l’Éternel Madame

À l’Etna

À ma jument Souris

À mon chien Pope

À mon cotre Le Négrier

Après la pluie

À une Camarade

À une demoiselle

À une Rose

À un Juvénal de lait

Aurora

Au vieux Roscoff

 

La Balancelle

Bambine

Bohème de chic

Bonne fortune et fortune

Bonsoir

Le Bossu Bitor

 

Cap’taine Ledoux

Ça ?

Chanson en si

Chapelet

La Cigale et le poète

Le Convoi du pauvre

Le Crapaud

Cris d’aveugle

 

Déclin

Décourageux

Déjeuner de soleil

Do, l’enfant, do...

Donc Madame, une nuit, un jour que j’étais ivre...

Le Douanier

Duel aux camélias

 

Elizir d’Amor

Épitaphe

 

Féminin singulier

Femme

Le Fils de Lamartine et de Graziella

La Fin

Fleur d’Art

Frère et sœur jumeaux

 

Gente dame

La Goutte

Grand Opéra

Guitare

 

Heures

Hidalgo !

 

Idylle coupée

Insomnie

I Sonnet, avec la manière de s’en servir

 

Laisser-courre

Lettre du Mexique

Libertà

Litanie du sommeil

Litanie

 

Male-fleurette

Matelots

Mirliton

Moi ton amour ? — Jamais ! — Je fesais du théâtre...

Le Mousse

 

Nature morte

Le Naufrageur

Le Novice en partance

 

Parade

Paria

Paris diurne

Paris nocturne

Paris

La pastorale de Conlie

Pauvre garçon

Paysage mauvais

Petit coucher

Petit mort pour rire

Le Phare

Pièce à carreaux

Pierrot pendu

La Pipe au poète

Le Poète contumace

Le Poète et la Cigale

Point n’ai fait un tas d’océans...

Portes et fenêtres

Pudentiane

 

La Rapsode foraine et le Pardon de Sainte-Anne

Rapsodie du sourd

Le Renégat

Rescousse

Rondel

 

Saint Tupetu

Soneto a Napoli

Sonnet à Sir Bob

Sonnet de nuit

Sonnet posthume

Sous un portrait de Corbière

Steam-Boat

 

Toit

 

Une mort trop travaillée

Un jeune qui s’en va

Un riche en Bretagne

 

Veder Napoli poi mori

Vendetta

Vénerie

Vésuves et Cie

 
Veder Napoli poi mori


 
Voir Naples et... — Fort bien, merci, j’en viens.
                                                                                          — Patrie
D’Anglais en vrai, mal peints sur fond bleu-perruquier !
Dans l’indigo l’artiste en tous genres oublie.
[...]

[lire le poème...]

À une Rose


 
Rose, rose-d’amour vannée,
    Jamais fanée,
Le rouge-fin est ta couleur,
    Ô fausse-fleur !
 
Feuille où pondent les journalistes
    Un fait-divers,
Papier-Joseph, croquis d’artistes :
    — Chiffres ou vers —
 
Cœur de parfum, montant arôme
    Qui nous embaume...
Et ferait même avec succès,
    Après décès ;
[...]

[lire le poème...]

Pudentiane


 
Attouchez, sans toucher. On est dévotieuse,
    Ni ne retient à son escient.
Mais On pâme d’horreur d’être : luxurieuse
    De corps et de consentement !...
 
Et de chair [...]

[lire le poème...]

Lettre du Mexique


 

             


« Vous m’avez confié le petit. — Il est mort.
Et plus d’un camarade avec, pauvre cher être.
L’équipage... y en a plus. Il reviendra peut-être
        Quelques-uns de nous. — C’est le sort —
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βruаnt : À lа Βаstосhе

Hugо : Lе Dоigt dе lа fеmmе

*** : «Lе pаuvrе lаbоurеur...»

Villоn : Βаllаdе [du соnсоurs dе Βlоis]

Grévin : Villаnеsquе

*** : Lе Grаnd Соmbаt dе Lеса соntrе Μаndа pоur lеs bеаuх уеuх dе Саsquе d’Οr

Ρоnсhоn : Smоking

Сrоs : Βаllаdе dе lа ruinе

Hugо : Sаisоn dеs sеmаillеs — Lе Sоir

Jаmmеs : Lе vеnt tristе

☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : «Jе prеndrаi pаr lа mаin...»

Vеrhаеrеn : Αrt flаmаnd

Villоn : Βаllаdе [du соnсоurs dе Βlоis]

Déguignеt : «С’еst à vоus, mеs éсrits, qu’аuјоurd’hui је m’аdrеssе...»

Ρоnсhоn : Sоnnеt dе l’аmоur sаns phrаsеs

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Du Βеllау : «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...»

Ρrivаt d’Αnglеmоnt : À Yvоnnе Ρеn-Μооr

Lаfоrguе : Μеttоns lе dоigt sur lа plаiе

Μussеt : Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Quаnd, pаr un јоur dе pluiе, un оisеаu dе pаssаgе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Lеs Βеrgеrs (Hеrеdiа)

De Jаdis sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Jаdis sur Villаnеsquе (Grévin)

De Сосhоnfuсius sur «Μаintеnаnt qu’un аir dоuх nоus rаmènе un bеаu јоur...» (Viоn Dаlibrау)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt dе l’аmоur sаns phrаsеs (Ρоnсhоn)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur Νuit blаnсhе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De ΒiΒpаtаpоuètе sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De mаl еntеndеur sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Quаnd, pаr un јоur dе pluiе, un оisеаu dе pаssаgе...» (Μussеt)

De Μеillеur trаduсtеur sur Lе Βоis аmiсаl (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De Τоurniсоti-tоurniсоt sur Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir (Rimbаud)

De соmmеntаtеur sur L’Αnсоliе (Sоulаrу)

De tRΟLL sur Lа Βеllе Guеusе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur «Dоulсin, quаnd quеlquеfоis је vоis сеs pаuvrеs fillеs...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur À unе Villе mоrtе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz