Ronsard

Les Amours, 1553



Quand je vous vois, ou quand je pense à vous,
D’une frisson tout le cœur me frétille,
Mon sang s’émeut, et d’un penser fertile
Une autre croît, tant le sujet m’est doux.
 
Je tremble tout de nerfs et de genoux :
Comme la cire au feu, je me distille :
Ma raison tombe, et ma force inutile
Me laisse froid sans haleine et sans pouls.
 
Je semble au mort, qu’en la fosse on dévale,
Tant je suis hâve, épouvantable et pâle,
Voyant mes sens par la mort se muer :
 
Et toutefois je me plais en ma braise.
D’un même mal l’un et l’autre est bien aise,
Moi de mourir, et vous de me tuer.
 
 
 

[Version de la première édition]


 
Quand je vous vois, ou quand je pense en vous,
Je ne sais quoi dans le cœur me frétille,
Qui me pointelle, et tout d’un coup me pille
L’esprit emblé d’un ravissement doux.
 
Je tremble tout de nerfs et de genoux :
Comme la cire au feu, je me distille,
Sous mes soupirs :  et ma force inutile
Me laisse froid, sans haleine et sans pouls.
 
Je semble au mort, qu’on dévale en la fosse,
Ou à celui qui d’une fièvre grosse
Perd le cerveau, dont les esprits mués
 
Rêvent cela, qui plus leur est contraire.
Ainsi, mourant, je ne saurai tant faire,
Que je ne pense en vous, qui me tuez.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er mai 2022 à 12h25

Felix Episcopus
--------

Repose en paix, bienheureux Dupanloup,
Et que ton âme en Paradis frétille ;
Bien entouré d’angelettes gentilles,
D’être passé ne t’ennuie pas beaucoup

Devant Marie tu te mets à genoux,
Qui du Seigneur est la plus noble fille ;
Pou tes péchés, pour ces quelques broutilles,
Ils sont cléments, elle et son tendre époux.

Ton corps défunt qui repose en la fosse
Ne goûte plus les viandes ni les sauces ;
Son  bel organe, il ne peut en user.

Mais quant à l’âme, elle brûle, au contraire,
D’un vif désir, et ne s’y peut soustraire ;
Mais elle a soin de n’en pas abuser.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Siсаud : Lе Сhеmin dе sаblе

Соrbièrе : Épitаphе

Rеvеrdу : Lеndеmаin

Rеvеrdу : Lа Viе durе

Rеvеrdу : Lа Сlосhе сœur

Klingsоr : Αu јоli јеu dеs fоurbеriеs

Gаutiеr : Ρréfасе

Αllаis : Соmplаintе аmоurеusе

Lаfоrguе : L’hivеr qui viеnt

Τоulеt : «Νе сrаins pаs quе lе Τеmps...»

Τоulеt : «Οn dеsсеndrаit, si vоus l’оsiеz...»

Siсаud : Μédесins

☆ ☆ ☆ ☆

Dеlаruе-Μаrdrus : Εrrеmеnts

Frаnс-Νоhаin : Αllеgrо dеs Соаltаrs

Hеrеdiа : L’Épéе

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Τоulеt : «Lеs Quаrаntе...»

Rimbаud : Vénus Αnаdуоmènе

Lаfоrguе : Lеs Αprès-midi d’аutоmnе

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Μауnаrd : «Ρiеrrе qui durаnt sа јеunеssе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Сосhоnfuсius sur «Quоi vоus l’аvеz dоnс dit mа сruеllе Βеllоnnе...» (Νuуsеmеnt)

De Сосhоnfuсius sur «Vоуаnt pаr lеs sоudаrds mа mаisоn sассаgéе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Νаturе оrnаnt lа dаmе qui dеvаit...» (Rоnsаrd)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе