Germain Nouveau

Ave Maris Stella, 1912


Ave Maris Stella

Paraphrase rimée


À genoux sous ma voile,
Je te salue, Étoile.
Étoile de la mer,
Garde-nous d’abîmer.
 
L’oiseau pêche en eau basse,
On part, vive l’espace !
Mais tout beau ! mon neveu :
Souvent, hors de tout feu,
Le temps trop tôt se gâte.
Et ce fier brick démâte
Si la Vierge n’y luit,
Tout périt cette nuit.
 
À genoux, etc.
 
Mais vois dans cette pièce,
Comme à la sainte Messe,
Les cierges éclairés,
Ce lit, ces traits tirés,
Et ce groupe où l’on prie
L’image de Marie.
Vite, acquiesce à leur vœu,
Bonne mère de Dieu.
 
À genoux, etc.
 
Dans notre nuit profonde,
Voguant au gré de l’onde,
ÉTOILE DE LA MER,
Sur les écueils du monde
Garde-nous d’abîmer.
 
Notre Havre-de-Grâce,
Garde-nous, etc.
Vierge de notre place,
Garde-nous, etc.
Tableau de notre classe,
Garde-nous, etc.
Médaille que j’embrasse,
Garde-moi, etc.
 
À genoux, etc.
 
Sous drap d’or moult accorte,
Ayant sceptre en ta main,
Au bras ton soleil fin,
Vêtu de même sorte,
Qui couronne aussi porte,
Ayant bien, en ce lieu
En ce « lieu de Porrière »,
(Qui ne te doit pas peu),
Douce Vierge d’un Vœu,
Toi notre bonne Mère,
Appuie auprès de Dieu
Les paroles de feu
De toute humble prière
En ce lieu de Porrière,
Douce Vierge d’un Vœu.
 
À genoux, etc.
 
Toi qu’à doux sons de corde,
Les anges, dans leurs chants,
Nomment Dame céans
De par Miséricorde,
Ah ! du moins, fais qu’ici
Le bon Dieu nous accorde,
Avec Paix et Concorde,
Sa grâce, et sa merci.
 
À genoux, etc.
 
Étoile hospitalière,
Maison du matelot,
Vers les rades d’Hyère,
Remets sa barque à flot ;
De Fos à Cavalaire,
Pour les rêts d’un pêcheur,
D’un lyon fort colère
Modère un peu l’aigreur.
 
À genoux, etc.
 
Donne à veuve amis sages,
Qui te prie au saint lieu ;
À l’orphelin bons gages,
Qui ne soient pas un jeu ;
Au pauvre bons visages,
Qui n’a logis ni feu ;
À tous bons voisinages,
Bonne Mère de Dieu.
 
À genoux, etc.
 
Garde-nous en voyage
Et sur terre et sur mer ;
 
Garde-nous, etc.
 
À la course, à la nage,
À manier le fer ;
 
Garde-nous, etc.
 
Sur mon échafaudage
D’où Pierre est chu d’hier
 
Garde-nous, etc.
 
Sous le vent qui fait rage,
En plein cœur de l’hiver ;
 
Garde-nous, etc.
 
Sous les feux de l’orage,
Car j’ai peur d’un éclair ;
 
Garde-nous, etc.
 
Contre azur sans nuage
Qui cesse d’être cher ;
 
Garde-nous, etc.
 
Sur fleuve qui ravage
Et qui peut coûter cher ;
 
Garde-nous, etc.
 
S’il faut faire naufrage,
Surtout de male mort
Et de rendu plus sage
Conduis la voile au Port.
 
Louange à Notre-Père
(Amour à Notre-Mère),
Et gloire à Jésus-Christ ;
Honneur il sied de faire
Le même au Saint-Esprit.
          Ainsi soit-il.
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τуаrd : «Jе vis rоugir sоn blаnс pоli ivоirе...»

Βаïf : «Sоngе hеurеuх еt divin, trоmpеur dе mа tristеssе...»

Αpоllinаirе : Réсlаmе pоur lа mаisоn Wаlk оvеr

Lа Fоntаinе : Lе Lоup еt l’Αgnеаu

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Lоrrаin : Déсаdеnсе

Βаudеlаirе : Саusеriе

Lоrrаin : Lа Μоrt dеs lуs

Сrоs : Αu саfé

Сrоs : À unе сhаttе

☆ ☆ ☆ ☆

Lоrrаin : Unе idуllе

Lоuvеnсоurt : «Lеs fеmmеs еt lа mеr n’оnt riеn dе dissеmblаblе...»

Viviеn : Lеs Lèvrеs pаrеillеs

Spоndе : «Qui sоnt, qui sоnt сеuх-là, dоnt lе сœur idоlâtrе...»

Gаutiеr : «Dаns un bаisеr, l’оndе аu rivаgе...»

Lоrrаin : Μiss Μisеr

Hugо : Сhаnsоn еn саnоt

Viаu : «Τоut у сhеvаuсhе, tоut у fоut...»

Соppéе : «Αuprès dе Sаint-Sulpiсе, un spесtасlе оdiеuх...»

Hugо : Ρrès d’Αvrаnсhеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Αltеssе (Lоrrаin)

De Hiс Vеlibi sur «Μа Dаmе nе m’а pаs vеndu...» (Μаrоt)

De Сосhоnfuсius sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Vinсеnt sur «Lе sоlеil еn tоus liеuх déсоuvrе sа lumièrе...» (Μоtin)

De Сосhоnfuсius sur «Μоn Diеu, quе је vоudrаis quе mа mаin fût оisivе...» (Spоndе)

De Vinсеnt sur Sоnnеt : «Ρоur vеinеr dе sоn frоnt...» (Gаutiеr)

De Jаdis sur Εn fасе dе lа pièсе d’еаu (Sаintе-Βеuvе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Sоnnеt : «Τristе, lоin dе l’Αmiе, еt quаnd l’été déсlinе...» (Sаintе-Βеuvе)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Lеs fеmmеs еt lа mеr n’оnt riеn dе dissеmblаblе...» (Lоuvеnсоurt)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lа Ρоrtе vitréе (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Jаdis sur Lеs Сhrуsаlidеs (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сurаrе- sur Саusеriе (Βаudеlаirе)

De Jаdis sur Lе Сid (Fоurеst)

De Ρеrutz sur Lе Dеuil du mоulin (Соuté)

De Krоnеnbоurg sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Ρоpаul ΙΙ sur Grееn (Vеrlаinе)

De Сurаrе- sur Lа Jumеnt Zizi (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Εsprit dе сеllе sur Lе Μаuvаis Jаrdiniеr (Gilkin)

De Vinсеnt sur «Dе Μуrtе еt dе Lаuriеr fеuillе à fеuillе еnsеrrés...» (Rоnsаrd)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Jе sеns unе dоuсеur à соntеr impоssiblе...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе