Ronsard

Sonnets pour Hélène, 1578



 
De vos yeux tout divins, dont un Dieu se paîtrait,
(Si un Dieu se paissait de quelque chose en terre)
Je me paissais hier, et Amour qui m’enferre,
Cependant sur mon cœur ses flèches racoutrait.
 
Mon œil dedans le vôtre ébahi rencontrait
Cent beautés, qui me font une si douce guerre,
Et la même vertu, qui toute se resserre
En vous, d’aller au Ciel le chemin me montrait.
 
Je n’avais ni esprit ni penser ni oreille,
Qui ne fussent ravis de crainte et de merveille,
Tant d’aise transportés mes sens étaient contents.
 
J’étais Dieu, si mon œil vous eût vu davantage :
Mais le soir qui survint, cacha votre visage,
Jaloux que les mortels le vissent si long temps.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 23 décembre 2017 à 11h47

Chat du solstice
------------------

Il se cache au jardin, il se tient en retrait,
Il aime plus que tout ce petit coin de terre ;
Dans son oisiveté, plaisir élémentaire,
D’un sage de jadis il semble le portrait.

Là sont quelques oiseaux. Mais s’il les rencontrait,
Je ne suis pas certain qu’il leur ferait la guerre,
Car ce n’est pas un aigle aux redoutables serres ;
Jeune, il en capturait, puis il nous les montrait,

Maintenant, tout au plus, il redresse une oreille
Pour entendre leur chant, qui parfois l’émerveille,
Il rêve, il se repose, il dort, il est content.

Aimant ce qu’il possède, il n’en veut davantage :
Même, un étonnement se lit sur son visage,
D’être dans cet endroit resté un si long temps.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 25 juillet 2021 à 13h58

Bouddha plutôt serein
------------------

Modeste est le Bouddha, c’est son plus bel attrait,
En toute circonstance il a les pieds sur terre ;
Il use en son discours de mots élémentaires
Et de sobriété dans son autoportrait.

Toi, que lui dirais-tu si tu le rencontrais ?
Lui, pour te mettre à l’aise, il t’offrirait un verre ;
La serveuse envers lui ne serait point sévère
Et de l’état du ciel avec lui débattrait.

Tu le vois, tu l’entends, et ton âme s’éveille,
Toute réalité te semble une merveille ;
Le grand Bouddha sourit, des fables racontant.

Foin des sombres soucis, foin des mauvais présages,
Vers un bel horizon tu tournes ton visage,
Entouré des buveurs qui prennent du bon temps.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er mars 2024 à 12h25

Un roi reptilien
----------------

Je suis monarque et sans attrait,
Régnant sur trois arpents de terre ;
Mes savoirs sont rudimentaires,
D’un vieux grimoire ils sont extraits.

S’il le fallait, je combattrais,
Moi qui suis piètre militaire ;
C’est ma faiblesse héréditaire,
D’un perdant je suis le portrait.

Heureusement, j’ai mes bouteilles
De Bordeaux, dont je m’émerveille ;
Je bois un coup, je suis content.

Je m’abstiendrais, si j’étais sage,
D’user de ce rouge breuvage ;
Mais il me donne du bon temps.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Βаudеlаirе : Lеs Ρlаintеs d’un Ιсаrе

Βаnvillе : À Αdоlphе Gаïffе

Du Ρеrrоn : «Αu bоrd tristеmеnt dоuх dеs еаuх...»

Βlаisе Сеndrаrs

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Νuуsеmеnt : «Lе vаutоur аffаmé qui du viеil Ρrоméthéе...»

Lа Сеppèdе : «Сеpеndаnt lе sоlеil fоurnissаnt sа јоurnéе...»

Τоulеt : «Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...»

Μussеt : À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...»

Vеrlаinе : «Lа mеr еst plus bеllе...»

Jасоb : Lе Dépаrt

☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : Lе Sаnglоt univеrsеl

Сrоs : Ρituitе

Jаmmеs : Lа sаllе à mаngеr

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rоdеnbасh : «Αllеluiа ! Сlосhеs dе Ρâquеs !...»

Lаfоrguе : Соmplаintе d’un аutrе dimаnсhе

Vеrlаinе : Lе Dеrniеr Dizаin

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Vоiсi lе mоis d’Αvril, оù nаquit lа mеrvеillе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Quаtrе-Соins (Sаtiе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Сосhоnfuсius sur L’Αbrеuvоir (Αutrаn)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Qu’еst-се dе vоtrе viе ? unе bоutеillе mоllе...» (Сhаssignеt)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «J’аdоrе lа bаnliеuе аvес sеs сhаmps еn friсhе...» (Соppéе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе