François Malherbe



Ne délibérons plus, allons droit à la mort ;
La tristesse m’appelle à ce dernier effort,
          Et l’honneur m’y convie :
          Je n’ai que trop gémi.
Si parmi tant d’ennuis j’aime encore ma vie,
          Je suis mon ennemi.
 
Ô beaux yeux, beaux objets de gloire et de grandeur,
Vive source de flamme où j’ai pris une ardeur
          Qui toute autre surmonte !
          Puis-je souffrir assez
Pour expier le crime et réparer la honte
          De vous avoir laissés ?
 
Quelqu’un dira pour moi que je fais mon devoir,
Et que les volontés d’un absolu pouvoir
          Sont de justes contraintes :
          Mais à quelle autre loi
Doit un parfait amant des respects et des craintes
          Qu’à celle de sa foi ?
 
Quand le ciel offrirait à mes jeunes désirs
Les plus rares trésors et les plus grands plaisirs
          Dont sa richesse abonde,
          Que saurais-je espérer
À quoi votre présence, ô merveille du monde !
          Ne soit à préférer ?
 
On parle de l’enfer et des maux éternels
Baillés pour châtiment à ces grands criminels
          Dont les fables sont pleines :
          Mais ce qu’ils souffrent tous,
Le souffrè-je pas seul en la moindre des peines
          D’être éloigné de vous ?
 
J’ai beau par la raison exhorter mon amour
De vouloir réserver à l’aise du retour
          Quelques restes de larmes ;
          Misérable qu’il est !
Contenter sa douleur et lui donner des armes,
          C’est tout ce qui lui plaît.
 
Non, non ; laissons-nous vaincre après tant de combats ;
Allons épouvanter les ombres de là-bas
          De mon visage blême ;
          Et, sans nous consoler,
Mettons fin à des jours que la Parque elle-même
          A pitié de filer.
 
Je connais Charigène, et n’ose désirer
Qu’elle ait un sentiment qui la fasse pleurer
          Dessus ma sépulture ;
          Mais, cela m’arrivant,
Quelle serait ma gloire ! et pour quelle aventure
          Voudrais-je être vivant ?
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Сrоs : Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...»

Jоdеllе : «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...»

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Μаllаrmé : «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оrgаnistе dе Νоtrе-Dаmе dе Νiсе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Соmmе pеtits еnfаnts d’unе lаrvе оutrаgеusе...» (Сhаssignеt)

De Сосhоnfuсius sur «Un pеu dеvаnt quе l’аubе аmеnât lа јоurnéе...» (Gоdаrd)

De Jаdis sur Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...» (Сrоs)

De Jаdis sur «Οù dоnс еst lе bоnhеur ?...» (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...» (Jоdеllе)

De Jаdis sur Lе Vоlеur (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе