Tristan L’Hermite


Jalousie


 
Telle qu’était Diane, alors qu’imprudemment
L’infortuné Chasseur la voyait toute nue ;
Telle dedans un Bain Clorinde s’est tenue,
N’ayant le corps vêtu que d’un moite Élément.
 
Quelque Dieu dans ces eaux caché secrètement
A vu tous les appas dont la Belle est pourvue :
Mais s’il n’en avait eu seulement que la vue,
Je serais moins jaloux de son contentement.
 
Le traître, l’insolent, n’étant qu’une eau versée,
L’a baisée en tous lieux, l’a toujours embrassée ;
J’enrage de colère à m’en ressouvenir.
 
Cependant cet Objet dont je suis Idolâtre
Après tous ces excès n’a fait pour le punir
Que donner à son Onde une couleur d’albâtre.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 8 juin 2015 à 13h23

Ange-démon
---------------

L’ange-démon cornu s’avance prudemment ;
D’un vol majestueux, il descend de la nue,
Balances dans les mains soigneusement tenues,
Pour juger les mauvais et les bons éléments.

Un geste maladroit, qu’il fit secrètement,
Lui valut l’ornement dont sa tête est pourvue ;
De ce chef de bélier, la surprenante vue
À ses frères du ciel l’oppose nettement.

Mais lui, sans s’émouvoir, effectue ses pesées ;
La personne qui fut malveillante, ou rusée,
Face à cet enquêteur, doit s’en ressouvenir.

À ceux que, ce jour-là, dévore l’inquiétude,
Il rappelle qu’il est toute mansuétude :
«Je ne suis qu’un mouton ! Je ne sais pas punir.»

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 3 juillet 2018 à 12h58

Diable-Papillon
-----------------

Le  Diable-Papillon s’envole prudemment ;
De son vol hésitant, il monte vers la nue,
Car c’est un papllon dépourvu de tenue
Qui presque nulle part n’est dans son élément.

La sauterelle au bois l’aime secrètement,
Mais de l’art de le dire elle n’est pas pourvue ;
Levant les yeux au ciel, elle tremble à sa vue,
Mais il est bien trop loin pour la voir nettement.

À la fin de nos vies, l’âme sera pesée,
D’innocent animal ou de bête rusée ;
Nous devrons des amours d’antan nous souvenir.

Pourtant, ces deux petits n’en ont nulle inquiétude,
Et je crois que le ciel, dans sa mansuétude :
Pourra bien oublier de vouloir les punir.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 19 avril 2020 à 12h27

Sagesse aux belles cornes
-----------

Mon corps n’est pas celui d’un ange, évidemment,
Car c’est plutôt celui d’une bête cornue ;
Mais beaucoup de sagesse est en moi contenue,
Sur les lois de ce monde et sur ses éléments.

Un élu du Seigneur m’instruit secrètement,
Lui dont l’âme limpide est de ruse pourvue ;
Nous buvons du bon vin, nous partageons nos vues,
Souvent nos deux esprits convergent nettement.

Par les prêtres du peuple une offrande est pesée,
Laquelle de ma part n’est jamais récusée ;
De leur vie au désert ils ont le souvenir.

Plus que de tels cadeaux, j’ai le goût de l’étude,
Les livres sous mon toit sont une multitude ;
Mais j’en ai quelques-uns que je peine à finir.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «J’ассоmpаrе аu Sоlеil сеs bеаuх sоlеils d’Αmоur...»

Hаbеrt : «À l’оmbrе dеs mуrtеs vеrts...»

Μаrоt : Du соntеnt еn аmоurs

Μаrbеuf : Lе Sеin d’Αmаrаnthе

Rоnsаrd : «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...»

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Sсudérу : Lа Νуmphе еndоrmiе

Durаnt dе lа Βеrgеriе : «Βеаuх уеuх dоnt lа dоuсеur si dоuсеmеnt m’еnivrе...»

Durаnt dе lа Βеrgеriе : Сhаnsоn : «Rоsinе, si tоn âmе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Épоuvаntаil

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «Viеns, mа bеllе Flоrеllе, оù l’оmbrе nоir trеmblоtе...»

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Hugо : Се qui sе pаssаit аuх Fеuillаntinеs vеrs 1813

Саrсо : Vеrlаiniеn

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Silvеstrе : Sur un аlbum

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Dеvаnt lа grillе du сimеtièrе (Gаrnеаu)

De Сосhоnfuсius sur Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés (Μаrbеuf)

De Vinсеnt sur «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...» (Riсtus)

De Сurаrе- sur Lе Sеin d’Αmаrаnthе (Μаrbеuf)

De Сurаrе- sur «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...» (Rоnsаrd)

De Jеhаn sur «Lоrsquе l’еnfаnt pаrаît...» (Hugо)

De V. Hugо sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Snоwmаn sur Βаllаdе dеs сélébrités du tеmps јаdis (Βаnvillе)

De Εsprit dе сеllе sur Sœur équivоquе (Sеgаlеn)

De Сhristiаn sur L’ânе étаit pеtit (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur Rimbаud

De Gаrdiеn dеs оiеs sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Εsprit dе сеllе sur Μаriа Gаrсiа (Βаnvillе)

De mаuguеg sur «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...» (Hаrаuсоurt)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Соmbiеn quе tоn Μаgnу аit lа plumе si bоnnе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Féеriе (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Dе vоtrе Diаnеt (dе vоtrе nоm ј’аppеllе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Hоrаtius Flассus sur Αriаnе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе