Verlaine

Sagesse, 1880



Sagesse d’un Louis Racine, je t’envie !
Ô n’avoir pas suivi les leçons de Rollin,
N’être pas né dans le grand siècle à son déclin,
Quand le soleil couchant, si beau, dorait la vie,
 
Quand Maintenon jetait sur la France ravie
L’ombre douce et la paix de ses coiffes de lin,
Et royale abritait la veuve et l’orphelin,
Quand l’étude de la prière était suivie,
 
Quand poète et docteur, simplement, bonnement,
Communiaient avec des ferveurs de novices,
Humbles servaient la Messe et chantaient aux offices
 
Et, le printemps venu, prenaient un soin charmant
D’aller dans les Auteuils cueillir lilas et roses
En louant Dieu, comme Garo, de toutes choses !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 6 novembre 2019 à 11h31

Sagesse des hyperquarks
------------------------

Possédant des talents que chacun leur envie,
Ils déconcertent même un neutrino malin ;
Ils aident le proton, qu’ils sauvent du déclin,
Ils sondent l’univers, ils apprécient la vie.

De lire une équation, leur belle âme est ravie,
Qu’à résoudre souvent leur esprit est enclin ;
Ils savent consoler les neutrons orphelins,
Par qui souvent leur troupe est longuement suivie.

Hyperquarks, merveilleux sujet d’étonnement,
Comme vous séduisez le physicien novice !
Comme vous amusez notre rêveuse Alice !

Car le printemps venu, vous devenez charmants,
Entourés de gluons, couverts de photons roses,
Reflétant le mystère et la douceur des choses.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 21 octobre 2020 à 13h53

Sagesse de la cornegidouille
---------------

Cornegidouill au coeur qui jamais ne dévie,
Tu ne crains point les trolls ni les démons malins ;
Or, tout autour de toi, ce monde est en déclin,
Pourtant nous t’admirons, heureux de ta survie.

En écoutant ton chant, la licorne est ravie,
À chanter avec toi son esprit est enclin ;
Je vois étinceler son regard opalin,
Par ces magiques airs son âme est assouvie.

Tu montes chaque soir jusqu’au clair firmament,
Lorsqu’ils te voient venir, les anges te bénissent ;
Les habitants du ciel t’offrent un sacrifice.

Nous aurions pu sur toi composer un roman,
Mais nous ne savons pas si tu aimes la prose ;
Accepte donc ces vers, qui sont bien peu de chose.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 21 octobre 2020 à 13h56

Sagesse de la cornegidouille  (retouche)
---------------

Cornegidouille au coeur qui jamais ne dévie,
Tu ne crains point les trolls ni les démons malins ;
Or, tout autour de toi, ce monde est en déclin,
Pourtant nous t’admirons, heureux de ta survie.

En écoutant ton chant, la licorne est ravie,
À chanter avec toi son esprit est enclin ;
Je vois étinceler son regard opalin,
Par ces magiques airs son âme est assouvie.

Tu montes chaque soir jusqu’au clair firmament,
Lorsqu’ils te voient venir, les anges te bénissent ;
Les habitants du ciel t’offrent un sacrifice.

Nous aurions pu sur toi composer un roman,
Mais nous ne savons pas si tu aimes la prose ;
Accepte donc ces vers, qui sont bien peu de chose.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lа Fоntаinе : Lе Sеrpеnt еt lа Limе

Lа Fоntаinе : Lе Rеnаrd еt lе Βustе

Τоulеt : «Τоutе аllégrеssе а sоn défаut...»

Τоulеt : «Sоus lе sоir јаunе еt vеrt...»

Τоulеt : «Sоus lе sоir јаunе еt vеrt...»

Fоrt : Lе Dit du pаuvrе viеuх

Νоël : Сhаnt dе Νоël

Riсhеpin : Ρаuvrе аvеuglе

Rоnsаrd : L’Αmоur оisеаu

☆ ☆ ☆ ☆

Fоrt : Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе

Riсhеpin : Lе Μеrlе à lа glu

Ρérin : Αubе

Hugо : Ρоntо

Μаеtеrlinсk : «Lеs trоis sœurs аvеuglеs ...»

Dеsbоrdеs-Vаlmоrе : Lе Rоssignоl аvеuglе

Ρéguу : L’Αvеuglе

Αlbеrt-Βirоt : «Quе vаs-tu pеindrе аmi ?...»

Αlbеrt-Βirоt : Αuх јеunеs pоètеs

Hugо : À unе јеunе fеmmе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Unе (Sаmаin)

De Jаdis sur «J’аimе lа libеrté, еt lаnguis еn sеrviсе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Ρоur si fоu qu’il sе dоnnе, еst-il un сhаnsоnniеr...» (Соrаn)

De Jаdis sur «Si tu m’еn сrоis, Βаïf, tu сhаngеrаs Ρаrnаssе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Sir Βоb (Соrbièrе)

De Jаdis sur «Αssis, lеs piеds pеndаnts, sоus l’аrсhе du viеuх pоnt...» (Соppéе)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

De Сurаrе- sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Сurаrе- sur Μаzurkа (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Τhundеrbird sur Sur l’аrс-еn-сiеl (Drеlinсоurt)

De Τhundеrbird sur L’Αngе pâlе (Rоllinаt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе