Jean Lorrain

Modernités, 1885


Anémie


 

À Élémir Bourges.


Tout en dentelles d’or, d’un blême damara
De l’Inde enlinceulée, avec un fier sourire
Éclairant la pâleur de sa face de cire,
L’enfant reine agonise en superbe apparat,
 
Torturés de joyaux ses frêles petits bras
Étreignent sur son cœur de fillette en délire
Des écrins, sa poupée et, trop faible pour lire,
Des traités de blasons traînant là sur ses draps.
 
Trop fine, trop nerveuse, exsangue et déjà lasse
De vivre, ayant vécu le passé des aïeux
Dont l’indomptable orgueil éclate dans ses yeux,
 
Elle a l’étrange attrait, la maladive grâce
Des verres de Venise aux tons faux, précieux
Et la fragilité de la fin d’une race.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mоn flоrilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agоra

Évаluations récеntes

Τоulеt : «Ô јоur qui mеurs à sоngеr d’еllе...»

Vеrlаinе : «Lа lunе blаnсhе...»

Vеrlаinе : Μаdrigаl

Klingsоr : Lе Rеtоur : «Τоits blеus d’аrdоisе...»

Νеrvаl : Dеlfiса

Gilkin : Stеrсоrаirеs

Dеspоrtеs : «Μаrсhаnds, qui rесhеrсhеz tоut lе rivаgе mаurе...»

Τеnаnt dе Lа Τоur : Lа Μоrt d’un сhаt

Fоurеst : Lе Dоigt dе Diеu

Rоnsаrd : «Μаriе, vоus аvеz lа јоuе аussi vеrmеillе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Li-tаï-pé (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur Αuх јеunеs pоètеs (Αlbеrt-Βirоt)

De Сосhоnfuсius sur «Τоut s’еnflе соntrе mоi, tоut m’аssаut, tоut mе tеntе...» (Spоndе)

De dе lа Μоultеtеrrе sur Lа Lunе јаunе (Régniеr)

De G dе Lасоstе sur Sоnnеt burlеsquе sur lа Ρhèdrе dе Rасinе (Dеshоulièrеs)

De Сhristiаn sur «J’аdоrе lеs mаgаsins...» (Τоulеt)

De аdаrа sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

De Αnniсk Τirасhе sur Сhаnt dе l’hоnnеur (Αpоllinаirе)

De Сhristiаn sur Lе Rеtоur dе Jésus (Riсtus)

De Ρiссоz sur Élоа, оu Lа Sœur dеs Αngеs (Vignу)

De Сhristiаn sur Sоnnеt : «Lеs sаphirs durs еt frоids, vоilés pаr lа buéе...» (Сrоs)

De mеуlе sur Hérоdiаdе (Μаllаrmé)

De dоmаhе sur Lе Dit du pаuvrе viеuх (Fоrt)

De sur

De Соupé sur Сôtе d’Αzur — Νiсе (Lеvеу)

De Gédélе sur Μаriе Νоël

De осеаnе sur Éсrit sur lа plinthе d’un bаs-rеliеf аntiquе (Hugо)

De inсоnu56 sur Αu bоrd dе l’еаu vеrtе (Jаmmеs)

De flоriаnе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Sоniа Lipszус sur Αu Rоi, pоur аvоir été dérоbé (Μаrоt)

De miss67 sur Dоulеur (Lоzеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Сe sitе

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

 



Photo d'après : Hans Stieglitz