Verlaine


Torquato tasso


 
Le poète est un fou perdu dans l’aventure,
Qui rêve sans repos de combats anciens,
De fabuleux exploits sans nombre qu’il fait siens,
Puis chante pour soi-même et la race future.
 
Plus tard, indifférent aux soucis qu’il endure,
Pauvreté, gloire lente, ennuis élyséens,
Il se prend en les lacs d’amours patriciens,
Et son prénom est comme une arrhe de torture.
 
Mais son nom, c’est bonheur ! Ah ! qu’il souffre et jouit,
Extasié le jour, halluciné la nuit
Ou réciproquement, jusqu’à ce qu’il en meure !
 
Armide, Éléonore, ô songe, ô vérité !
Et voici qu’il est fou pour en mourir sur l’heure
Et pour ressusciter dans l’immortalité !
 

Commentaire(s)
Déposé par Bonjour le 16 avril 2012 à 16h52

J’aime beaucoup

Déposé par Cochonfucius le 24 mars 2014 à 11h22

Dur métier
---------------

Rhapsode qui à rimer s’aventure
(C’est, me dit-on, un métier fort ancien)
Y investit cet esprit qui est sien
Et que souvent l’inspiration torture.

Ainsi qu’un moine au costume de bure,
De discipline il s’impose les liens ;
Quand tout somnole, au soleil méridien,
Il est astreint aux travaux d’écriture.

Il doit veiller fort avant dans la nuit,
Et sur sa table, où la chandelle luit,
Bien du papier s’accumule et demeure.

Mais ce labeur l’amuse, en vérité,
Joyeusement sur lui glissent les heures
Avant l’instant du repos mérité.

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes

Τhеuriеt : Lеs Ρауsаns : «Vêtus dе lа vеstе еt dеs brаiеs...»

Τhеuriеt : Dоuаrnеnеz

Vеrhаеrеn : «Dеs flеurs finеs еt mоussеusеs соmmе l’éсumе...»

Sаmаin : Élégiе : «Quаnd lа nuit vеrsе sа tristеssе аu firmаmеnt...»

Sаmаin : Élégiе : «Quаnd lа nuit vеrsе sа tristеssе аu firmаmеnt...»

Ρоuсhkinе : Stаnсеs

Νеrvаl : Εl Dеsdiсhаdо

Sаmаin : Ιldа

Rоdеnbасh : «Ô суgnе blаnс !...»

Lасеnаirе : Οdе à lа guillоtinе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Ρlаintеs d’un prisоnniеr (Jасоb)

De tizеf sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Сосhоnfuсius sur «Ô саlmе nuit, qui dоuсеmеnt соmpоsеs...» (Τуаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Ρélоps, pаr l’épаulе d’ivоirе...» (Dеrèmе)

De Gеmini sur Соmplаintе (Саrсо)

De tizеf sur «Τеls quе l’оn vit јаdis lеs еnfаnts dе lа Τеrrе...» (Du Βеllау)

De еvаristе sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De еdddddd sur Сri dе guеrrе du mufti (Hugо)

De tizеf sur L’Αlbаtrоs (Βаudеlаirе)

De Ρаrmеntiеr sur L’Îlе lоintаinе (Τhаlу)

De Сurаrе- sur «Αrсhimèdе аbusé, pеndаnt quе tu t’аbusе...» (Сhаssignеt)

De lаnсеlоt sur Hugо

De Сhristiаn sur Βrisе mаrinе (Μаllаrmé)

De Sаrgеls sur Lеs Gеnêts (Fаbié)

De Сhristiаn sur Lе Fils dе Lоuis XΙ (Соppéе)

De Rауmоnd Quеnеаu sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Rауmоnd Quеnеаu sur Lа Grеnоuillе qui sе vеut fаirе аussi grоssе quе lе bœuf (Lа Fоntаinе)

De Сhristiаn sur Саuсhеmаr (Vеrlаinе)

De Ιо Kаnааn sur L’Ιnvitаtiоn аu Vоуаgе : «Μоn еnfаnt, mа sœur...» (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur Splееn (Ο'Νеddу)

De frédériс sur Léо Lаrguiеr

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn