Jacques Vallée des Barreaux



Dieu, Nature ou Destin, que tu nous fais grand tort !
De peine et de chagrin toute la vie est pleine,
Au lieu de ton amour tu nous montres ta haine,
Qui que tu sois des trois qui conduises le sort.
 
On pleure, l’on gémit, l’on souffre et faible et fort,
Pendant le cours fatal d’une vie incertaine,
Par quels fâcheux chemins au cercueil on nous traîne.
Pauvreté, maladie, et puis survient la mort.
 
La Nature le veut, il faut que tout périsse,
La plante, l’animal, la pierre, l’édifice,
En ayant prononcé l’irrévocable arrêt,
 
Tu ne nous donnes rien, traîtresse de Nature,
Tu nous prêtes la vie, oui, mais à grande usure,
Nos maux font qu’on t’en paie un trop gros intérêt.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 11 juillet 2018 à 22h17

Barrière purement symbolique
-----------------------


Qui franchit la barrière, il n’est pas dans son tort ;
Mais il faut emporter une bouteille pleine
Dont tu feras offrande à la duchesse Hélène
Qui jetterait sur toi, sinon, le mauvais sort.

Là sont quelques démons, pas méchants, pas bien forts,
Soumis au cours fatal de leur vie incertaine ;
Par de sombres chemins tous le jour ils se traînent
En chantant, qui plus est, une chanson de mort.

Ceux de l’autre côté,  porteurs de maléfices,
Se cachent  volontiers dans de noirs édifices
Où des corbeaux tordus ricanent sans arrêt.

Un discours négatif n’est pas dans ma nature,
Mais je t’en avertis, voyageur immature :
Ce lieu d’outre-barrière, il est sans intérêt.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 juillet 2018 à 22h22

Barrière purement symbolique
-----------------------


(deuxième quatrain)

Par de sombres chemins tout le jour ils se traînent

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Lеs Ânеs

Τristаn Klingsоr

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Klingsоr

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Cоmmеntaires récеnts

De Vinсеnt sur «Si vоus vоуiеz mоn сœur аinsi quе mоn visаgе...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Jе vоus аi vuе еnfаnt, mаintеnаnt quе ј’у pеnsе...» (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur Jаsоn еt Μédéе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Lе Βibliоphilе (Βеrtrаnd)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz