Flaminio de Birague

(1550 ?-ca. 1610)

Tous ses poèmes disponibles

Liste alphabétique

Liste analphabétique

Poèmes par ordre alphabétique

 

Ce Dieu qui maintes fois a quitté les hauts Cieux...

Ceux qui ont peint Amour sans raison et sans yeux...

Chanson aux amoureux

Complainte : Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

C’était au jour piteux que la troupe sacrée...

 

Désespéré, chétif, du repos de ma vie...

Divin Ronsard, après que la douleur...

 

Épigramme aux dames veuves et aux filles.

Épitaphe de Didon Reine de Carthage

Épitaphe d’un petit chien de Madame la Chancelière de Birague

Épitaphe d’un qui mourut subitement

 

Grottes, Cavernes, Prés, Tertres, Forêts, Rivages...

 

Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...

Hôte mélancolique...

 

Je n’écris pas, Madame, afin que ma mémoire...

Je sais bien qu’il ne faut, ô ma douce guerrière !...

Je sais bien qu’on dira que je suis téméraire...

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure...

J’aime si hautement que je n’ose nommer...

 

Lorsque je suis absent de vous, Madame...

 

Madame, si tu veux me prêter ton oreille...

Madame avant que la Parque meurtrière...

Ma vie est un Enfer plein d’ennuis et de peines...

 

Ne volez plus si loin, Avettes bruantines...

 

Ô Ciel, ô terre, ô mer, conjurés contre moi !...

Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...

Ode sur la mort de Christophe de Thou

Ô puissance d’Amour ! deux beaux astres jumeaux...

 

Par le milieu des déserts écartés...

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière...

 

Que me sert de verser deux ruisseaux de mes yeux...

Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle...

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant...

Quoi ? Verrai-je toujours ma franchise asservie...

 

Regret funèbre aux ombres de Mademoiselle de Rostain la jeune

Renais, renais encor, Méduse monstrueuse...

 

Sus, gants, allez couvrir la main gentille et belle...

 

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure...

 

Un poil blond enlacé de perles à l’entour...

 

Vous qui habitez l’Orque noir...

Vous rochers orgueilleux, et vous forêts fidèles...

 
Chanson aux amoureux


 
Vous qui repus d’une poison amère,
Courez après le trompeur hameçon
D’une Beauté, qui d’une aile légère,
S’enfuit de vous sans payer la rançon ;
 
Prenez la fuite hors des féminins lieux :
[...]

[lire le poème...]

Épitaphe de Didon Reine de Carthage


 
Passant, si tu fus onc volage et variable,
Ou si tu as le cœur inhumain et cruel,
Ou si tu n’as aimé d’un Amour mutuel,
Ne lis aucunement cet écrit pitoyable.
 
[...]

[lire le poème...]


Qui comptera les fleurs de la saison nouvelle,
Ou du ciel azuré les rayonnants flambeaux,
Ou du grand Océan les écaillés troupeaux,
Ou la bande qu’en l’air se soutient de son aile :
 
Qui comptera les grains d’une cueillette belle,
[...]

[lire le poème...]


 
Vous rochers orgueilleux, et vous forêts fidèles
Que je fais retentir de mes chants languissants,
Antres qui répondez à mes tristes accents,
Quand vous oyez le son de mes plaintes mortelles,
[...]

[lire le poème...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Lе Νаin

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

Саmillе Μаuсlаir

Βruаnt : Fins dе sièсlе

Dеlillе : Lе Соin du fеu

Lаfоrguе : Dаns lа ruе

Sаtiе : Lе Τrаînеаu

Τаilhаdе : Ιnitiаtiоn

Du Βеllау : «Νоuvеаu vеnu, qui сhеrсhеs Rоmе еn Rоmе...»

Μilоsz : «Sur mа guitаrе dоnt lеs ассоrds...»

☆ ☆ ☆ ☆

Μussеt : Sur unе mоrtе

Du Βеllау : «Μаudit sоit millе fоis lе Βоrgnе dе Libуе...»

Hugо : Répоnsе à un асtе d’ассusаtiоn

Βruаnt : Fins dе sièсlе

Gréсоurt : Lе biеn viеnt еn dоrmаnt

Vitré : «Μоn âmе еst un rоsеаu fаiblе, sес еt stérilе...»

Hugо : À dеs оisеаuх еnvоlés

Diеrх : Εn сhеmin

Rоllinаt : Lа Сhаnsоn dеs Αmоurеusеs

Сrоs : Sоir

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Соmmе јаdis l’âmе dе l’univеrs...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...» (Τоulеt)

De Μаlvinа- sur «Quе tristе tоmbе un sоir dе nоvеmbrе...» (Νоuvеаu)

De Сосhоnfuсius sur Sur lе pаssаgе dе lа Μеr Rоugе (Drеlinсоurt)

De Сосhоnfuсius sur Sсènе d’аtеliеr : «Sасhаnt qu’Εllе еst futilе, еt pоur surprеndrе à l’аisе...» (Сrоs)

De Jаdis sur Sоnnеt bоuts-rimés (Gаutiеr)

De Jаdis sur Lа Сhаnsоn dеs Αmоurеusеs (Rоllinаt)

De Lеmiеuх Sеrgе sur «Vоtrе rirе еst éсlаtаnt...» (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сhristiаn sur Rêvеriе sur tа vеnuе (Αpоllinаirе)

De Diсkо rimеur sur «Jе rêvе dе vеrs dоuх еt d’intimеs rаmаgеs...» (Sаmаin)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De mаl еntеndеur sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Quаnd, pаr un јоur dе pluiе, un оisеаu dе pаssаgе...» (Μussеt)

De Μеillеur trаduсtеur sur Lе Βоis аmiсаl (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De Τоurniсоti-tоurniсоt sur Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir (Rimbаud)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz