Ronsard

Sonnets pour Hélène, 1578



 
Le Soleil l’autre jour se mit entre nous deux,
Ardent de regarder tes yeux par la verrière :
Mais lui, comme ébloui de ta vive lumière,
Ne pouvant la souffrir, s’en alla tout honteux.
 
Je te regardai ferme, et devins glorieux
D’avoir vaincu ce Dieu qui se tournait arrière,
Quand regardant vers moi tu me dis, ma guerrière,
Ce Soleil est fâcheux, je t’aime beaucoup mieux.
 
Une joie en mon cœur incroyable s’envole
Pour ma victoire acquise, et pour telle parole :
Mais longuement cet aise en moi ne trouva lieu.
 
Arrivant un mortel de plus fraîche jeunesse
(Sans égard que j’avais triomphé d’un grand Dieu)
Tu me laissas tout seul pour lui faire caresse.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 30 août 2022 à 11h50

Fugacité
--------

Sur nos planètes règne un soleil hasardeux,
Nous pensons qu’il en vient à ses heures dernières ;
Soyons reconnaissants pour sa faible lumière,
Il est usé par l’âge, et ce n’est pas honteux.

L’homme s’essouffle aussi quand il devient trop vieux,
Lui qui ne pourra pas revenir en arrière ;
Il perd son arrogance et sa flamme guerrière,
Il devient plus modeste, et cela, c’est tant mieux.

Certains rêvent d’un monde où les âmes s’envolent,
Car ils furent séduits par de saintes paroles ;
D’autres préfèreront se débrouiller sans Dieu.

Le soleil songe-t-il à sa folle jeunesse ?
Vainement sur ce point j’interroge les cieux,
Je ne suis pas certain d’avoir la bonne adresse.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Xi’An le 31 août 2022 à 12h10

Il est toujours bon d’être climatosceptique en effet sauf si on est une fausse

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 16 janvier 2024 à 12h11

Soleil gris
-------

Cet astre n’a qu’un tiède feu,
Timide et faible est sa lumière ;
Son grand corps retourne en poussière,
Il s’illumine comme il peut.

Il est faible, car il est vieux,
Bientôt s’éteindra sa chaudière ;
Il rejoindra le cimetière,
Il dormira, ça vaudra mieux.

Il s’essouffle, sa vie s’envole,
Il ne dit aucune parole ;
Il part, sans la grâce de Dieu.

Il se souvient de ses ivresses,
Du plaisir qu’il eut dans les cieux ;
Il reste roi de sa détresse.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Haikuka le 16 janvier 2024 à 13h05

L’astre du jour feu
n’est pas mais le foyer d’une
fusion nucléaire...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 24 mars 2024 à 16h53


Nous étions bien au chaud, sans parler, tous les deux ;
Allais-je l’aborder par devant, par derrière ?
La brise caressait le toit de la chaumière ;
Bon dieu, je n’étais pas complètement gâteux.

Je l’attirais à moi, dompteur victorieux,
Tandis qu’elle tentait de braire ses prières ;
Plutôt que de forger des rimes empérières,
J’étais près d’assouvir mes penchants impérieux.

L’esprit tout enflammé par des rêves frivoles,
J’avais jeté déjà mon bénard et mes grolles
Et tout ce qui s’ensuit, par terre, au beau milieu.

Ainsi donc je saisis par sa croupe l’ânesse,
Et, sans m’embarrasser d’exordes fastidieux,
Je la montai d’un coup, et avec allégresse.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Βаudеlаirе : Lеs Ρlаintеs d’un Ιсаrе

Βаnvillе : À Αdоlphе Gаïffе

Du Ρеrrоn : «Αu bоrd tristеmеnt dоuх dеs еаuх...»

Βlаisе Сеndrаrs

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Νuуsеmеnt : «Lе vаutоur аffаmé qui du viеil Ρrоméthéе...»

Lа Сеppèdе : «Сеpеndаnt lе sоlеil fоurnissаnt sа јоurnéе...»

Τоulеt : «Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...»

Μussеt : À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...»

Vеrlаinе : «Lа mеr еst plus bеllе...»

Jасоb : Lе Dépаrt

☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : Lе Sаnglоt univеrsеl

Сrоs : Ρituitе

Jаmmеs : Lа sаllе à mаngеr

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rоdеnbасh : «Αllеluiа ! Сlосhеs dе Ρâquеs !...»

Lаfоrguе : Соmplаintе d’un аutrе dimаnсhе

Vеrlаinе : Lе Dеrniеr Dizаin

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Vоiсi lе mоis d’Αvril, оù nаquit lа mеrvеillе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Quаtrе-Соins (Sаtiе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Сосhоnfuсius sur L’Αbrеuvоir (Αutrаn)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Qu’еst-се dе vоtrе viе ? unе bоutеillе mоllе...» (Сhаssignеt)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «J’аdоrе lа bаnliеuе аvес sеs сhаmps еn friсhе...» (Соppéе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе