Saint-Amant


La Plainte de Tirsis


 
              Dans l’horreur d’un bois solitaire
Où malgré l’œil du jour règne en tout temps la nuit,
              Tirsis, loin du monde qu’il fuit,
                  Ne pouvant plus se taire,
    Chantait en pleurs le doux et triste sort
                  Qui le livre à la mort.
 
              C’est donc une chose arrêtée
(Disait ce pauvre amant, plein d’ardeur et de foi)
              Que je souffre à jamais pour toi,
                  Cruelle Pasithée ?
    Et que ton cœur, au lieu d’en soupirer,
                  Feigne de l’ignorer ?
 
              Tes beaux yeux, les rois de mon âme,
Après m’avoir soumis à leur divin pouvoir,
              Feront semblant de ne point voir
                  Ma vive et pure flamme ?
    Et ton oreille entendra sans pitié
                  Gémir mon amitié ?
 
              Ah ! rigueur trop longue et trop dure !
C’en est fait, je me rends à ta fière merci.
              En vain ces houx flattent ici
                  Mes maux de leur verdure :
    Il faut périr ; Amour ne m’offre en eux
                  Qu’un espoir épineux.
 
              Comme il achevait cette plainte,
Un long cri de hibou, douloureux et tremblant,
              D’un mortel effort l’accablant,
                  Le fit pâlir de crainte ;
    Et maint aspic sifflant autour de lui
                  Redoubla son ennui.
 
              Un ruisseau plein d’inquiétude,
Murmurant sur le dos d’un âpre et vieux rocher
              Du mal qu’il avait à marcher
                  En un chemin si rude,
    Représentait le lamentable cours
                  De ses pénibles jours.
 
              Le tronc noir et sec d’un érable,
Par le courroux du ciel foudroyé depuis peu,
              Ne lui présageait en son feu
                  Qu’une fin misérable :
    Tous les objets y semblaient conspirer,
                  Et lui la désirer.
 

Œuvres, seconde partie (???)

Commentaire (s)

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τуаrd : «Jе vis rоugir sоn blаnс pоli ivоirе...»

Βаïf : «Sоngе hеurеuх еt divin, trоmpеur dе mа tristеssе...»

Αpоllinаirе : Réсlаmе pоur lа mаisоn Wаlk оvеr

Lа Fоntаinе : Lе Lоup еt l’Αgnеаu

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Lоrrаin : Déсаdеnсе

Βаudеlаirе : Саusеriе

Lоrrаin : Lа Μоrt dеs lуs

Сrоs : Αu саfé

Сrоs : À unе сhаttе

☆ ☆ ☆ ☆

Lоuvеnсоurt : «Lеs fеmmеs еt lа mеr n’оnt riеn dе dissеmblаblе...»

Viviеn : Lеs Lèvrеs pаrеillеs

Spоndе : «Qui sоnt, qui sоnt сеuх-là, dоnt lе сœur idоlâtrе...»

Gаutiеr : «Dаns un bаisеr, l’оndе аu rivаgе...»

Lоrrаin : Μiss Μisеr

Hugо : Сhаnsоn еn саnоt

Viаu : «Τоut у сhеvаuсhе, tоut у fоut...»

Соppéе : «Αuprès dе Sаint-Sulpiсе, un spесtасlе оdiеuх...»

Hugо : Ρrès d’Αvrаnсhеs

Klingsоr : L’Αubеrgе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Sоngе hеurеuх еt divin, trоmpеur dе mа tristеssе...» (Βаïf)

De Сосhоnfuсius sur «Lе sоlеil еn tоus liеuх déсоuvrе sа lumièrе...» (Μоtin)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Ρоur vеinеr dе sоn frоnt...» (Gаutiеr)

De Jаdis sur Εn fасе dе lа pièсе d’еаu (Sаintе-Βеuvе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Sоnnеt : «Τristе, lоin dе l’Αmiе, еt quаnd l’été déсlinе...» (Sаintе-Βеuvе)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Lеs fеmmеs еt lа mеr n’оnt riеn dе dissеmblаblе...» (Lоuvеnсоurt)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lа Ρоrtе vitréе (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Jаdis sur Lеs Сhrуsаlidеs (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сurаrе- sur Саusеriе (Βаudеlаirе)

De Jаdis sur Lе Сid (Fоurеst)

De Ρеrutz sur Lе Dеuil du mоulin (Соuté)

De Krоnеnbоurg sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Ρоpаul ΙΙ sur Grееn (Vеrlаinе)

De Сurаrе- sur Lа Jumеnt Zizi (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Εsprit dе сеllе sur Lе Μаuvаis Jаrdiniеr (Gilkin)

De Vinсеnt sur «Dе Μуrtе еt dе Lаuriеr fеuillе à fеuillе еnsеrrés...» (Rоnsаrd)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Jе sеns unе dоuсеur à соntеr impоssiblе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Dеvаnt dеuх pоrtrаits dе mа mèrе (Νеlligаn)

De Соrbеаu sur Lе Сосhоn (Rеnаrd)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur L’Εspоir еn Diеu (Μussеt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz