Flaminio de Birague

(1550 ?-ca. 1610)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux...

Ceux qui ont peint Amour sans raison et sans yeux...

Chanson aux amoureux

Complainte : Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

C’était au jour piteux que la troupe sacrée...

 

Désespéré, chétif, du repos de ma vie...

Divin Ronsard, après que la douleur...

 

Épigramme aux dames veuves et aux filles.

Épitaphe de Didon Reine de Carthage

Épitaphe d’un petit chien de Madame la Chancelière de Birague

Épitaphe d’un qui mourut subitement

 

Grottes, Cavernes, Prés, Tertres, Forêts, Rivages...

 

Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...

Hôte mélancolique...

 

Je n’écris pas, Madame, afin que ma mémoire...

Je sais bien qu’il ne faut, ô ma douce guerrière !...

Je sais bien qu’on dira que je suis téméraire...

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure...

J’aime si hautement que je n’ose nommer...

 

Lorsque je suis absent de vous, Madame...

 

Madame, si tu veux me prêter ton oreille...

Madame avant que la Parque meurtrière...

Ma vie est un Enfer plein d’ennuis et de peines...

 

Ne volez plus si loin, Avettes bruantines...

 

Ô Ciel, ô terre, ô mer, conjurés contre moi !...

Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...

Ode sur la mort de Christophe de Thou

Ô puissance d’Amour ! deux beaux astres jumeaux...

 

Par le milieu des déserts écartés...

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière...

 

Que me sert de verser deux ruisseaux de mes yeux...

Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle...

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant...

Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

 

Regret funèbre aux ombres de Mademoiselle de Rostain la jeune

Renais, renais encor, Méduse monstrueuse...

 

Sus, gants, allez couvrir la main gentille et belle...

 

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure...

 

Un poil blond enlacé de perles à l’entour...

 

Vous qui habitez l’Orque noir...

Vous rochers orgueilleux, et vous forêts fidèles...

 


 
Madame, si tu veux me prêter ton oreille,
Pour toi je me ferai prophète véritier,
Mordillant un rameau du poenien laurier,
Et de tes trois couleurs je dirai la nouvelle.
 
[...]

[lire le poème...]


Je n’écris pas, Madame, afin que ma mémoire
S’éternise en mes vers, ni pour dresser soudain
Quelque fameux trophée, où d’un orgueil hautain
Je laisse marque en fin de quelque peu de gloire.
 
Non, non, je n’écris point sinon pour faire croire
[...]

[lire le poème...]


Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux
Pour venir ici-bas jouir d’une mortelle,
Ayant un jour laissé son épouse fidèle
Pour se venir ébattre en ces terrestres lieux :
 
Ainsi qu’il descendait du Saint Manoir des Dieux,
[...]

[lire le poème...]

Épitaphe d’un qui mourut subitement


 

L’ombre parle


Passant, penses-tu pas de passer le passage
Qu’en mourant j’ai passé ? pense le même pas :
Si tu n’y penses bien, de vrai tu n’es pas sage,
Car possible demain passeras au trépas.
[...]

[lire le poème...]

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Соppéе : Εspоir timidе

Ρеnquеr : Lе Vаllоn dе Kеrsаint

Соppéе : «Lе sоir, аu соin du fеu, ј’аi pеnsé biеn dеs fоis...»

Βоuilhеt : À unе fеmmе

Τristаn L’Hеrmitе : Lа Βеllе еn dеuil

Rоdеnbасh : Vеilléе dе glоirе

Rоdеnbасh : Rеnоnсеmеnt

Rоdеnbасh : Sоlitudе

Βеrtrаnd : Sоnnеt : «À lа Rеinе dеs Frаnçаis...»

Lоrrаin : Déсаdеnсе

☆ ☆ ☆ ☆

Αrvеrs : Sоnnеt à mоn аmi R...

Βоuilhеt : Vеrs à unе fеmmе

Lа Fоntаinе : Lе Сосhоn, lа Сhèvrе еt lе Μоutоn

Lа Сеppèdе : «Vоiсi l’hоmmе, ô mеs уеuх, quеl оbјеt déplоrаblе...»

Lа Сеppèdе : «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...»

Lаfоrguе : L’hivеr qui viеnt

Vаuquеlin dеs Yvеtеаuх : «Αvесquеs mоn аmоur nаît l’аmоur dе сhаngеr...»

Βruаnt : Fаntаisiе tristе

Βеrtrаnd : Lа Rоndе sоus lа сlосhе

Ρоpеlin : Τurеlаirе, turеlurе

Cоmmеntaires récеnts

De СΟUGΑRΕ- sur Frаnçоis Соppéе

De Сосhоnfuсius sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur À unе fеmmе (Βоuilhеt)

De Сосhоnfuсius sur Lа Βеllе еn dеuil (Τristаn L'Hеrmitе)

De Μаdаmе_Βrigittе- sur Vеrs à unе fеmmе (Βоuilhеt)

De Сurаrе- sur «Vоiсi l’hоmmе, ô mеs уеuх, quеl оbјеt déplоrаblе...» (Lа Сеppèdе)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Jаllе dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Wоtаn dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lа Rоndе sоus lа сlосhе (Βеrtrаnd)

De Βаilеу sur Соntrе Sаbidius : «D’un gâtеаu trоp brûlаnt...» (Dubоs)

De Jеhаn sur Соnsеil (Βаnvillе)

De Jеhаn sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

De Jеhаn sur Εn јustiсе dе pаiх (Rоllinаt)

De Jеhаn sur Μаtеlоts (Соrbièrе)

De Сurаrе- sur L’Αmbitiоn tаnсéе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Βlоndеl sur Τеrrе dе Frаnсе (Fаbié)

De Τоrсhоnfuсius sur Lе Сосhоn, lа Сhèvrе еt lе Μоutоn (Lа Fоntаinе)

De Lilith sur «Ô Déеssе, qui pеuх аuх prinсеs égаlеr...» (Du Βеllау)

De Μаlеpеur sur «Jе plаntе еn tа fаvеur сеt аrbrе dе Суbèlе...» (Rоnsаrd)

De Сliеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz