Tristan L’Hermite


À des cimetières


 
Séjour mélancolique, où les ombres dolentes
Se plaignent chaque Nuit de leur adversité
Et murmurent toujours de la nécessité
Qui les contraint d’errer par les tombes relantes.
 
Ossements entassés, et vous, pierres parlantes
Qui conservez les noms à la Postérité,
Représentant la vie et sa fragilité
Pour censurer l’orgueil des Âmes insolentes.
 
Tombeaux, pâles témoins de la rigueur du Sort
Où je viens en secret entretenir la Mort
D’une amour que je vois si mal récompensée,
 
Vous donnez de la crainte et de l’horreur à tous ;
Mais le plus doux objet qui s’offre à ma pensée
Est beaucoup plus funeste et plus triste que vous.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 9 octobre 2017 à 11h44

Ambipiaf de gueules
-------------

De gueules, l’ambipiaf à la démarche lente
Ne proteste jamais contre l’adversité ;
Il accepte le poids de la nécessité,
Sans cesser de mener une vie indolente.

Il aime, au poulailler, la volaille parlante
Dont il ne peut avoir nulle postérité ;
Il contemple le monde et sa fragilité,
L’humaine frénésie lui semblant insolente.

Jamais il ne se plaint de la rigueur du sort,
Il sait que l’existence aboutit à la mort,
Mais que la dure loi est parfois compensée

Par un léger bonheur qui vient à petits coups ;
Il ne sait pas quoi faire avec cette pensée,
Cette règle du jeu ne lui dit rien du tout.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 30 juillet 2018 à 12h13

Limonadier magique
-------------------------

C’est le limonadier, une machine lente
Qui te pourra sauver de mainte adversité ;
Répondant sans relâche à la nécessité,
Il aide en ses plaisirs une foule indolente.

On ne le peut traiter de machine parlante
Ni d’outil travaillant pour la postérité ;
Il aime la bouteille et sa fragilité
Qui jamais envers lui ne se montre insolente.

Lui qui porte un remède à la rigueur du sort,
Par quoi l’on peut mener une vie sans remords,
Offrons à sa vertu, jamais récompensée,

Ces trois mots de poème en buvant quelques coups;
Il sera satisfait d’une telle pensée,
L’excellent instrument qui ne boit rien du tout.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τуаrd : «Jе vis rоugir sоn blаnс pоli ivоirе...»

Βаïf : «Sоngе hеurеuх еt divin, trоmpеur dе mа tristеssе...»

Αpоllinаirе : Réсlаmе pоur lа mаisоn Wаlk оvеr

Lа Fоntаinе : Lе Lоup еt l’Αgnеаu

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Lоrrаin : Déсаdеnсе

Βаudеlаirе : Саusеriе

Lоrrаin : Lа Μоrt dеs lуs

Сrоs : Αu саfé

Сrоs : À unе сhаttе

☆ ☆ ☆ ☆

Lоrrаin : Unе idуllе

Lоuvеnсоurt : «Lеs fеmmеs еt lа mеr n’оnt riеn dе dissеmblаblе...»

Viviеn : Lеs Lèvrеs pаrеillеs

Spоndе : «Qui sоnt, qui sоnt сеuх-là, dоnt lе сœur idоlâtrе...»

Gаutiеr : «Dаns un bаisеr, l’оndе аu rivаgе...»

Lоrrаin : Μiss Μisеr

Hugо : Сhаnsоn еn саnоt

Viаu : «Τоut у сhеvаuсhе, tоut у fоut...»

Соppéе : «Αuprès dе Sаint-Sulpiсе, un spесtасlе оdiеuх...»

Hugо : Ρrès d’Αvrаnсhеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Αltеssе (Lоrrаin)

De Hiс Vеlibi sur «Μа Dаmе nе m’а pаs vеndu...» (Μаrоt)

De Сосhоnfuсius sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Vinсеnt sur «Lе sоlеil еn tоus liеuх déсоuvrе sа lumièrе...» (Μоtin)

De Сосhоnfuсius sur «Μоn Diеu, quе је vоudrаis quе mа mаin fût оisivе...» (Spоndе)

De Vinсеnt sur Sоnnеt : «Ρоur vеinеr dе sоn frоnt...» (Gаutiеr)

De Jаdis sur Εn fасе dе lа pièсе d’еаu (Sаintе-Βеuvе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Sоnnеt : «Τristе, lоin dе l’Αmiе, еt quаnd l’été déсlinе...» (Sаintе-Βеuvе)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Lеs fеmmеs еt lа mеr n’оnt riеn dе dissеmblаblе...» (Lоuvеnсоurt)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lа Ρоrtе vitréе (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Jаdis sur Lеs Сhrуsаlidеs (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сurаrе- sur Саusеriе (Βаudеlаirе)

De Jаdis sur Lе Сid (Fоurеst)

De Ρеrutz sur Lе Dеuil du mоulin (Соuté)

De Krоnеnbоurg sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Ρоpаul ΙΙ sur Grееn (Vеrlаinе)

De Сurаrе- sur Lа Jumеnt Zizi (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Εsprit dе сеllе sur Lе Μаuvаis Jаrdiniеr (Gilkin)

De Vinсеnt sur «Dе Μуrtе еt dе Lаuriеr fеuillе à fеuillе еnsеrrés...» (Rоnsаrd)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Jе sеns unе dоuсеur à соntеr impоssiblе...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе