Rollinat

Paysages et paysans, 1899


La Jument Zizi


 
Sur place, à la montée, à la descente aussi,
La jument dansotait son trot, n’y voyant goutte.
Vous arriverez bien, allez ! coûte que coûte !
Fit le roulier, d’un air dont je restai saisi.
 
Ce disant, il sauta de son siège, et voici
Que, ramassant sa force et la déployant toute,
Il courut, bride en main, le reste de la route,
Ses pieds sonnant devant les sabots de Zizi.
 
N’ayant plus qu’à porter le poids de son squelette,
Roide et folle, la rosse, automatiquement,
Suivait le train d’enfer de ce rustique athlète ;
 
Et ce fut par la ville un épouvantement,
Quand, nu-tête, cet homme à la haute stature
Entra, torrentueux, traînant bête et voiture.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 25 mai 2015 à 11h26

Dinosaure d’argent
---------------------

C’est un monstre d’argent ; c’est un monarque, aussi,
Aimant la friandise, et puis, boire une goutte.
Il marche tout un jour sur la plaine sans routes,
Et son déplacement n’a pas de but précis.

Que donner, pour sa fête, au lézard que voici ?
Une grande galette (il la mangera toute),
Un grillon dans sa boîte (ah, vois comme il l’écoute)
Un grand trône de fer, pour qu’il soit bien assis.

Mais en ce temps présent, le roi n’est qu’un squelette,
Vestige bien léger de son grand corps d’athlète ;
Encore est-il coincé au creux des sédiments.

Jamais ne reviendra cette haute stature
Que se complut, jadis, à forger la nature,
Jamais plus, les refrains qu’il chantait hardiment.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 14 mars 2021 à 13h31

La tortue Mimi
----------

J’aime tous les oiseaux, les reptiles aussi,
La tortue en premier, qui nul dieu ne redoute ;
Dans le vert paysage elle trace sa route,
Paisiblement marchant d’un petit pas précis.

Que veut-elle de nous, la belle que voici ?
D’une fraîche boisson, quelques petites gouttes ;
La musique du vent, que toujours elle écoute,
Un soupçon de salade, un peu de pain rassis.

Tire-t-elle fierté de son exosquelette ?
Mais non, guère non plus de ses records d’athlète ;
Elle digère en paix ses frustes aliments.

Elle admire, du haut de son humble stature,
En ce jour printanier, l’éveil de la nature ;
Les crapauds du jardin lui parlent poliment.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Ada en Héraldie le 15 mars 2021 à 21h49

J’aime le scarabée, la sauterelle, aussi
La mante qui se voit dans la géante goutte,
La libellule qui secoue tout sur sa route ;
Ils reviennent enfin, pour de nouveaux récits.

Le moro-sphinx sera toujours le plus précis,
L’épeire en quelques jours boira sa proie dissoute,
La cigale en soirée charmera notre écoute,
Les larves du bois mort feront des raccourcis.

Vite, il nous faut des fleurs, que viennent les avettes,
Que le bourdon mignon dans les pollens volette,
Que tous les papillons fêtent leur élément !

Car j’ai ce souvenir, cadeau de la nature,
Je bronzais, quand soudain passa dans ma lecture
Rosalia alpina, ma star, assurément.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 15 mars 2021 à 22h31

’’Les dingues et les paumés jouent avec leurs manies
Dans leurs chambres blindées, leurs fleurs sont carnivores
Et quand leurs monstres crient trop près de la sortie
Ils accouchent de scorpions et pleurent des mandragores . .’’

Vous trouverez facilement le lien . .

Les mandibules les poils les plumes et autres espèces qu’on extermine à tout va (y compris nos légendes dragons & licornes )  
Est-ce utile de les idolâtrer en poésie quand
Les humains exterminent tout à tout va  . .

’Il nous reste la poésie’ . .

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Ada en Héraldie le 15 mars 2021 à 23h23

Je dois dire que je suis incapable de transcrire mes désespoirs en poésie. C’est comme ça, je m’optimise dans le processus.
C’est que j’avais tenté de dire dans ce vieux sonnet :
https://heraldiqueblog.wordpress.com/2018/01/27/mot-temeraire/
:)

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 8 août 2023 à 11h37

Hipposaure magistral
---------------------

J’aime  enseigner, chercher aussi,
Car je sais cultiver le doute ;
Mon humble esprit trace sa route,
Ses repères sont imprécis.

Je passe le jour sans souci,
Puisant le savoir goutte à goutte ;
Un oiseau chante et je l’écoute,
Les heures filent vite ainsi.

Ma bibliothèque incomplète
À mille rêveries se prête ;
J’apprécie de tels aliments.

Pauvre corps et faible stature
M’a conférés Dame Nature ;
Je ne lui en veux nullement.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 10 août 2023 à 13h46


(Blague du woueb)

Un cheval et une poule
Un cheval et une poule s’amusent dans un pré.
Le cheval tombe dans une fosse boueuse.
Il demande de l’aide à la poule.
La poule prend la Ferrari du fermier.
Elle attache une corde à la Ferrari.
Puis elle extrait le cheval de la boue.
Plus tard, la poule tombe dans la même fosse.
Le cheval se place au-dessus du trou et dit :
« Accroche-toi à mon zizi ! »
La poule s’exécute et est sauvée.

MORALITÉ : Quand on est monté comme un cheval, pas besoin d’une Ferrari pour tirer une poule.

cf. Facebook en réponse à une poule sur le toit d’une église . .

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νоuvеаu : Lе Ρеignе

Νаdаud : Viеillе histоirе

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Сrоs : Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...»

Jоdеllе : «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...»

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

☆ ☆ ☆ ☆

Guérin : «Αh ! Sеignеur, Diеu dеs сœurs rоbustеs, répоndеz !...»

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоirs d’ехil (Οsmоnt)

De Сосhоnfuсius sur «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Jе suis lе tristе Οisеаu dе lа nuit sоlitаirе...» (Lа Rоquе)

De Jаdis sur «Αmis, un dеrniеr mоt ! — еt је fеrmе à јаmаis...» (Hugо)

De Jаdis sur Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...» (Сrоs)

De Jаdis sur «Οù dоnс еst lе bоnhеur ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе