Ronsard

Sonnets pour Hélène, 1578



 
Soit que je sois haï de toi, ma Pasithée,
Soit que j’en sois aimé, je veux suivre mon cours :
J’ai joué comme aux dés mon cœur et mes amours :
Arrive bien ou mal, la chance en est jetée.
 
Si mon âme de glace et de feu tourmentée
Peut deviner son mal, je vois que sans secours,
Passionné d’amour, je dois finir mes jours,
Et que devant mon soir se clora ma nuitée.
 
Je suis du camp d’Amour pratique Chevalier :
Pour avoir trop souffert, le mal m’est familier :
Comme un habillement j’ai vêtu le martyre.
 
Donques je te défie, et toute ta rigueur :
Tu m’as déjà tué, tu ne saurais m’occire
Pour la seconde fois : car je n’ai plus de cœur.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mоn flоrilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agоra

Évаluations récеntes

Οrléаns : «Εn rеgаrdаnt сеs bеllеs flеurs...»

Соuté : Lе Dеuil du mоulin

Gérаrd : Lа Τеndrеssе

Βlаnсhесоttе : Lе Sоmmеil

Lеmоуnе : Сhаnsоn : «Lе présеnt, lе pаssé, l’аvеnir d’unе fеmmе...»

Αrаgо : Lе Ρеtit Εndrоit

Jаmmеs : Élégiе trоisièmе : «Се pауs а lа frаîсhеur...»

Frаnçоis Μауnаrd

Lе Саrdоnnеl : Ιnvосаtiоns d’Αutоmnе

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Dеuil du mоulin (Соuté)

De Сосhоnfuсius sur Сесi еst mоn Τеstаmеnt (Gérаrd)

De Сосhоnfuсius sur Μiсhеl-Αngе (Βаrbiеr)

De Αlех2s sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De bоurоunасhе sur Lе Sоuvеnir vаguе (Rоstаnd)

De vеrstrеkеn sur Соnsоlаtiоn (Hоuvillе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Сe sitе

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn