Germain Nouveau


Ave Maris Stella

Paraphrase rimée


À genoux sous ma voile,
Je te salue, Étoile.
Étoile de la mer,
Garde-nous d’abîmer.
 
L’oiseau pêche en eau basse,
On part, vive l’espace !
Mais tout beau ! mon neveu :
Souvent, hors de tout feu,
Le temps trop tôt se gâte.
Et ce fier brick démâte
Si la Vierge n’y luit,
Tout périt cette nuit.
 
À genoux, etc.
 
Mais vois dans cette pièce,
Comme à la sainte Messe,
Les cierges éclairés,
Ce lit, ces traits tirés,
Et ce groupe où l’on prie
L’image de Marie.
Vite, acquiesce à leur vœu,
Bonne mère de Dieu.
 
À genoux, etc.
 
Dans notre nuit profonde,
Voguant au gré de l’onde,
ÉTOILE DE LA MER,
Sur les écueils du monde
Garde-nous d’abîmer.
 
Notre Havre-de-Grâce,
Garde-nous, etc.
Vierge de notre place,
Garde-nous, etc.
Tableau de notre classe,
Garde-nous, etc.
Médaille que j’embrasse,
Garde-moi, etc.
 
À genoux, etc.
 
Sous drap d’or moult accorte,
Ayant sceptre en ta main,
Au bras ton soleil fin,
Vêtu de même sorte,
Qui couronne aussi porte,
Ayant bien, en ce lieu
En ce « lieu de Porrière »,
(Qui ne te doit pas peu),
Douce Vierge d’un Vœu,
Toi notre bonne Mère,
Appuie auprès de Dieu
Les paroles de feu
De toute humble prière
En ce lieu de Porrière,
Douce Vierge d’un Vœu.
 
À genoux, etc.
 
Toi qu’à doux sons de corde,
Les anges, dans leurs chants,
Nomment Dame céans
De par Miséricorde,
Ah ! du moins, fais qu’ici
Le bon Dieu nous accorde,
Avec Paix et Concorde,
Sa grâce, et sa merci.
 
À genoux, etc.
 
Étoile hospitalière,
Maison du matelot,
Vers les rades d’Hyère,
Remets sa barque à flot ;
De Fos à Cavalaire,
Pour les rêts d’un pêcheur,
D’un lyon fort colère
Modère un peu l’aigreur.
 
À genoux, etc.
 
Donne à veuve amis sages,
Qui te prie au saint lieu ;
À l’orphelin bons gages,
Qui ne soient pas un jeu ;
Au pauvre bons visages,
Qui n’a logis ni feu ;
À tous bons voisinages,
Bonne Mère de Dieu.
 
À genoux, etc.
 
Garde-nous en voyage
Et sur terre et sur mer ;
 
Garde-nous, etc.
 
À la course, à la nage,
À manier le fer ;
 
Garde-nous, etc.
 
Sur mon échafaudage
D’où Pierre est chu d’hier
 
Garde-nous, etc.
 
Sous le vent qui fait rage,
En plein cœur de l’hiver ;
 
Garde-nous, etc.
 
Sous les feux de l’orage,
Car j’ai peur d’un éclair ;
 
Garde-nous, etc.
 
Contre azur sans nuage
Qui cesse d’être cher ;
 
Garde-nous, etc.
 
Sur fleuve qui ravage
Et qui peut coûter cher ;
 
Garde-nous, etc.
 
S’il faut faire naufrage,
Surtout de male mort
Et de rendu plus sage
Conduis la voile au Port.
 
Louange à Notre-Père
(Amour à Notre-Mère),
Et gloire à Jésus-Christ ;
Honneur il sied de faire
Le même au Saint-Esprit.
          Ainsi soit-il.
 

Ave Maris Stella, 1912

Commentaire(s)

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lе Сhênе еt lе Rоsеаu

Lа Fоntаinе : Lе Liоn аmоurеuх

Sаtiе : Lе Ρiсniс

Hуspа : Lеs Éléphаnts

Dubus : Ρаntоum : «À l’аbri dеs ridеаuх...»

Μilоsz : Τоus lеs Μоrts sоnt ivrеs...

Swаrth : Lеs Αrtistеs

Rоllinаt : Lа Jumеnt Zizi

Αrvеrs : «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...»

Dоnnау : Lаmеntо du trоmpé

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : «Αmоur еst sаns miliеu, с’еst unе сhоsе ехtrêmе...»

Vаlаdе : Réminisсеnсе

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Rоllinаt : L’Étоilе du fоu

Lа Villе dе Μirmоnt : «Νоvеmbrеs pluviеuх, tristеs аu bоrd dеs flеuvеs...»

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Vаuсаirе : «Hоrs lа dоulеur, l’аmоur nе dоnnе pаs grаnd-сhоsе...»

Swаrth : Αu lесtеur

Suаrès : Μеssаgе dе Ρâris

Lа Βоétiе : «Се јоurd’hui, du sоlеil lа сhаlеur аltéréе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Сосhоnfuсius sur «L’Εnfаnсе n’еst sinоn qu’unе stérilе flеur...» (Сhаssignеt)

De Сосhоnfuсius sur «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...» (Μаllаrmé)

De Μаlеpеur sur «Jе plаntе еn tа fаvеur сеt аrbrе dе Суbèlе...» (Rоnsаrd)

De Léаlаgirаfе sur Sur un Sоngе (Sсudérу)

De Сliеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

De Fоurmi sur Lе Τunnеl (Rоllinаt)

De Julеs dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеаn dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Αlаntе-Limа sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Νаrсissе Hérоn sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Βаudеlаirе)

De Νiсhоlаs nеwmаn sur Frаnсis Jаmmеs

De Αmigо* sur Dаns lе јаrdin d’Αnnа (Αpоllinаirе)

De Μаlvinа sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lеs Ρоrсs : «Αvес lеurs grоins...» (Vеrhаеrеn)

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе