Albert Samain



Je rêve de vers doux et d’intimes ramages,
De vers à frôler l’âme ainsi que des plumages,
 
De vers blonds où le sens fluide se délie
Comme sous l’eau la chevelure d’Ophélie,
 
De vers silencieux, et sans rythme et sans trame,
Où la rime sans bruit glisse comme une rame,
 
De vers d’une ancienne étoffe, exténuée,
Impalpable comme le son et la nuée,
 
De vers de soir d’automne ensorcelant les heures
Au rite féminin des syllabes mineures,
 
De vers de soirs d’amour énervés de verveine.
Où l’âme sente, exquise, une caresse à peine.
 
Et qui au long des nerfs baignés d’ondes câlines
Meurent à l’infini en pâmoisons félines.
 
Comme un parfum dissous parmi des tiédeurs closes,
Violes d’or et pianissim’ amoros...
 
Je rêve de vers doux mourant comme des roses.
 

Au jardin de l’infante, 1893

Commentaire (s)
Déposé par Jadis le 20 août 2019 à 10h24


Je rêve de vin doux et d’agrestes fromages,
De verte chicorée et de liqueurs hors d’âge.

Dans le faitout profond aux senteurs d’Italie        
Mijote un blond lapin dans sa sauce jolie.

Tandis qu’il cuit ainsi, contemple-le, mon âme,
C’est un fort beau lapin de plus d’un kilogramme.

Aux flancs du récipient, la divine buée
Emane en soupirant de la bête tuée.
       
Ce lapin nous viendra, certes, à la bonne heure
Avec de la moutarde et un soupçon de beurre.

Oui, très artistement, d’ici peu, quelle aubaine,
Ce lapin ornera le plat de porcelaine.

Béni soit ce lapin qui, à l’heure où l’on dîne,
Saura nous humecter doucement les babines.

Mais bon sang à la fin, « ce lapin » m’indispose :
L’auteur souffrirait-il de quelque psittacose ?

Non, c’était pour la rime avec myxomatose.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Dicko rimeur le 20 août 2019 à 17h18

psittacose
toujours...
myxomatose :
amours.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Сhаrlеrоi

Νоuvеаu : «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...»

Sаint-Αmаnt : Sоnnеt inасhеvé

Νоаillеs : Lе Jеunеssе dеs mоrts

Dеrèmе : «Lеs јоurs sоnt plаts соmmе dеs sоlеs...»

Αpоllinаirе : Un pоèmе

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

☆ ☆ ☆ ☆

Dеshоulièrеs : Stаnсеs : «Αgréаblеs trаnspоrts qu’un tеndrе аmоur inspirе...»

Οrléаns : «Fiеz-vоus-у...»

Gаlоу : Νаturе pаrisiеnnе

Соrbièrе : Lе Μоussе

Νеlligаn : Évаngélinе

Dеrèmе : «Lеs јоurs sоnt plаts соmmе dеs sоlеs...»

Βruаnt : À lа Glасièrе

Cоmmеntaires récеnts

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Сосhоnfuсius sur Νаturе pаrisiеnnе (Gаlоу)

De Сосhоnfuсius sur Lе Rishi (Μénаrd)

De Jаdis sur «Lе Μаriniеr qui plus аgité n’еrrе...» (Lа Gеsséе)

De Сосhоnfuсius sur «À bеаuсоup dе dаngеr еst suјеttе lа flеur...» (Сhаssignеt)

De Jаdis sur «Νе ditеs pаs...» (Μоréаs)

De Jаdis sur «Dаns lе lit vаstе еt dévаsté...» (Τоulеt)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Саrlа Οliviеr sur Émilе Νеlligаn

De Vinсеnt sur «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur Âmе dе nuit (Μаеtеrlinсk)

De Εsprit dе сеllе sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Сhristiаn sur Un јеunе pоètе pеnsе à sа biеn-аiméе qui hаbitе dе l’аutrе сôté du flеuvе (Βlémоnt)

De Vinсеnt sur «Jе nе vеuх plus, Ρаillеur, mе rоmprе tаnt lа têtе...» (Viоn Dаlibrау)

De Сriсtuе sur «Vоs сélеstеs bеаutés, Dаmе, rеndеz аuх сiеuх...» (Μаgnу)

De Сriсtuе sur Lе Βruit dе l’еаu (Rоllinаt)

De Сriсtus sur «Gоrdеs, quе fеrоns-nоus ? Αurоns-nоus pоint lа pаiх ?...» (Μаgnу)

De Vinсеnt sur Lеs Саrmélitеs (Νеlligаn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе