Marc de Papillon de Lasphrise



Jamais ne me verrai-je après tant de regrets
Nager à mon plaisir dedans l’amoureuse onde,
Pignotant, frisotant ta chevelure blonde,
Pressotant, suçotant ta bouchette d’œillet ;
 
Mignotant, langotant, amorcillant l’accès,
Mordillant ce téton (petite pomme ronde),
Baisotant ce bel œil (digne soleil du monde)
Folâtrant dans ces draps délicatement nets ?
 
Ne sentirai-je point avec mille caresses
Le doux chatouillement des plus douces liesses ?
Ne serai-je, Amoureux, mignonnement Aimé,
 
Recevant le guerdon de mes loyaux services,
Remuant, étreignant, mignardant les délices,
Haletant d’aise, épris, vaincu, perdu, pâmé ?

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 15 novembre 2016 à 15h42

馬牛羊雞狗 == Six compagnons
----------------------------------------

Cheval de son état sauvage n’a regret ;
Avec son cavalier, il arpente le monde,
La folle brise joue dans sa crinière blonde.
Taureau n’est pas aussi méchant qu’il n’y paraît ;

Si, rabaissant sa corne, il demeure en arrêt,
À ses airs menaçants, que ta douceur réponde !
Mouton, c’est l’animal le plus docile au monde,
Même si son appel n’est pas des plus discrets.

Coq est trop fier de lui pour vouloir des caresses,
Trop épris du soleil pour vivre avec paresse.
Chien te sera loyal, car il veut être aimé,

Tu peux lui demander n’importe quel service.
Or, Cochon, s’apprêtant à faire nos délices,
N’est, des six compagnons, pas le moins estimé.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 15 novembre 2016 à 20h28

Erratum :
----------
J’ai oublié 猪 dans le titre (juste après 狗).

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Сhаrlеrоi

Νоuvеаu : «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...»

Sаint-Αmаnt : Sоnnеt inасhеvé

Νоаillеs : Lе Jеunеssе dеs mоrts

Dеrèmе : «Lеs јоurs sоnt plаts соmmе dеs sоlеs...»

Αpоllinаirе : Un pоèmе

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

☆ ☆ ☆ ☆

Dеshоulièrеs : Stаnсеs : «Αgréаblеs trаnspоrts qu’un tеndrе аmоur inspirе...»

Οrléаns : «Fiеz-vоus-у...»

Gаlоу : Νаturе pаrisiеnnе

Соrbièrе : Lе Μоussе

Νеlligаn : Évаngélinе

Dеrèmе : «Lеs јоurs sоnt plаts соmmе dеs sоlеs...»

Βruаnt : À lа Glасièrе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sеd nоn sаtiаtа (Βаudеlаirе)

De Сhristiаn sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Сосhоnfuсius sur Νаturе pаrisiеnnе (Gаlоу)

De Сосhоnfuсius sur Lе Rishi (Μénаrd)

De Jаdis sur «Lе Μаriniеr qui plus аgité n’еrrе...» (Lа Gеsséе)

De Jаdis sur «Νе ditеs pаs...» (Μоréаs)

De Jаdis sur «Dаns lе lit vаstе еt dévаsté...» (Τоulеt)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Саrlа Οliviеr sur Émilе Νеlligаn

De Vinсеnt sur «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur Âmе dе nuit (Μаеtеrlinсk)

De Εsprit dе сеllе sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Vinсеnt sur «Jе nе vеuх plus, Ρаillеur, mе rоmprе tаnt lа têtе...» (Viоn Dаlibrау)

De Сriсtuе sur «Vоs сélеstеs bеаutés, Dаmе, rеndеz аuх сiеuх...» (Μаgnу)

De Сriсtuе sur Lе Βruit dе l’еаu (Rоllinаt)

De Сriсtus sur «Gоrdеs, quе fеrоns-nоus ? Αurоns-nоus pоint lа pаiх ?...» (Μаgnу)

De Vinсеnt sur Lеs Саrmélitеs (Νеlligаn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе