Mallarmé



M’introduire dans ton histoire
C’est en héros effarouché
S’il a du talon nu touché
Quelque gazon de territoire
 
À des glaciers attentatoire
Je ne sais le naïf péché
Que tu n’auras pas empêché
De rire très haut sa victoire
 
Dis si je ne suis pas joyeux
Tonnerre et rubis aux moyeux
De voir en l’air que ce feu troue
 
Avec des royaumes épars
Comme mourir pourpre la roue
Du seul vespéral de mes chars.
 

Poésies, 1899

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 7 novembre 2015 à 11h25

Argent et sable de rivière
-------------------------------

Cette rivière est sans histoire,
Pas de quoi s’en effaroucher ;
Elle franchit, sans y toucher,
De fort paisibles territoires.

Suivant son cours aléatoire,
Elle se tient loin du péché ;
Elle joue le jeu, sans tricher,
De la douceur c’est la victoire.

Près d’elle, des oiseaux joyeux
Vêtus d’un plumage soyeux
Se manifestent et s’ébrouent ;

En elle, des poissons épars
Nagent dans les règles de l’art ;
Jamais la surface ils ne trouent.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 22 octobre 2017 à 12h03

Le seigneur Bunnybird
----------------------

Le lapin-piaf est sans histoire,
Il n’est jamais effarouché ;
Il a conquis, sans y toucher,
Un confortable territoire.

Sa conscience est aléatoire,
Elle se tient loin du péché ;
Bunnybird jamais n’a triché,
Dans sa douceur est sa victoire.

Près de lui, des corbeaux joyeux
Lissent leur plumage soyeux
Et la truite au ruisseau s’ébroue ;

Il a des souvenirs épars,
Il me les dit sans aucun art ;
De son karma tourne la roue.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 décembre 2018 à 13h55

L’inventeur de la roue
-------------

Aux très anciens temps de l’histoire,
N’en soyez pas effarouchés,
Nous laissions les monstres toucher
Aux objets de nos territoires.

Ces artisans aléatoires,
Nous ne pouvions les empêcher
De bricoler et de tricher
Pour une improbable victoire.

Parmi eux, le dragon joyeux,
Lissant son plumage soyeux,
Au coeur de l’atelier s’ébroue ;

Il prit quelques outils épars
Et par l’effet de son grand art
Il fut l’inventeur de la roue.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 20 février 2019 à 12h22

Vendangeur à cornes
-------------------------

Voici le démon sans histoires,
Il ne doit pas t’effaroucher;
Ta vigne, il aime la toucher,
Il croit que c’est son territoire.

Sa vendange est aléatoire,
Grappiller n’est pas un péché ;
C’est vrai qu’il aime bien tricher,
Ce sont de modestes victoires.

La grive ou le merle joyeux
Chantent pour ce grand bouc soyeux
Qui parmi les pampres s’ébroue ;

Plus loin, des insectes épars
Ont découpé une oeuvre d’art
Dans les vertes feuilles qu’ils trouent.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаrtаs : «Jе tе sаluе, ô Τеrrе...»

Vаlоis : «Νоs dеuх соrps sоnt еn tоi...»

Gоmbаud : «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...»

Rоllinаt : Lеs Étоilеs blеuеs

Rimbаud : Μа Βоhèmе

Νоuvеаu : Εn fоrêt

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

Lоuÿs : Svbsсiptvm tvmvmо iоаnnis sесvndi

Βuttеt : «Vа, mаlhеurеuх соrbеаu, sаturniеn mеssаgе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Сеndrаrs : L’Οisеаu blеu

Μаuсlаir : «Jе nе sаis pоurquоi...»

Viviеn : Lа Dоuvе

Gréсоurt : Lе Rаt еt lа Ρuсе

Glаtignу : Ρrоmеnаdеs d’Hivеr

Vеrlаinе : Lе Sоnnеt dе l’Hоmmе аu Sаblе

Αpоllinаirе : «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...»

Sаintе-Βеuvе : «Dаns се саbriоlеt dе plасе ј’ехаminе...»

Τаilhаdе : Quinzе сеntimеs

Βаudеlаirе : Sеmpеr Εаdеm

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Hа, quе tа Lоi fut bоnnе, еt dignе d’êtrе аpprisе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Sеmpеr Εаdеm (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Ρаrfums, соulеurs, sуstèmеs, lоis...» (Vеrlаinе)

De Сurаrе- sur «Ιсi dе millе fаrds lа trаïsоn sе déguisе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρоrtе vitréе (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Сurаrе- sur «Νi vоir flаmbеr аu pоint du јоur lеs rоsеs...» (Rоnsаrd)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

De Сurаrе_ sur Lе Dоnјоn (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur Lе Μusiсiеn dе Sаint-Μеrrу (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur «Αh trаîtrе Αmоur, dоnnе-mоi pаiх оu trêvе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur Lе Dоrmеur du vаl (Rimbаud)

De Сhristiаn sur Lа Сhаpеllе аbаndоnnéе (Fоrt)

De Huаliаn sur Lа prеmièrе fоis. (Τоulеt)

De Βеrgаud Α sur Lеs Gеnêts (Fаbié)

De Jаdis sur Lе Rоi dе Τhulé (Νеrvаl)

De Jаdis sur «Τоut n’еst plеin iсi-bаs quе dе vаinе аppаrеnсе...» (Vаlléе dеs Βаrrеаuх)

De Jеаn Luс ΡRΟFFΙΤ sur Ρrièrе dе соnfidеnсе (Ρéguу)

De Lilith sur Vеrlаinе

De Βоb dit l’ânе sur Саrоlо Quintо impеrаntе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе