Émile Nelligan


Beauté cruelle


 
Certe, il ne faut avoir qu’un amour en ce monde,
Un amour, rien qu’un seul, tout fantasque fut-il ;
Et moi qui le recherche ainsi, noble et subtil,
Voilà qu’il m’est dans l’âme une entaille profonde.
 
Elle est hautaine et belle, et moi timide et laid :
Je ne puis l’approcher qu’en des vapeurs de rêve.
Malheureux ! Plus je vais, et plus elle s’élève
Et dédaigne mon cœur pour un œil qui lui plaît.
 
Voyez comme, pourtant, notre sort est étrange !
Si nous eussions tous deux fait de figure échange,
Comme elle m’eût aimé d’un amour nonpareil !
 
Comme je l’eus suivie en vrai fou de Tolède,
Des landes de la brume, au pays du soleil,
Si le Ciel m’eût fait beau, et Isabelle laide !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er octobre 2013 à 10h09

Émile Nelligan trouve belle sa blonde ;
Il se voit au miroir : « Je suis moins beau », dit-il.
Après quoi, il nous sort un argument subtil
Sur la permutation qui changerait leur monde.

Rassure-toi, mon gars, nul ne te trouve laid ;
Tu as un beau regard, porteur de puissants rêves,
Tu parles en sonnets où ton âme s’élève,
Nous aimons ton esprit, ton langage nous plaît.

Même quand tu produis des poèmes étranges,
Des rhapsodes maudits tu restes le bon ange ;
Ils sont presque jaloux de tes mots sans pareils.

Tel Don Quichotte armé d’un acier de Tolède,
Tu suis le long chemin que baigne un beau soleil :
Ton existence, ami, ne sera jamais laide !

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 1er octobre 2013 à 12h22

« Collaborons, Maître admiré,
et mettons au monde un marmot
lequel aurait votre cerveau
serti dans ma grande beauté... »
disa-t-un jour une groupie
à l’humoriste Shaw ou Guitry
« Et si c’était l’inverse... »
qu’il lui a répondu.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par macmakeupsk le 1er décembre 2015 à 18h47

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par lricggkkiy le 4 décembre 2015 à 01h14

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 octobre 2016 à 18h31

Roi-Paon
-----------

L’admirable Roi-Paon, parmi les moissons blondes,
Se pavane en été : « Je suis fort beau », dit-il,
Sans user pour cela d’un argument subtil,
Il a l’assentiment des animaux du monde.

S’il arrive pourtant que le corbeau réponde,
Il réplique aussitôt : « Ne dis rien, oiseau vil
Dont l’horrible chanson au fil du jour s’élève,
Par mon verbe élégant, quelques mots te confondent. »

Le paon lance, il est vrai, une clameur étrange,
Mais chacun reconnaît qu’il est beau comme un ange ;
Les oiseaux sont jaloux de ce roi sans pareil.

Ses pères ont charmé les émirs de Tolède,
Quand au sein de leur parc ils prenaient le soleil :
S’il ne chante pas bien, son âme n’est pas laide !

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 octobre 2016 à 19h11

Troisième vers du deuxième quatrain :


Dont l’horrible chanson me fait perdre le fil

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 28 juin 2021 à 13h51

Étalon rêveur
----------


J’aime cette jument dont la crinière est blonde,
Lumineux le regard et provocants les cils ;
Mais c’est une rusée qui me croit peu subtil
Et peu digne, vraiment, d’accéder à son monde.

Je lui parle de loin, ses frères me répondent
Que si je m’approchais, je serais en péril ;
Moi qui ne veux pourtant rien proposer de vil,
Avec un délinquant, sans doute, ils me confondent.

Aristote l’a dit, les femmes sont étranges,
Surtout celles, vois-tu, qui te semblent des anges ;
Respectons ce penseur, il est de bon conseil.

Mais, aimable lecteur, si leur cause tu plaides,
Composant un poème à nul autre pareil,
Je comprendrai que c’est pour venir à mon aide.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 2 juin 2024 à 11h48

Dragon subtil
----------

Le cosmos en pièges abonde,
Je sais en démêler les fils ;
Car je suis le Dragon Subtil
De ces lieux et de l’inframonde.

Je parle et des voix me répondent
Qui m’avertissent des périls ;
Mes ennemis, nobles ou vils,
Iront dans la fosse profonde.

Je suis fort, ce n’est pas étrange,
Car j’ai des ailes, comme un ange ;
Je vaux mieux que tous mes pareils.

Si ma propre cause je plaide,
C’est que j’en reçus le conseil ;
Une muse vint à mon aide.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νоuvеаu : Lе Ρеignе

Νаdаud : Viеillе histоirе

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Сrоs : Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...»

Jоdеllе : «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...»

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

☆ ☆ ☆ ☆

Guérin : «Αh ! Sеignеur, Diеu dеs сœurs rоbustеs, répоndеz !...»

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоirs d’ехil (Οsmоnt)

De Сосhоnfuсius sur «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Jе suis lе tristе Οisеаu dе lа nuit sоlitаirе...» (Lа Rоquе)

De Jаdis sur «Αmis, un dеrniеr mоt ! — еt је fеrmе à јаmаis...» (Hugо)

De Jаdis sur Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...» (Сrоs)

De Jаdis sur «Οù dоnс еst lе bоnhеur ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе