Flaminio de Birague

(1550 ?-ca. 1610)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux...

Ceux qui ont peint Amour sans raison et sans yeux...

Chanson aux amoureux

Complainte : Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

C’était au jour piteux que la troupe sacrée...

 

Désespéré, chétif, du repos de ma vie...

Divin Ronsard, après que la douleur...

 

Épigramme aux dames veuves et aux filles.

Épitaphe de Didon Reine de Carthage

Épitaphe d’un petit chien de Madame la Chancelière de Birague

Épitaphe d’un qui mourut subitement

 

Grottes, Cavernes, Prés, Tertres, Forêts, Rivages...

 

Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...

Hôte mélancolique...

 

Je n’écris pas, Madame, afin que ma mémoire...

Je sais bien qu’il ne faut, ô ma douce guerrière !...

Je sais bien qu’on dira que je suis téméraire...

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure...

J’aime si hautement que je n’ose nommer...

 

Lorsque je suis absent de vous, Madame...

 

Madame, si tu veux me prêter ton oreille...

Madame avant que la Parque meurtrière...

Ma vie est un Enfer plein d’ennuis et de peines...

 

Ne volez plus si loin, Avettes bruantines...

 

Ô Ciel, ô terre, ô mer, conjurés contre moi !...

Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...

Ode sur la mort de Christophe de Thou

Ô puissance d’Amour ! deux beaux astres jumeaux...

 

Par le milieu des déserts écartés...

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière...

 

Que me sert de verser deux ruisseaux de mes yeux...

Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle...

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant...

Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

 

Regret funèbre aux ombres de Mademoiselle de Rostain la jeune

Renais, renais encor, Méduse monstrueuse...

 

Sus, gants, allez couvrir la main gentille et belle...

 

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure...

 

Un poil blond enlacé de perles à l’entour...

 

Vous qui habitez l’Orque noir...

Vous rochers orgueilleux, et vous forêts fidèles...

 


Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre,
Te recuis à feu lent, en si dur crève-cœur,
Pensant apprivoiser d’une Tigre le cœur,
Et que d’un diamant quelque suc on retire.
 
Plutôt contre Aquilon animé de grande ire
[...]

[lire le poème...]


Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle,
Ou du ciel azuré les rayonnants flambeaux,
Ou du grand Océan les écaillés troupeaux,
Ou la bande qu’en l’air se soutient de son aile :
 
Qui comptera les grains d’une cueillette belle,
[...]

[lire le poème...]


 
Tous ces oiseaux qui sous la Nuit obscure
D’un triste vol se plaignent lentement
Ne sont témoins du doux commencement
De mon amour sainte, loyale et pure.
 
Les clairs ruisseaux, les bois et la verdure
[...]

[lire le poème...]


Ô Ciel, ô terre, ô mer, conjurés contre moi !
Dessous le cercle rond de la voûte étoilée
Saurait-on voir, hélas ! une âme plus troublée
De peur, de désespoir, de fureur et d’effroi ?
 
Las ! je suis oppressé de travaux et d’émoi :
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Αpоllinаirе : Un pоèmе

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

Riсhеpin : Βеrсеusе

Dеrèmе : «Ρuisquе је suis аssis sоus се pin vеrt еt sоmbrе...»

Соppéе : «Quеlquеfоis tu mе prеnds lеs mаins еt tu lеs sеrrеs...»

Τоulеt : Éléphаnt dе Ρаris.

Μаllаrmé : «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...»

Riсtus : Βеrсеusе pоur un Ρаs-dе-Сhаnсе

Klingsоr : À lа сhаndеllе

☆ ☆ ☆ ☆

Dеlillе : Vеrs fаits dаns lе јаrdin dе mаdаmе dе Ρ...

Τоulеt : «Lе соuсоu сhаntе аu bоis qui dоrt....»

Τоulеt : «Τrоttоir dе l’Élуsé’-Ρаlасе...»

Gill : Lе Ρаillаssоn

Gill : Εхhоrtаtiоn

Gill : Lа Lеvrеttе еt lе gаmin

Μаеtеrlinсk : «Ιls оnt tué trоis pеtitеs fillеs...»

Rоllinаt : Βаlzас

Μаrоt : Sur quеlquеs mаuvаisеs mаnièrеs dе pаrlеr

Соppéе : «Εn plеin sоlеil, lе lоng du сhеmin dе hаlаgе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Εn plеin sоlеil, lе lоng du сhеmin dе hаlаgе...» (Соppéе)

De Сосhоnfuсius sur Ρаn (Hеrеdiа)

De Сhristiаn sur Âmе dе nuit (Μаеtеrlinсk)

De Сосhоnfuсius sur «Τristе еt hidеuх fаntômе, еffrоуаblе figurе...» (***)

De Jаdis sur Τrоp tаrd (Sullу Ρrudhоmmе)

De Εsprit dе сеllе sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Сосhоnfuсius sur «Соmmе un nаvirе еn mеr аu fоrt dе lа tоurmеntе...» (Fiеfmеlin)

De Jаdis sur Τоmbеаu : «Lе nоir rос соurrоuсé quе lа bisе lе rоulе...» (Μаllаrmé)

De Сhristiаn sur Un јеunе pоètе pеnsе à sа biеn-аiméе qui hаbitе dе l’аutrе сôté du flеuvе (Βlémоnt)

De Сhristiаn sur Οrаisоn du sоir (Rimbаud)

De Vinсеnt sur «Jе nе vеuх plus, Ρаillеur, mе rоmprе tаnt lа têtе...» (Viоn Dаlibrау)

De Сriсtuе sur «Vоs сélеstеs bеаutés, Dаmе, rеndеz аuх сiеuх...» (Μаgnу)

De Сriсtuе sur Lе Βruit dе l’еаu (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Lе Rоsе (Gаutiеr)

De Сriсtus sur «Gоrdеs, quе fеrоns-nоus ? Αurоns-nоus pоint lа pаiх ?...» (Μаgnу)

De Vinсеnt sur Lеs Саrmélitеs (Νеlligаn)

De Εsprit dе сеllе sur «Dès quе се Diеu...» (Jоdеllе)

De Vinсеnt sur Lе Dоrmеur du vаl (Rimbаud)

De Sаint Τripоdе sur Lеs Litаniеs dе Sаtаn (Βаudеlаirе)

De Εsprit dе сеllе sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Сurаrе- sur «Jе nе sаis соmmеnt је durе...» (Ρizаn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz