Alexandre Privat d’Anglemont

in Le Corsaire-Satan


Sonnet


 
Un livre n’aurait pas suffi
Pour peindre la mignarde flèche
De ton fin regard qui m’allèche
Avec son éternel défi.
 
Plus d’une belle à front bouffi,
Plus d’une guêpe à taille sèche,
En désespoir de ta calèche,
De tes attraits veut faire fi.
 
Bast ! un fat meurt aussi d’envie,
Envieux non pas de ta vie,
Mais de tes appas entrouverts.
 
Mais que t’importent tes conquêtes,
Tes vrais amants sont les poètes :
Dont tu sais par cœur les doux vers.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 14 avril 2014 à 11h24

Eros et Bacchus
------------

Cupidon, freluquet,  un litre te suffit
Pour ne plus bien viser, pour égarer ta flèche.
Aussi, toutes les fois qu’un tavernier t’allèche,
Tes tirs à la raison sont autant de défis.

Cupidon qui d’orgueil est quelque peu bouffi
Ne reconnaît jamais qu’il est battu en brèche ;
Les coeurs mal assortis sous ses yeux se dessèchent,
Mais le dieu leur sourit, nullement déconfit.

Moraliser sur ça, je n’en ai point envie :
Je dirai simplement : c’est ainsi, c’est la vie ;
On n’y comprend parfois plus rien, conclut Arvers.

Ça fait pourtant partie de l’honneur des poètes
De dire à Cupidon : n’offre point de conquête
Quand ton arc est tenu à tort et à travers.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 10 juin 2017 à 23h00

Sobriété du bouc
------------------------

À ce vieux bouc l’herbe suffit ;
De Cupidon ne reçoit flèche,
Ni aucun rêve qui l’allèche,
Ni de rival aucun défi.

Ce bouc n’est pas un porc bouffi,
Jamais il n’est battu en brèche ;
Et si son gosier se dessèche,
De la source il fait son profit.

Loin de tracas et loin d’envie,
C’est ainsi que finit sa vie
Dont corrigés sont les travers.

Que lui fait la voix des poètes,
Lui qui  se tait, comme un ascète,
De son printemps à son hiver.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 2 février 2023 à 21h00

Livres trouvés
---------

Une boîte à livres suffit
Pour qui veut aller à la pêche ;
Car ces divers bouquins m’allèchent,
Dont je ne sais qui se défit.

Nul vendeur n’en tire profit,
Aucun besoin d’oseille fraîche ;
C’est tout près des lieux où je crèche,
Le trajet n’est pas un défi.

Je prends ceux qui me font envie,
Ce sont les plaisirs de ma vie ;
Chaque ouvrage est un univers.

J’aime surtout ceux des poètes,
Car je leur pique leurs recettes ;
Cela réchauffe mon hiver.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 2 février 2023 à 21h01

Livres trouvés
---------

Une boîte à livres suffit
Pour qui veut aller à la pêche ;
Car ces divers bouquins m’allèchent,
Dont je ne sais qui se défit.

Nul vendeur n’en tire profit,
Aucun besoin d’oseille fraîche ;
C’est tout près des lieux où je crèche,
Le trajet n’est pas un défi.

Je prends ceux qui me font envie,
Ce sont les plaisirs de ma vie ;
Chaque ouvrage est un univers.

J’aime surtout ceux des poètes,
Car je leur pique leurs recettes ;
Cela réchauffe mon hiver.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 3 février 2023 à 11h14

...

En plus, il arrive qu’on trouve des cartes postales envoyées il y a longtemps, ainsi que toutes sortes de documents, entre deux pages.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 4 février 2023 à 00h17

Bibliothèques de nos villes :
100% catéchistes woke désormais.
Les bons ouvrages y sont en réserve
(en attente d’être revendus au kilog).

Les catalogues des éditeurs,
presque tous financés par Microsoft,
pareil,
ou presque.

Mais même les bouquinistes
sélectionnent de trop,
(tamisent l’ivraie livrée des livres vrais...)
L’inattendu semblerait les rebuter.

Aussi mes meilleures lectures
proviennent des Emmaüs,
des boîtes à livres,
et des ventes au kilog.

Les seuls ouvrages qui m’intéressent,
on dirait,
sont les livres abandonnés.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 4 février 2023 à 15h05

’Les seuls ouvrages qui m’intéressent,
on dirait,
sont les livres abandonnés.’

Tellement vrai . .  
Dans mon village de ’Triffouillie les Oies’
au fin fond d’1 pays Bigouden
Se trouve 1 brocanteur
Qui laisse choir sur une planche de bois
1 tas de livres
ils sont dehors dans le froid et l’humidité
Personne n’en veut . . plus.
Ceux là aussi sont abandonnés ---

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаllаrmé : Sоnnеt : «Ô si сhèrе dе lоin еt prосhе еt blаnсhе, si...»

Сеndrаrs : Éсrirе

Μаrоt : Dе l’Αbbé еt dе sоn Vаlеt

Μаrоt : Dе l’аmоur du Sièсlе Αntiquе

Соrbièrе : Un riсhе еn Βrеtаgnе

Rоllinаt : Lе Сhаt

Соrbièrе : Rоndеl

Jаrrу : Μinérаl

Βоukау : Rеgrеts à Νinоn

Αpоllinаirе : «Εt tоi mоn сœur pоurquоi bаts-tu ?...»

☆ ☆ ☆ ☆

Βruаnt : Sоnnеur

Lаttаignаnt : Βillеt à Μоnsiеur J***

Сrоs : Сrоquis

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Lаfоrguе : Stupеur

Сrоs : Lе Βut

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lеs Βûсhеrs (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur L’Οffiсе du sоir (Βеrtrаnd)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Sе vоir lе plus pоssiblе еt s’аimеr sеulеmеnt...» (Μussеt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Τu еs sеulе mоn сœur, mоn sаng еt mа Déеssе...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz