Abraham de Vermeil


              43 /So             

 


 
Ô Dieu qui vois cette roue exécrable,
Horrible objet de ton juste courroux,
Qui vois mon corps rompu de tant de coups,
Chasse de moi ton ire épouvantable.
 
Mes os brisés sous la barre effroyable,
Ma chair mollie et tous mes nerfs dissous,
Mes bras pendants et mes tristes genoux
Auront-ils point leur Seigneur secourable ?
 
Le Forgeron frappe dessus le fer
À coups doublés pour le mieux étoffer,
Et en tirer un outil de service :
 
Et toi, bon Dieu, m’auras-tu abattu
Sous tant de coups témoins de ta vertu,
Pour me laisser éternel au supplice ?
 



Seconde Partie des Muses françoises ralliées de diverses parts, 1600

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 18 mai 2019 à 11h39

Filleul du charpentier
----------

Filleul du charpentier, tu n’es pas à la fête,
Et ta mort volontaire, au soleil du Ponant,
Accomplit le malheur voulu par les prophètes ;
Tu n’avais point de choix, le mal t’environnant.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 18 mai 2019 à 11h52

Eve et Lilith auprès de l’arbre
-----------------------------

Nous avons pris ces deux fruits délectables,
C’était surtout pour connaître leur goût ;
Que l’Éternel nous épargne ses coups,
S’il peut, du moins, se montrer charitable.

Nous trompe-t-il, ce serpent respectable,
Se pourrait-il qu’il se moquât de nous ?
Son oeil est vif et son langage est doux,
Cet animal n’a rien de redoutable.

L’arbre est plaisant, le fruit n’est pas amer,
De beaux oiseaux nous donnent un concert ;
La vie est simple, au jardin des délices.

Pour un péché ne peut être abattu
Adam, cet homme aux divines vertus ;
Ni d’inframonde endurer les supplices.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Esprit de celle le 18 mai 2019 à 17h21

"L’homme n’est pas maître de ses pulsions,
mais il est maître de son destin___ S. Freud.


Multivers

L’Inframonde est mirage ou détectable
L’univers est multiple ou bien constant
Dieu est l’Éternel mais il est distant
Très peu convaincant ni très charitable

Ton être est présent mon âme effroyable
Se moquant de tout et surtout de nous
De toi de ta foi ta ferveur des coups
Qui pleuvent sur nous par l’ire d’1 diable

Dieu ou Diable au choix leur fruit est amer
Le désir global à ton vain concert
Est fort peu parlant d’1 monde supplice

Où nous nous testons de vers défendus
Tu vis au présent moi d’inattendus
Notre Amour fait moult mystère en délice ___    


___En réponse au chercheur de lumière
mais pour Aurélien Barrau sur les mondes multivers

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 16 décembre 2022 à 11h42

Oeuvres d’Héphaïstos
-----------

Le dieu boiteux, forgeron redoutable,
Forge le cuivre et l’argent du Pérou ;
Son logis tremble à chacun de ses coups,
Le autres dieux le trouvent imbattable.

Un verre en main, bouteille sur la table,
Il prend sa pause en buvant comme un trou ;
Posant son verre, il bosse comme un fou,
Créant ainsi des trésors véritables.

Il est jaloux, mais il n’est pas amer,
Il se console en offrant quatre fers
Au fier Pégase ; ils lui seront propices.

Par lui, le fer est fier d’être battu ;
Pour son ardeur, et pour d’autres vertus,
Nous admirons ce dieu sans artifices.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 21 décembre 2022 à 11h00

*  *  *
-----

Prends un peu de bière,
Léosaure de sinople,
C’est ton apéro.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 23 décembre 2022 à 12h10

***
--

Solide est l’armure
Du léosaure de gueules,
Un bestiau paisible.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 26 décembre 2022 à 21h52

***
--

L’ambiléosaure d’argent
Ne veut pas se moquer des gens ;
Ça leur fait pourtant cet effet,
Car il est trop intelligent.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеllеrin : L’Αutоbus ivrе

Vignу : Élоа, оu Lа Sœur dеs Αngеs

Νеlligаn : Сlаir dе lunе intеllесtuеl

Siсаud : Lе Сhеmin dе sаblе

Соrbièrе : Épitаphе

Rеvеrdу : Lеndеmаin

Rеvеrdу : Lа Viе durе

Rеvеrdу : Lа Сlосhе сœur

Klingsоr : Αu јоli јеu dеs fоurbеriеs

Gаutiеr : Ρréfасе

☆ ☆ ☆ ☆

Саrсо : Lаissеz-mоi

Νоuvеаu : Сru

Τоulеt : «Lе sаblе оù nоs pаs оnt сrié...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Εrrеmеnts

Frаnс-Νоhаin : Αllеgrо dеs Соаltаrs

Hеrеdiа : L’Épéе

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Τоulеt : «Lеs Quаrаntе...»

Rimbаud : Vénus Αnаdуоmènе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Сlаir dе lunе intеllесtuеl (Νеlligаn)

De Сосhоnfuсius sur Dе sоi-mêmе (Lа Gеsséе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Сосhоnfuсius sur «Quоi vоus l’аvеz dоnс dit mа сruеllе Βеllоnnе...» (Νuуsеmеnt)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz