Mallarmé

Poésies, 1899


II


 
Surgi de la croupe et du bond
D’une verrerie éphémère
Sans fleurir la veillée amère
Le col ignoré s’interrompt.
 
Je crois bien que deux bouches n’ont
Bu, ni son amant ni ma mère,
Jamais à la même Chimère,
Moi, sylphe de ce froid plafond !
 
Le pur vase d’aucun breuvage
Que l’inexhaustible veuvage
Agonise mais ne consent,
 
Naïf baiser des plus funèbres !
À rien expirer annonçant
Une rose dans les ténèbres.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 4 juin 2013 à 10h48


Le lecteur murmure : Allons, bon,
Écris-tu pour les éphémères,
Mallarmé aux rimes amères ?
On te lit, puis on s’interrompt.

On dirait que tes phrases n’ont
Que des tropes qui s’agglomèrent
Ainsi que dansent les chimères
Dans mon bureau, près du plafond.

Serais-tu rempli d’un breuvage
Qui rend la plume un peu sauvage ?
Tu en as le droit, j’y consens ;

Boire n’est pas toujours funèbre,
Le vin n’est pas toujours du sang,
On peut rire dans les ténèbres.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 15 octobre 2020 à 13h02

Pacisromulus et Remupascis
----------------------------

Ils ont fait, pour un jour, une paix éphémère
Leurs mauvais sentiments ne sont pas endormis ;
Ils se parlent, pourtant, comme de vieux amis,
Limpide est leur regard, leur voix n’est point amère.

Marchant au long des rues, ils vont boire un demi,
Évoquant tendrement les mânes de leur mère ;
Je les ai même vus partager des chimères,
Ce fut impressionnant, mon coeur en a frémi.

Je sais bien que demain, dans leurs âmes froissées,
Surgiront à nouveau d’effrayantes pensées ;
Chacun des deux voudra brûler ce qu’il aimait.

Le sujet du conflit, vraiment, ça les regarde ;
Pensant à leur salut, je dis «Que Dieu les garde» ;
Mais Dieu, dans sa grandeur, ne les garda jamais

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Lе Dоrmеur du vаl

Rimbаud : «L’Étоilе а plеuré rоsе...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αutrаn : Εllе еt lui

Hugо : Lа Légеndе dе lа Νоnnе

Τоulеt : «Νоn, се tахi, quеllе сhаrrеttе....»

Régniеr : Εn fоrêt

Βruаnt : À lа Glасièrе

Hеrеdiа : Αprès Саnnеs

Сrоs : Libеrté

Сrоs : Ρlаintе

Сrоs : Соnсlusiоn

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αltаrосhе : Ρétitiоn d’un vоlеur à un rоi sоn vоisin

Ρеrgаud : Rеnаissаnсе

Μауnаrd : «Quаnd dоis-је quittеr lеs rосhеrs...»

Rоllinаt : «Μоn nоstаlgiquе аmоur dе lа сôtе еt du vаl...»

Hеrеdiа : À un Τriоmphаtеur

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Qu’il соnnаît qu’оn fеint dе l’аimеr (Urfé)

De Jаdis sur Lа Rimе riсhе (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur «Соmmе lе сhаmp sеmé еn vеrdurе fоisоnnе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Jаdis sur Lа Τrеbbiа (Hеrеdiа)

De Jаdis sur «Νоn, се tахi, quеllе сhаrrеttе....» (Τоulеt)

De Μасrоn démissiоn sur Sоnnеt : «Μаîtrеssе, d’аprès tоi је vеuх fаirе un pаstеl...» (Соrаn)

De Сurаrе- sur Ρоur lе јеudi 9 јаnviеr 1913 (Ρéguу)

De Сhristiаn sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Μоdérаtеur sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Сhristiаn sur Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе (Sаint-Αmаnt)

De Сhristiаn sur Сlаir dе lunе (Αpоllinаirе)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе