Ronsard

Amours diverses, 1578



Je suis pour votre amour diversement malade
Maintenant plein de froid, maintenant de chaleur :
Dedans le cœur pour vous autant j’ai de douleur,
Comme il y a de grains dedans cette Grenade.
 
Yeux qui fîtes sur moi la première embuscade,
Désattisez ma flamme, et desséchez mes pleurs :
Je faux, vous ne pourriez : car le mal, dont je meurs,
Est si grand, qu’il ne peut se guérir d’une œillade.
 
Ma Dame, croyez-moi, je trépasse pour vous :
Je n’ai artère, nerf, tendon, veine ni pouls,
Qui ne sente d’Amour la fièvre continue.
 
L’Amour à la Grenade en symbole était joint :
Ses grains en ont encore la force retenue,
Que de signe et d’effet vous ne connaissez point.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 13 août 2019 à 11h46

Romulus d’azur et Rémus de gueules
--------------

Chacun d’eux sait prier pour son frère malade ;
Ensemble dans le froid ou la forte chaleur,
Chaque fois le partage atténue leur douleur,
Eux qui, par pur amour, se donnent l’accolade.

Ronsard sur ces deux-là composa des ballades ;
Chassignet dont la plume est de rire et de pleurs
Nous les a présentés sous de vives couleurs,
Tels que furent les dieux de diverses peuplades.

Ils méditent la nuit sur le chant du hibou,
Sauf quand, morts de fatigue, ils s’endorment debout,
Bercés dans leur sommeil par la brise ténue.

S’adressant aux oiseaux qui reviennent de loin,
Ils savourent le goût d’anecdotes menues ;
Leur mémoire toujours les note point par point.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Lеs Ânеs

Τristаn Klingsоr

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Klingsоr

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Cоmmеntaires récеnts

De Vinсеnt sur «Si vоus vоуiеz mоn сœur аinsi quе mоn visаgе...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Jе vоus аi vuе еnfаnt, mаintеnаnt quе ј’у pеnsе...» (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur Jаsоn еt Μédéе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Lе Βibliоphilе (Βеrtrаnd)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе