Saint-Pol-Roux

La Rose et les épines du chemin, 1901


Devant du linge étendu par ma mère, au village


À Victor Groulhard.

Linge étendu par les bras roses de maman !

 

Primitive épreuve de la cuve aux cendres de sarment...

Œufs à la neige du savon...

Franches gifles du battoir...

Décisives caresses du puits...

Très pure corde allant de l’azerolier à ce trophée d’oreilles d’éléphant que semble le figuier...

Puis les épingles tutélaires...

Enfin, sur toutes ces candeurs flottantes, les lingots subtils du soleil vierge...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Hosties...

Lins d’aube...

Nénuphars de brise...

Pages de pâquerettes...

Pans de lune...

Parchemins aux vignettes d’insectes...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Ingénue senteur de la lessive...

Cela monte ouvrir le colombier des souvenirs...

Et l’on perçoit des gestes blancs de revenants dans les mirages du jadis...

Et l’on savoure le bon lait des bercails révolus...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Car c’est l’exposition des œuvres simples des Mamelles de ma maison...

États d’âme de mes aïeules entre le laurier-rose et l’olivier !...

Fil, émanais-tu de la quenouille ou des bandeaux sortis des capelines ?...

Serviriez-vous de trousseaux à la postérité, vénérables cheveux d’antan ?...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Ô ces doigts de grand-mères sur ces balèvres de grand-mères !...

Salive laborieuse, est-ce toi qui dégoulines de ces toiles sur les verveines et sur les pastèques ?...

Braves fées qui filiez en songeant sous la treille l’été, l’hiver devant le feu de ceps, vos rêveries sont-elles pas restées entre les mailles ?...

 

Linge étendu par ses bras roses !

 

Ô langes...

Ô tabliers...

Ô rideaux...

Ô nappes des festins de famille où le plus vieux dit la prière...

Ô draps mis aux croisées lorsque passe la Vierge...

Ô suaires...

 

Linge étendu par les bras roses de ma mère!


Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Εlskаmp : «J’аi tristе d’unе villе еn bоis...»

Frаnсе : Sоnnеt : «Εllе а dеs уеuх d’асiеr ; sеs сhеvеuх nоirs еt lоurds...»

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rimbаud : Sоlеil еt сhаir

Jеаn Dоminiquе

Αpоllinаirе : «Μоn аiméе аdоréе аvаnt quе је m’еn аillе...»

Βаudеlаirе : Lе Μоrt јоуеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Νоuvеаu : Εn fоrêt

Viviеn : Sоnnеt : «J’аimе lа bоuе humidе еt tristе оù sе rеflètе...»

Vеrhаеrеn : Lе Ρаssеur d’еаu

Hugо : Lа Сhаnsоn d’Hасquоil lе mаrin

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De Τrуphоn Τоurnеsоl sur À unе mуstériеusе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur À Ιris, qui mаngеаit оrdinаirеmеnt dеs flеurs (Lе Ρауs)

De Сосhоnfuсius sur «Μаdаmе, vоus аvеz јеunеssе аvес bеаuté...» (Sаintе-Βеuvе)

De Сurаrе- sur L’Αngе (Lоuÿs)

De Αlbаtrосе sur «Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...» (Τоulеt)

De Τhundеrbird sur Unе flаmmе (Соrаn)

De Ιо Kаnааn sur Sur lа Сrоiх dе nоtrе Sеignеur — Sа Саusе (Drеlinсоurt)

De Сurаrе- sur À Μ. Α. Τ. : «Αinsi, mоn сhеr аmi, vоus аllеz dоnс pаrtir !...» (Μussеt)

De Gеf sur Villеs : «Се sоnt dеs villеs !...» (Rimbаud)

De Jаdis sur Τаblеаu (Сrоs)

De Βibоsаurе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Βоurg sur «Lоngtеmps si ј’аi dеmеuré sеul...» (Τоulеt)

De nоn sur Vеrlаinе

De Jаdis sur Épigrаmmе d’аmоur sur sоn nоm (Αubеspinе)

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Сurаrе- sur Lеs Rеmоrds (Lоuÿs)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе