Ronsard

Sonnets pour Hélène, 1578



 
Cette fleur de Vertu, pour qui cent mille larmes
Je verse nuit et jour sans m’en pouvoir soûler,
Peut bien sa destinée à ce Grec égaler,
À ce fils de Thétis, à l’autre fleur des armes.
 
Le Ciel malin borna ses jours de peu de termes :
Il eut courte la vie ailée à s’en aller :
Mais son nom, qui a fait tant de bouches parler,
Lui sert contre la Mort de piliers et de termes.
 
Il eut pour sa prouesse un excellent sonneur :
Tu as pour tes vertus en mes vers un honneur,
Qui malgré le tombeau suivra ta renommée.
 
Les Dames de ce temps n’envient ta beauté,
Mais ton nom tant de fois par les Muses chanté,
Qui languirait d’oubli, si je ne t’eusse aimée.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 12 mai 2019 à 11h51

Marquise de Carabas
---------------------

La belle en son palais n’y verse point de larmes ;
Le chat tient la maison, l’ogre s’en est allé,
La paix de cet endroit ne se peut égaler,
Les archers du rempart ont remisé leurs armes.

La prière du jour, que dit un moine carme,
Sur l’aile de la Foi peut au ciel s’envoler ;
J’entends le moinillons paisiblement parler,
Qui prennent leur ébats sans faire de vacarme.

Le temps va lentement, rythmé par le sonneur,
Les nobles courtisans au bon vin font honneur,
Qui de ce vieux terroir a fait la renommée.

Havre de bon repos, manoir du Chat Botté,
Je ne me lasse pas, vraiment, de te chanter,
Ainsi que la douceur de la marquise aimée.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : À Viаndеn

Rоdеnbасh : «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....»

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Éсhо dе lа саvеrnе

Vеrhаеrеn : Lе Vеnt

Hеrеdiа : Épigrаmmе funérаirе

Vеrlаinе : «Lе sоlеil du mаtin dоuсеmеnt сhаuffе еt dоrе...»

Hugо : «Τоus lеs bаs âgеs sоnt épаrs...»

Саrсо : Ρlаintе

Μоréаs : «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...»

Viviеn : Сhаir dеs сhоsеs

☆ ☆ ☆ ☆

Rоdеnbасh : «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....»

Lаfоrguе : Lеs Αmоurеuх

Rоnsаrd : «Dеdаns lеs flоts d’Αmоur је n’аi pоint dе suppоrt...»

Νоаillеs : Lа Сité nаtаlе

Sаintе-Βеuvе : «Dаns l’îlе Sаint-Lоuis, lе lоng d’un quаi désеrt...»

Соppéе : Lа Fаmillе du mеnuisiеr

Riсhеpin : Dаb

Klingsоr : Lе Ρоmmiеr tоrdu

Соppéе : Ρériоdе élесtоrаlе

Οrléаns : «Ρlus pеnsеr quе dirе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Sirе, сеlui qui еst а fоrmé tоutе еssеnсе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Qu’еst-се quе lе bоnhеur ? Ρеut-êtrе un vаllоn blеu...» (Jаmmеs)

De Сосhоnfuсius sur «Vоus qui аuх bоis, аuх flеuvеs, аuх саmpаignеs...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur «Lа plus bеllе dеs trоis sеrа...» (Μаrоt)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Jаdis sur Lа Rоnсе еt lе sеrpеnt (Rоllinаt)

De Jаdis sur Villаnеllе du vеr dе tеrrе (Rоllinаt)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

De Сurаrе- sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Сurаrе- sur Μаzurkа (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Τhundеrbird sur Sur l’аrс-еn-сiеl (Drеlinсоurt)

De Τhundеrbird sur L’Αngе pâlе (Rоllinаt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе