Georges de Scudéry


Philis danse la Sarabande


 
Elle attache les yeux et plus fortement l’âme,
Cette jeune Beauté qui fait de si beaux pas :
Et d’un air si galant elle allume une flamme,
Dont tout cœur doit brûler et ne s’en plaindre pas :
 
Elle avance et recule, elle tarde, elle vole,
Et prend de si beaux temps, dans son agilité ;
Qu’un extase amoureux nous ôte la parole,
Et ce mouvement fait notre immobilité.
 
L’adresse de son corps paraît en cette Danse ;
De ses pas mesurés l’infaillible cadence
Marque sans y manquer ce que marquent les sons :
 
Les Grâces et l’Amour dansent à côté d’elle ;
Et jettent en dansant de subtils hameçons,
Qui prennent mille cœurs sous les pas de la Belle.
 



Commentaire (s)
Déposé par pich24 le 16 mars 2019 à 04h56

Écoute dans ton âme
Le bruit sourd de ton pas,
Et sens la douce flamme
Qui ne te brûle pas.

Admire comme vole
Dans son agilité
Le chant de la parole
À l’immobilité.

Puis danse, danse, danse
En suivant la cadence
De chacun de ses sons ;

Dis-toi bien qu’auprès d’elle
Toutes les âmes sont
Prêtes pour une belle.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 février 2021 à 14h21

Un palmier danse
----------

Moi qui n’ai pas de mots pour vous ouvrir mon âme,
Je pourchasse leur sens qui toujours m’échappa ;
Mais mon corps dans le vent vibre comme une flamme
Et je tiens des propos que vous n’entendez pas.

Mes ancêtres, jadis bénis par une Dame,
Lui donnèrent leurs fruits, ce lui fut un repas ;
Ensuite vint à nous l’ermite zérogame,
Lui qui dans sa magie jamais ne se trompa.

Tous les oiseaux du ciel accompagnent ma danse,
Leur chef de clan me dit que c’est une évidence ;
Il veut, quant il me voit, produire de clairs sons.

J’aime les passereaux, mais surtout l’hirondelle,
Mon oreille apprécie sa subtile chanson,
Son coeur, comme le mien, ne peut qu’être fidèle.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеllеrin : Lа Ρеtitе Βеrgèrе

Hоuvillе : Οffrаndе funérаirе

Μоntrеuil : Lеs Rêvеs mоrts

Rоllinаt : Lа Ρеtitе Sоuris

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Rimbаud : Соntе

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

☆ ☆ ☆ ☆

Gеоrgin : Τristеssе аu bоrd dе l’еаu

Hауеm-Grеgh : Ιnvосаtiоn

Βеrtrаnd : Jеаn dе Τillеs

Βruаnt : Grеlоttеuх

Ρаillеttе : Lе Rеssаutеur

Jаmmеs : «Εllе аvаit еmpоrté dеs brаsséеs dе lilаs...»

Sаint-Ρоl-Rоuх : Lа Jоurnéе prоvеnçаlе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Si еn pаrtаnt, sеul vоus m’аvеz lаissé...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сосhоnfuсius sur «Quеllе grаndеur rеnd l’hоmmе vénérаblе ?...» (Lаbé)

De Сосhоnfuсius sur Lа Flеur d’Αdоnis (Μаllеvillе)

De Jаdis sur Lа Βеrgе (Μérаt)

De Сurаrе- sur «Μаdаmе, се mаtin је vоus оffrе unе flеur...» (Lа Rоquе)

De Соnсоurs Lépinе sur L’Égоïstе (Sсhwоb)

De Jаdis sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De Сurаrе- sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Сhristiаn sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De FΕDΕRΜΑΝΝ sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе