Charles-Hubert Millevoye

(1782-1816)

Un autrе pоèmе :

Lе Ρоètе mоurаnt

 

 

Charles-Hubert Millevoye


La Chute des feuilles


 
De la dépouille de nos bois
L’automne avait jonché la terre ;
Le bocage était sans mystère,
Le rossignol était sans voix.
Triste, et mourant à son aurore,
Un jeune malade, à pas lents,
Parcourait une fois encore
Le bois cher à ses premiers ans :
« Bois que j’aime ! adieu... je succombe.
Ton deuil m’avertit de mon sort,
Et dans chaque feuille qui tombe
Je lis un présage de mort.
Fatal oracle d’Épidaure,
Tu m’as dit : « Les feuilles des bois
« À tes yeux jauniront encore ;
« Mais c’est pour la dernière fois.
« L’éternel cyprès se balance ;
« Déjà sur ta tête en silence
« Il incline ses longs rameaux :
« Ta jeunesse sera flétrie
« Avant l’herbe de la prairie,
« Avant le pampre des coteaux. »
Et je meurs ! De leur froide haleine
M’ont touché les sombres autans ;
Et j’ai vu, comme une ombre vaine,
S’évanouir mon beau printemps.
Tombe, tombe, feuille éphémère !
Couvre, hélas ! ce triste chemin ;
Cache au désespoir de ma mère
La place où je serai demain.
Mais si mon amante voilée
Au détour de la sombre allée
Venait pleurer quand le jour fuit,
Éveille par un léger bruit
Mon ombre un instant consolée. »
Il dit, s’éloigne... et, sans retour...
La dernière feuille qui tombe
A signalé son dernier jour.
Sous le chêne on creusa sa tombe...
Mais son amante ne vint pas
Visiter la pierre isolée ;
Et le pâtre de la vallée
Troubla seul du bruit de ses pas
Le silence du mausolée.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Lеs Αssis

Τоulеt : «Dаns lа ruе-dеs-Dеuх-Déсаdis...»

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Τоulеt : «Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...»

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Соrbièrе : À mа јumеnt Sоuris

Соrbièrе : «Ρоint n’аi fаit un tаs d’осéаns...»

Vеrhаеrеn : Lеs Соmplаintеs

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Lаmаrtinе : Lеs Vоilеs

Lаmаrtinе : Lеs Vоilеs

Αpоllinаirе : Lе Ρоnt Μirаbеаu

☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Lе Βuffеt

Rоllinаt : Lа Guеulе

Μаllаrmé : «Τоutе l’âmе résuméе...»

Μоrin : Stаnсеs : «Αh, quе сеs sоuvеnirs dе јеunеssе sоnt tristеs...»

Lаfоrguе : Lеs Αprès-midi d’аutоmnе

Μénаrd : Сirсé

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Gеsséе : «Lаissоns (Αmi) lаissоns се vаin métiеr dеs vеrs...»

Viеlé-Griffin : «Jе сhаntе hаut pоur m’еntеndrе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сurаrе- sur À sа Μusе (Jоdеllе)

De Сосhоnfuсius sur «Jе сhеminаi lоngtеmps qu’il fаisаit nuit еnсоrе...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De Сосhоnfuсius sur Sur lе сul d’unе dеmоisеllе (Αngоt dе L'Épеrоnnièrе)

De Сосhоnfuсius sur Rоndеаu rеdоublé (Hаmiltоn)

De Сhris Сuisiniеr sur «À се јоur dе Sаint Vаlеntin quе сhасun dоit...» (Οrléаns)

De l’hехаpоdоlоguе sur «S’il tе plаît dе sаvоir јusqu’оù...» (Νоаillеs)

De Сhris sur «С’еst lе prеmiеr mаtin du mоndе...» (Vаn Lеrbеrghе)

De Сhristiаn Τ sur Réminisсеnсеs (Lаhоr)

De Сhristiаnt Ρrigеnt sur Соntrе Ligurinus : «Τоut lе mоndе tе fuit...» (Dubоs)

De Соссhоnfuсius sur Visiоn (Сrоs)

De Guillаumе Сingаl sur «Jе nе vеuх pоint fоuillеr аu sеin dе lа nаturе...» (Du Βеllау)

De Slаm Fist sur Lе Rêvе еt lа Viе (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Slаm Fist sur Ιmprоmptu еn répоnsе à сеttе quеstiоn : Qu’еst-се quе lа Ρоésiе ? (Μussеt)

De СhristiаnΤ sur «Fillе du viеuх pаstеur, qui d’unе mаin аgilе...» (Сhéniеr)

De Williаm Τriеst sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De piсh24 sur «Quаnd ј’аpеrçоis tоn blоnd сhеf соurоnné...» (Lаbé)

De piсh24 sur Sоnnеt : «Ρоur vеinеr dе sоn frоnt...» (Gаutiеr)

De piсh24 sur L’Αlbаtrоs (Βаudеlаirе)

De tizеf sur Μоnsiеur Ρrudhоmmе (Vеrlаinе)

De Μеssinа sur «Сi-gît qui tоuјоurs bаbillа...» (Vоltаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz