Clovis Hesteau de Nuysement



 
Afin qu’à l’avenir on t’adore, ô Déesse,
Je plante en ton honneur ce laurier immortel,
Je te sacre ce temple où j’offre à ton autel
Les armes dont Amour a dompté ma jeunesse.
 
Ceux qui t’invoqueront pour vierge chasseresse
Et qui t’honoreront de maint vœu solennel
Ne puissent du trépas sentir le dard cruel,
Ains le trait bienheureux dont ta beauté me blesse.
 
Fait nouvel Actéon, je veux hanter ces bois,
Serf de ta déité mais non privé de voix,
De mémoire, de sens, ou de vue ou d’oreilles,
 
Mais bien veux-je à jamais t’appendre mille vœux,
Chanter ta chasteté, et servir aux neveux
De glace pour mirer tes divines merveilles.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 30 décembre 2014 à 11h30

Apparition
--------------

De l’océan surgit l’aquatique déesse,
Vers la plage tournant son regard immortel ;
Sur la dune, un dolmen semble servir d’autel
À des rites païens dont se rit la jeunesse.

La sirène est paisible, et n’est plus chasseresse ;
Au Seigneur des Poissons, par un voeu solennel,
Elle a dit renoncer à tout trident cruel,
Au filet qui capture et au piège qui blesse.

Elle vient écouter les ondines des bois.
Le rhapsode, approuvant cet échange de voix,
Laisse le double chant enchanter ses oreilles ;

Même, il en grave un disque : il me semble qu’il veut
En cadeau de Noël, offrir à son neveu
Un enregistrement de ces pures merveilles.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : «Ρеndаnt quе lе mаrin, qui саlсulе еt qui dоutе...»

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : «Ρеndаnt quе lе mаrin, qui саlсulе еt qui dоutе...»

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Vеrlаinе : Wаlсоurt

Соignаrd : Соntrе lа сhаir

Gаlоу : Νаturе pаrisiеnnе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Dаïmiо (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Lе Vаissеаu d’оr (Νеlligаn)

De Соttinеаu sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Сосhоnfuсius sur Flеurs dе Fеu (Hеrеdiа)

De Jаdis sur Ρаlmе (Vаlérу)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Jаdis sur Rоndеаu : «Rеpоs étеrnеl dоnnе à сil...» (Villоn)

De Jаdis sur Αir : «Qu’еst dеvеnu сеt hеurеuх tеmps...» (Dеshоulièrеs)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz