Ronsard

Les Amours, 1552



 
De soins mordants et de soucis divers,
Soit sans repos ta paupière éveillée,
Ta lèvre soit d’un noir venin mouillée,
Tes cheveux soient de vipères couverts.
 
Du sang infect de ces gros lézards verts
Soit ta poitrine et ta gorge souillée,
Et d’une œillade obliquement rouillée
Tant que voudras guigne-moi de travers.
 
Toujours au Ciel je lèverai la tête,
Et d’un écrit qui bruit comme tempête
Je foudroierai de tes Monstres l’effort :
 
Autant de fois que tu seras leur guide
Pour m’assaillir, ou pour saper Fort ;
Autant de fois me sentiras Alcide.
 



Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 10 avril 2016 à 15h54

Coq de sinople
--------------------

On lui connaît des talents fort divers,
Une attention tout le jour éveillée ;
Il ne craint point, sur une herbe mouillée,
De s’avancer en son plumage vert.

Quand un lézard est par lui découvert,
Il le poursuit, sa cachette est fouillée ;
Puis il menace une charrue rouillée,
D’un chant qui fait sursauter l’Univers.

Toujours au ciel levant sa belle tête,
Narguant l’orage, appelant la tempête,
Sur son domaine il règne sans effort.

Dans notre vie, prenons ce coq pour guide,
Soyons vaillants et soyons intrépides;
Et chantons clair, ainsi nous serons forts;

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 2 octobre 2022 à 11h43

Scribe en sa cellule
-----------

Ma plume écrit sur des sujets divers,
Au point du jour est ma muse éveillée ;
Devant elle est mon âme agenouillée,
Puis ces deux-là parlent à coeur ouvert.

J’ai traversé de fort nombreux hivers
Dans ce réduit, cellule dépouillée ;
Le souffle court, la carcasse rouillée,
Je suis en paix avec mon univers.

Tant que j’aurai des rimes dans la tête,
Je les dirai, pour moi c’est une fête ;
Pour les soigner je fais quelques efforts.

Les grands auteurs qui m’ont servi de guides,
Je les admire, ils furent intrépides ;
Je ne pourrai jamais être aussi fort.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 15 novembre 2023 à 11h49

Débat d’un scribe avec soi-même
-------------------

Sur les thèmes les plus divers
Sont mes deux cervelles brouillées ;
Soit dormantes, soit éveillées,
Cent débats elles ont ouverts.

Sur la forme de l’univers,
Sur des citations grappillées ;
Mille questions ainsi fouillées
Sans relâche, été comme hiver.

C’est un fléau d’avoir deux têtes
Et mon coeur n’est pas à la fête,
Ça lui demande trop d’efforts.

Calmez-vous donc, cervelles vides ;
Accordez-vous, soyez lucides,
Vous en aurez plus de confort.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vоiturе : «L’Αmоur sоus sа lоi...»

Rimbаud : «Αuх livrеs dе сhеvеt...»

Ρоnсhоn : «Un pаuvrе bûсhеrоn tоut соuvеrt d’un саtаrrhе...»

Ρоnсhоn : Lа Саgе

Μаllаrmé : Sоnnеt : «Ô si сhèrе dе lоin еt prосhе еt blаnсhе, si...»

Сеndrаrs : Éсrirе

Μаrоt : Dе l’Αbbé еt dе sоn Vаlеt

Μаrоt : Dе l’аmоur du Sièсlе Αntiquе

Соrbièrе : Un riсhе еn Βrеtаgnе

Rоllinаt : Lе Сhаt

Соrbièrе : Rоndеl

Jаrrу : Μinérаl

☆ ☆ ☆ ☆

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оrgаnistе dе Νоtrе-Dаmе dе Νiсе

Βruаnt : Sоnnеur

Lаttаignаnt : Βillеt à Μоnsiеur J***

Сrоs : Сrоquis

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Lаfоrguе : Stupеur

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Lеs аlguеs еntrоuvrаiеnt lеurs âprеs саssоlеttеs...» (Viviеn)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Βûсhеrs (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur L’Οffiсе du sоir (Βеrtrаnd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Τu еs sеulе mоn сœur, mоn sаng еt mа Déеssе...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе