Ronsard

Sonnets pour Hélène, 1578



 
Je voyais, me couchant, s’éteindre une chandelle,
Et je disais au lit bassement à-par-moi,
Plût à Dieu que le soin, que la peine et l’émoi,
Qu’Amour m’engrave au cœur, s’éteignissent comme elle.
 
Un mâtin enragé, qui de sa dent cruelle
Mord un homme, il lui laisse une image de soi
Qu’il voit toujours en l’eau : Ainsi toujours je voi,
Soit veillant ou dormant, le portrait de ma belle.
 
Mon sang chaud en est cause. Or comme on voit souvent
L’Été moins bouillonner que l’Automne suivant,
Mon Septembre est plus chaud que mon Juin de fortune.
 
Hélas ! pour vivre trop, j’ai trop d’impression.
Tu es mort une fois, bienheureux Ixion,
Et je meurs mille fois pour n’en mourir pas une.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 13 juin 2019 à 17h38

Le seigneur des rouages
-----------------------------

Il dessine des plans aux lueurs des chandelles,
Son travail d’ingénieur est étrange pour moi ;
Il rêve une machine, il écrit sans émoi
Ce que nous permettra cette chose nouvelle.

La critique envers lui jamais ne fut cruelle,
Qui toujours le trouva chercheur de bon aloi ;
Car de la mécanique il applique les lois
Et pour son doux regard, les équations sont belles.

Quand je fus un chercheur, je l’entendis souvent
Passer d’un théorème à l’axiome suivant ;
Par désir de comprendre, et non point de fortune.

De ses beaux manuscrits, il donna la primeur
Au rhapsode subtil, ami de l’imprimeur,
Dont toujours il guettait la retouche opportune.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 12 novembre 2022 à 11h10

Un soir
------

J’éteins une chandelle,
Il faut dormir, ma foi ;
Pour rêver d’autrefois
Ou de choses nouvelles.

Où sont les hirondelles
Qui nichaient près du toit ?
Parties, comme il se doit,
Mais je me souviens d’elles.

Mon âme, au gré du vent,
Vagabonde en rêvant
Et parle avec la lune.

La confuse rumeur
Du jour, à présent, meurt ;
De pensées, plus aucune.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 12 novembre 2022 à 12h42

De la nostalgie
Il faut boire la potion
Éternel poison_____


Tes poèmes spleen sont les meilleurs,  
Je ne comprends rien à ton vacarme héraldique . .

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 13 novembre 2022 à 13h45

Je voulais préciser . . je ne suis pas douée pour apprécier tes écrits héraldiques ; tu m’en vois désolée.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 juillet 2023 à 20h03

Planète Engrenage
---------------------

Sur cet astre, mille chandelles,
Sa douce lueur en fait foi ;
Les astronomes d’autrefois
Trouvaient la chose fort nouvelle.

Je n’y vois aucune hirondelle,
Montre-les-moi si tu en vois ;
Tu sais observer mieux que moi,
Je t’ai toujours pris pour modèle.

Des exoplanètes, souvent,
L’écosystème est décevant ;
Et ne me parle des lunes.

Elles inspirent les rimeurs
Qui aiment croire à des rumeurs ;
De compétence, ils n’ont aucune.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 18 juillet 2023 à 19h14

Mais mon âme est bien vieille
Au soir, à la chandelle.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 19 juillet 2023 à 09h49

’Je n’y vois aucune hirondelle,
Montre-les-moi si tu en vois ;’

C’est beau . . le vivant
Ton âme est-elle vraiment vieille
Peut-être éternelle. .

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Gаutiеr : Quеstiоns

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Hеrеdiа : Lа Sоurсе

Jаmmеs : Ρrièrе pоur аimеr lа dоulеur

Соppéе : «С’еst vrаi, ј’аimе Ρаris d’unе аmitié mаlsаinе...»

Μаllеvillе : «Lе silеnсе régnаit sur lа tеrrе еt sur l’оndе...»

Dubоs : À Frоntоn : «Τоi qui, саpitаinе, оrаtеur...»

Lаmаrtinе : L’Αutоmnе

Βаudеlаirе : Μаdеmоisеllе Βistоuri

Ρаrnу : «D’un lоng sоmmеil, ј’аi gоûté lа dоuсеur...»

☆ ☆ ☆ ☆

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Сrоs : Lе Βut

Ρеllissоn-Fоntаniеr : «L’ехеmplе dе Gоdеаu...»

Αpоllinаirе : Lе Suiсidé

Νоuvеаu : Hуmnе

Αpоllinаirе : «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Vоltаirе : «Si vоus vоulеz quе ј’аimе еnсоrе...»

Du Βеllау : «Τhiаrd, qui аs сhаngé еn plus grаvе éсriturе...»

Εlskаmp : «À présеnt с’еst lа nuit qui tоmbе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Jе brûlе аvес mоn âmе...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur «Si с’еst dеssus lеs еаuх quе lа tеrrе еst prеsséе...» (Spоndе)

De Сосhоnfuсius sur «Μа Dаmе, је mе mеurs аbаndоnné d’еspоir...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе