Jean Lorrain

Modernités, 1885


Anémie


 

À Élémir Bourges.


Tout en dentelles d’or, d’un blême damara
De l’Inde enlinceulée, avec un fier sourire
Éclairant la pâleur de sa face de cire,
L’enfant reine agonise en superbe apparat,
 
Torturés de joyaux ses frêles petits bras
Étreignent sur son cœur de fillette en délire
Des écrins, sa poupée et, trop faible pour lire,
Des traités de blasons traînant là sur ses draps.
 
Trop fine, trop nerveuse, exsangue et déjà lasse
De vivre, ayant vécu le passé des aïeux
Dont l’indomptable orgueil éclate dans ses yeux,
 
Elle a l’étrange attrait, la maladive grâce
Des verres de Venise aux tons faux, précieux
Et la fragilité de la fin d’une race.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Viviеn : Εllе dеmеurе еn sоn pаlаis...

Νоuvеаu : «Οсtоbrе, vеrs lе viеuх сhâtеаu, dоnt lе pоrtаil...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Νоuvеаu : Vilаin

Εlskаmp : «Εt dе vаissеаuх, еt dе vаissеаuх...»

Соuté : Соur Сhеvеrnу

Rаmuz : Ρrеmiеr mаtin

Сеndrаrs : Lеs Ρâquеs à Νеw Yоrk

Dеsfоrgеs-Μаillаrd : D’unе fillе qui mоurut dе rеgrеt dе lа mоrt d’un pеtit épаgnеul

Viаu : «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...»

☆ ☆ ☆ ☆

Τhаlу : Lе Grillоn dеs fоуеrs

Hugо : «Jе suis dеs bоis l’hôtе fidèlе...»

— : Frаnсis Jаmmеs : Lе Ρаuvrе Fасtеur rurаl

Lа Villе dе Μirmоnt : «L’оisеаu dе pаrаdis, l’ibis, lе flаmаnt rоsе...»

Hаrаuсоurt : «Οh ! lеs fillеs ! Vеnеz, lеs fillеs аuх vоiх dоuсеs !...»

Hаrаuсоurt : «Сеllе quе ј’аimе а dе bеаuté...»

Wаrnеrу : Ρrаfаndе

Gréсоurt : Lе Rаt еt lа Ρuсе

Lаfоrguе : Соmplаintе dе сеttе bоnnе Lunе

Fоurеst : Lе Сid

Cоmmеntaires récеnts

De Сhristiаn sur L’Αlbаtrоs (Βаudеlаirе)

De sеbirе sur Lе Grillоn dеs fоуеrs (Τhаlу)

De аrlеttе-grаtiеnnе sur «Τоi qui m’аs tоut rеpris јusqu’аu bоnhеur d’аttеndrе...» (Dеsbоrdеs-Vаlmоrе)

De Сосhоnfuсius sur Ρоur lа mêmе Ιnсоnstаntе (Sсudérу)

De Сосhоnfuсius sur «Ρаr sеs уеuх соnquérаnts fut tristеmеnt rаviе...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De 3089178423 sur Εn fоrêt (Régniеr)

De Dеmеusе sur Μéditаtiоn : «Οn аimе d’аbоrd pаr hаsаrd...» (Gérаldу)

De Сlémеnсе isаurе sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Frаnс-Νоhаin

De Μаtuidi Сhаrо sur Сhаnt dе l’hоnnеur (Αpоllinаirе)

De lriсggkkiу sur Βеаuté сruеllе (Νеlligаn)

De Βоué Sеrgе sur Lе Μаuvаis Gîtе (Régniеr)

De Αmеliе1234 sur «Βоn сhеvаliеr mаsqué qui сhеvаuсhе еn silеnсе...» (Vеrlаinе)

De Gérаrd GLΟΤΙΝ sur L’Ιnsinuаnt (Vаlérу)

De Сhristiаn sur «Εt lа fоulе grаndit plus innоmbrаblе еnсоr...» (Hеrеdiа)

De Sоizik sur «Αvес tоn сhеr pоrtrаit, qui dаns mоn âmе éprisе...» (Jоdеllе)

De Sоizik sur Соmplаintе dе lа vigiе аuх minuits pоlаirеs (Lаfоrguе)

De ΡipаRаp sur «Yеuх, qui vеrsеz еn l’âmе, аinsi quе dеuх Ρlаnètеs...» (Rоnsаrd)

De ΡipаRаp sur «Lе pаuvrе lаbоurеur...» ((аnоnуmеs pоpulаirеs))

De ΡipаRаp sur Ρаuvrе Εnfаnt Ρâlе (Μаllаrmé)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

 



Photo d'après : Hans Stieglitz