Abraham de Vermeil

Seconde Partie des Muses françoises ralliées de diverses parts, 1600


              31 /So             

 


 
« Le baiser en l’Amour est l’octave en Musique,
Vous en avez pris un, et vous en voulez deux ;
Pourquoi énervez-vous les accords amoureux,
C’est pécher, disiez-vous, contre la Théorique.
 
— Non je ne baise point qu’en pure Arithmétique,
Répondis-je soudain, deux baisers savoureux
Font nombre, l’unité est un rien malheureux
Payez-moi, vous devez une chose Physique.
 
— Que vous êtes mauvais, répliquâtes-vous lors,
Qui pourrait résister à arguments si forts,
Qui me font succomber en si juste querelle ?
 
— Moi » répondit Amour, et d’un dard furieux,
Qu’il trempa plusieurs fois aux flammes de vos yeux,
Il m’enfonça le cœur d’une plaie immortelle.
 



Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 12 mars 2014 à 11h03

Charme du monde
------------------------

Certains jours, l’on ressent du cosmos la musique ;
On voudrait ne rien faire, au moins une heure ou deux,
Pour simplement goûter ces accords hasardeux
Que ne saurait prévoir l’approche théorique.

L’univers fait danser, alors, l’arithmétique
Et ce que l’on perçoit devient si savoureux
Que l’on ne songe plus au labeur rigoureux,
Ni, d’ailleurs, aux tourments de la métaphysique.

D’autres jours, chaque geste appelle trop d’efforts ;
Chaque jour se remplit de bien trop de temps morts,
Chaque chose s’obstine à nous chercher querelle.

Mais qu’un jour soit plaisant, ou qu’il soit laborieux,
Ou qu’il soit quelque part, dans le juste milieu,
Sachons en ressentir l’harmonie naturelle !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Dеubеl : Détrеssе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

Τоulеt : «Сеt huissiеr, qui јеtаit, l’été...»

☆ ☆ ☆ ☆

Νаvаrrе : «J’аimе unе аmiе еntièrеmеnt pаrfаitе...»

Соppéе : Désir dе glоirе

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Cоmmеntaires récеnts

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Jаdis sur L’Αvеuglе (Ρéguу)

De Сосhоnfuсius sur Ρаris vаissеаu dе сhаrgе (Ρéguу)

De Jаdis sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

De Μаgélаnt sur Αiguillеs dе саdrаn (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Сосhоnfuсius sur «Lа viе humblе аuх trаvаuх еnnuуеuх еt fасilеs...» (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Jаdis sur Αuх mоrts (Lесоntе dе Lislе)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz