François Maynard



Fuis le jour, demeure caché,
Et songe à faire pénitence ;
Tu mérites une potence
Plus justement qu’un Évêché.
 
Colinet, Docteur à faux titre,
Si tu désirais qu’une mitre
Se vit prise à tes hameçons,
 
Tu fis une haute sottise
De vendre le bien de l’Église
Pour acheter de beaux garçons.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 18 août 2018 à 12h28

Sagesse du goupil de pourpre
-----------------------

Le goupil demeure caché
Même si quelques souris dansent ;
Il se repose, il rêve, il pense
En écoutant le vieux clocher.

S’il est par l’odeur alléché
D’un noble camembert de France,
Il reste dans l’indifférence,
Sans parler au corbeau perché.

Il ne revendique nul titre,
Il ne veut pas porter de mitre ;
Il laisse vivre les poissons.

Il lui souvient, dans l’aube grise,
D’une chanson jadis apprise
D’un prince, un étrange garçon.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 19 août 2018 à 13h00

“Je sens que je suis libre mais je sais que je ne le suis pas.”
Emil Michel Cioran / De l’inconvénient d’être né


Monsieur Trou . .

Monsieur Trou est trop bien caché
Et pourtant par accoutumance
Il se complaît dans sa romance
Dans son antre aucune clé  

Si quelqu’un s’est amouraché
De Monsieur Trou c’est par errance
Non pas pour de l’indifférence
Son chalet est si bien perché

Revendiquer son nul arbitre ?
Que nenni ! Fermé telle 1 huitre
Monsieur Trou se fout du poison

A l’air Geek à sa grotte grise
Pas d’illusion sans la maîtrise
Monsieur Trou n’accuse nul blason !  

Août 2018 - En cavale -

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 janvier 2021 à 13h26

Perplexité du goupil de pourpre
------------------------

Les mots ont-ils un sens caché ?
Comme on est loin d’une évidence !
Le récit du monde est trop dense
Et sur lui, pourquoi se pencher ?

Au savoir, pourquoi s’attacher ?
Tout est vain, sauf l’impermanence ;
Nous cultiverons le silence
Et nous cesserons de chercher.

Achète un livre, achève un litre,
Écris des poèmes sans titre,
Repeins les murs de ta maison.

Ce goupil qui rien ne maîtrise,
Nullement je ne le méprise ;
Même je lui fis un blason.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «J’ассоmpаrе аu Sоlеil сеs bеаuх sоlеils d’Αmоur...»

Hаbеrt : «À l’оmbrе dеs mуrtеs vеrts...»

Μаrоt : Du соntеnt еn аmоurs

Μаrbеuf : Lе Sеin d’Αmаrаnthе

Rоnsаrd : «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...»

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Sсudérу : Lа Νуmphе еndоrmiе

Durаnt dе lа Βеrgеriе : «Βеаuх уеuх dоnt lа dоuсеur si dоuсеmеnt m’еnivrе...»

Durаnt dе lа Βеrgеriе : Сhаnsоn : «Rоsinе, si tоn âmе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Épоuvаntаil

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «Viеns, mа bеllе Flоrеllе, оù l’оmbrе nоir trеmblоtе...»

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Hugо : Се qui sе pаssаit аuх Fеuillаntinеs vеrs 1813

Саrсо : Vеrlаiniеn

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Silvеstrе : Sur un аlbum

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Dеvаnt lа grillе du сimеtièrе (Gаrnеаu)

De Сосhоnfuсius sur Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés (Μаrbеuf)

De Vinсеnt sur «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...» (Riсtus)

De Сurаrе- sur Lе Sеin d’Αmаrаnthе (Μаrbеuf)

De Сurаrе- sur «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...» (Rоnsаrd)

De Jеhаn sur «Lоrsquе l’еnfаnt pаrаît...» (Hugо)

De V. Hugо sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Snоwmаn sur Βаllаdе dеs сélébrités du tеmps јаdis (Βаnvillе)

De Εsprit dе сеllе sur Sœur équivоquе (Sеgаlеn)

De Сhristiаn sur L’ânе étаit pеtit (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur Rimbаud

De Gаrdiеn dеs оiеs sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Εsprit dе сеllе sur Μаriа Gаrсiа (Βаnvillе)

De mаuguеg sur «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...» (Hаrаuсоurt)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Соmbiеn quе tоn Μаgnу аit lа plumе si bоnnе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Féеriе (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Dе vоtrе Diаnеt (dе vоtrе nоm ј’аppеllе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Hоrаtius Flассus sur Αriаnе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе