Ronsard

Sonnets pour Hélène, 1578



 
Chef, école des arts, le séjour de science,
Où vit un intellect, qui foi du Ciel nous fait,
Une heureuse mémoire, un jugement parfait,
D’où Pallas reprendrait sa seconde naissance :
 
Chef, le logis d’honneur, de vertu, de prudence,
Ennemi capital du vice contrefait :
Chef, petit Univers, qui montres par effet
Que tu as du grand Tout parfaite connaissance :
 
Et toi divin esprit, qui du Ciel es venu,
En ce chef comme au Ciel saintement retenu,
Simple, sans passions, comme ici-bas nous sommes,
 
Mais tout prompt et subtil, tout rond et tout en toi,
Puisque tu es divin, aies pitié de moi :
Il appartient aux Dieux d’avoir pitié des hommes.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 6 octobre 2019 à 11h22

Arbre de la bienheureuse ignorance
-------------------------

Adam de ce bel arbre apprenait le silence,
Et le scribe nous dit qu’il s’agit d’un bienfait ;
Même dans un jardin où rien n’est imparfait,
La réserve est de mise, et surtout, la prudence.

L’homme, qui se voudrait Fils de la Providence,
Dit sa divinité à l’ange stupéfait ;
Mais il aurait mieux fait de se taire, en effet,
Le Serpent l’entendit, monstre de Connaissance.

Le reptile subtil, d’inframonde venu,
A tenu des propos que l’homme a retenus,
Qui voulut découvrir la saveur de la pomme.

Ses enfants seront-ils rachetés par leur foi ?
Salomon le saurait, fils de David, le roi,
Ou le sombre Adversaire, ou le pape de Rome.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 24 juillet 2021 à 13h29

Monstre bipède
----------

J’approche du pommier, les oiseaux font silence,
Alors qu’ils ne m’ont vu commettre nul méfait ;
Peut-être ont-ils remords de leurs propres forfaits,
Du meurtre quotidien d’insectes sans défense.

Or, je ne leur veux faire aucune remontrance,
Car en ce grand Jardin, personne n’est parfait ;
Des ruses du Serpent c’est peut-être l’effet,
Lui par qui, semble-t-il, le Péché prit naissance.

Vers ces lieux, plein d’espoir, je suis jadis venu,
Admirant le travail du Créateur chenu,
Lequel a reflété son visage dans l’Homme.

Moi, j’attends le trépas du Sauveur sur la croix,
Qui saura consoler ceux dont le coeur est droit ;
Aujourd’hui, je patiente, et je mange une pomme.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 23 avril 2023 à 11h34

Dame des pommes
---------------

Un serpent dans le silence
Rumine un futur méfait ;
N’en soyez point stupéfaits,
Maléfique est son essence.

Le jardin n’est pas immense,
En quelque jours il fut fait ;
D’une magie c’est l’effet,
Reflet d’une transcendance.

Voici deux individus ;
Un fruit leur est défendu,
À la Femme autant qu’à l’homme.

Il devront porter leur croix,
Exilés de cet endroit ;
Roi maudit, reine des pommes.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Βаudеlаirе : Lеs Ρlаintеs d’un Ιсаrе

Βаnvillе : À Αdоlphе Gаïffе

Du Ρеrrоn : «Αu bоrd tristеmеnt dоuх dеs еаuх...»

Βlаisе Сеndrаrs

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Νuуsеmеnt : «Lе vаutоur аffаmé qui du viеil Ρrоméthéе...»

Lа Сеppèdе : «Сеpеndаnt lе sоlеil fоurnissаnt sа јоurnéе...»

Τоulеt : «Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...»

Μussеt : À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...»

Vеrlаinе : «Lа mеr еst plus bеllе...»

Jасоb : Lе Dépаrt

☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : Lе Sаnglоt univеrsеl

Сrоs : Ρituitе

Jаmmеs : Lа sаllе à mаngеr

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rоdеnbасh : «Αllеluiа ! Сlосhеs dе Ρâquеs !...»

Lаfоrguе : Соmplаintе d’un аutrе dimаnсhе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur L’Étоilе du fоu (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur «Vоiсi lе mоis d’Αvril, оù nаquit lа mеrvеillе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Quаtrе-Соins (Sаtiе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Qu’еst-се dе vоtrе viе ? unе bоutеillе mоllе...» (Сhаssignеt)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «J’аdоrе lа bаnliеuе аvес sеs сhаmps еn friсhе...» (Соppéе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе