Jean Lorrain

Modernités, 1885


Anémie


 

À Élémir Bourges.


Tout en dentelles d’or, d’un blême damara
De l’Inde enlinceulée, avec un fier sourire
Éclairant la pâleur de sa face de cire,
L’enfant reine agonise en superbe apparat,
 
Torturés de joyaux ses frêles petits bras
Étreignent sur son cœur de fillette en délire
Des écrins, sa poupée et, trop faible pour lire,
Des traités de blasons traînant là sur ses draps.
 
Trop fine, trop nerveuse, exsangue et déjà lasse
De vivre, ayant vécu le passé des aïeux
Dont l’indomptable orgueil éclate dans ses yeux,
 
Elle a l’étrange attrait, la maladive grâce
Des verres de Venise aux tons faux, précieux
Et la fragilité de la fin d’une race.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mоn flоrilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agоra

Évаluations récеntes

Sсаrrоn : «Αssurémеnt, Сlоris, vоus mе vоulеz séduirе...»

Du Βеllау : «Quаnd lа furеur, qui bаt lеs grаnds соupеаuх...»

Τоulеt : Sur un ехеmplаirе dе Соmmе unе Fаntаisiе

Βruаnt : À lа Βаstillе

Βruаnt : À lа Villеttе

Lаmаrtinе : Stаnсеs : «Εt ј’аi dit dаns mоn сœur...»

Du Βеllау : «Сеllе qui tiеnt l’аilе dе mоn désir...»

Sаtiе : Lе Βаin dе Μеr

Νеlligаn : Ruinеs

Vаlérу : «Τu rаppеllеs сеs grаnds еnfаnts frаis еt nаïfs...»

Cоmmеntaires récеnts

De dudоrеt sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Сосhоnfuсius sur Fêtе d’hivеr (Rimbаud)

De Сосhоnfuсius sur Οrаisоn du sоir (Rimbаud)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μоndе dеs âmеs (Sullу Ρrudhоmmе)

De јubеnоt sоniа sur L’Îlе lоintаinе (Τhаlу)

De nаgаhuiоуikуаоtооnоv sur «Jе mе mеurs tоus lеs јоurs еn аdоrаnt Sуlviе...» (Vоiturе)

De Giаnni sur Lеs bеаuх sоirs аlаnguis... (Μаuriас)

De Сhristiаn sur Lе Βоurgеоis dе Drеuх (Klingsоr)

De Сurаrе- sur «Τоutе сhоsе аimе еt n’у а riеn quе vоus...» (Τоurs)

De Ρlаinе Соmmunе sur Lеs Fеmmеs tristеs (Rоdеnbасh)

De Сhristiаn sur Ρоurquоi mоn âmе еst-еllе tristе ? (Lаmаrtinе)

De Ιо Kаnааn sur L’Εrmitе (Αpоllinаirе)

De Сhristiаn sur Сhаnsоn d’аutоmnе (Vеrlаinе)

De dе lа Μоultеtеrrе sur Lа Lunе јаunе (Régniеr)

De G dе Lасоstе sur Sоnnеt burlеsquе sur lа Ρhèdrе dе Rасinе (Dеshоulièrеs)

De аdаrа sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

De Αnniсk Τirасhе sur Сhаnt dе l’hоnnеur (Αpоllinаirе)

De dr аbu sur Lе Rеtоur dе Jésus (Riсtus)

De Ρiссоz sur Élоа, оu Lа Sœur dеs Αngеs (Vignу)

De mеуlе sur Hérоdiаdе (Μаllаrmé)

De dоmаhе sur Lе Dit du pаuvrе viеuх (Fоrt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Сe sitе

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

 



Photo d'après : Hans Stieglitz