Flaminio de Birague

(1550 ?-ca. 1610)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes en vrac

Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...

Épigramme aux dames veuves et aux filles.

Lorsque je suis absent de vous, Madame...

Je sais bien qu’on dira que je suis téméraire...

Vous qui habitez l’Orque noir...

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant...

Par le milieu des déserts écartés...

Regret funèbre aux ombres de Mademoiselle de Rostain la jeune

Ceux qui ont peint Amour sans raison et sans yeux...

Ô Ciel, ô terre, ô mer, conjurés contre moi !...

Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

Je n’écris pas, Madame, afin que ma mémoire...

Épitaphe de Didon Reine de Carthage

Divin Ronsard, après que la douleur...

Un poil blond enlacé de perles à l’entour...

C’était au jour piteux que la troupe sacrée...

Que me sert de verser deux ruisseaux de mes yeux...

Renais, renais encor, Méduse monstrueuse...

Hôte mélancolique...

Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...

Ode sur la mort de Christophe de Thou

Épitaphe d’un qui mourut subitement

J’aime si hautement que je n’ose nommer...

Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux...

Madame, si tu veux me prêter ton oreille...

Épitaphe d’un petit chien de Madame la Chancelière de Birague

Ne volez plus si loin, Avettes bruantines...

Désespéré, chétif, du repos de ma vie...

Je sais bien qu’il ne faut, ô ma douce guerrière !...

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière...

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure...

Complainte : Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

Ma vie est un Enfer plein d’ennuis et de peines...

Vous rochers orgueilleux, et vous forêts fidèles...

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure...

Madame avant que la Parque meurtrière...

Grottes, Cavernes, Prés, Tertres, Forêts, Rivages...

Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle...

Ô puissance d’Amour ! deux beaux astres jumeaux...

Sus, gants, allez couvrir la main gentille et belle...

Chanson aux amoureux

 


 
C’était au jour piteux que la troupe sacrée
Des morts en Jésus-Christ avait trêve et repos,
Gisant sous la froideur du cercueil en dépôt,
Quand de maint Requiem leur âme est honorée.
 
[...]

[lire le poème...]


Ne volez plus si loin, Avettes bruantines,
Vous travaillez par trop vos blondets ailerons
Pour aller suçoter en ces fleuris gazons
Le thym, le serpolet, piquottant leurs racines ;
 
Mais venez vous camper sur les lèvres pourprines
[...]

[lire le poème...]


Ceux qui ont peint Amour sans raison et sans yeux,
Pipeux, moqueur, trompeur, tyran plein d’inconstance,
Cruel, traître, bâtard, qui a pris son essence
De l’Érèbe et la nuit, étaient ingénieux.
 
[...]

[lire le poème...]


 
Vous qui habitez l’Orque noir,
Laissez votre horrible manoir,
Sortez de la grotte avernale,
Et venez tous ici haut voir
Ma peine qui n’a point d’égale.
 
Ô Proserpine, ô noir Pluton
Cerbère, Mégère, Alecton,
Tisyphone, infernales Ombres
Atropos, Lachésis, Cloton,
Venez tous ouïr mes encombres !
 
Les tourments qu’on souffre aux Enfers
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

*** : Lе Grаnd Соmbаt dе Lеса соntrе Μаndа pоur lеs bеаuх уеuх dе Саsquе d’Οr

Ρоnсhоn : Smоking

Сrоs : Βаllаdе dе lа ruinе

Hugо : Sаisоn dеs sеmаillеs — Lе Sоir

Jаmmеs : Lе vеnt tristе

Сrоs : «Jе suis un hоmmе mоrt dеpuis plusiеurs аnnéеs...»

Lаfоrguе : Splееn dеs nuits dе јuillеt

Сrоs : Sоnnеt : «Jе vоudrаis, еn grоupаnt dеs sоuvеnirs divеrs...»

Ρеllеrin : «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...»

Τоulеt : «Νоus bûmеs tоut lе јоur...»

Αpоllinаirе : À lа Sаnté

Du Βеllау : «Νоuvеаu vеnu, qui сhеrсhеs Rоmе еn Rоmе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Déguignеt : «С’еst à vоus, mеs éсrits, qu’аuјоurd’hui је m’аdrеssе...»

Ρоnсhоn : Sоnnеt dе l’аmоur sаns phrаsеs

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Du Βеllау : «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...»

Ρrivаt d’Αnglеmоnt : À Yvоnnе Ρеn-Μооr

Lаfоrguе : Μеttоns lе dоigt sur lа plаiе

Μussеt : Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Quаnd, pаr un јоur dе pluiе, un оisеаu dе pаssаgе...»

Саrсо : Βоhèmе

Ρоnсhоn : «Un pаuvrе bûсhеrоn tоut соuvеrt d’un саtаrrhе...»

Régniеr : «Fеmmеs qui аimеz miеuх lе fоutrе quе lе pаin...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt dе l’аmоur sаns phrаsеs (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur Sоnnеt mоrnе (Riсhеpin)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Jаdis sur Rоndеl : «Αh ! lа prоmеnаdе ехquisе...» (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur Βаllаdе dе lа ruinе (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur Νuit blаnсhе (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur Sur lа mоrt d’unе Dаmе (Sсudérу)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De ΒiΒpаtаpоuètе sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De mаl еntеndеur sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Quаnd, pаr un јоur dе pluiе, un оisеаu dе pаssаgе...» (Μussеt)

De Μеillеur trаduсtеur sur Lе Βоis аmiсаl (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De Τоurniсоti-tоurniсоt sur Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir (Rimbаud)

De соmmеntаtеur sur L’Αnсоliе (Sоulаrу)

De tRΟLL sur Lа Βеllе Guеusе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Wеndу & ΡеtеrΡаn sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Vinсеnt sur À unе Villе mоrtе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz