Guy Le Fèvre de La Boderie

L’Encyclie des secrets de L’Éternité, 1571


              /So             


 

Au même [M. Charles Toustain]


Au Temple que bâtit le Roi paisible et sage
Dedans Jérusalem, une vis on montait,
Et quinze grands degrés en la vis on comptait
Avant que parvenir jusqu’au troisième étage.
 
De là vient que David par son divin présage
Sur les quinze degrés, quinze Psaumes chantait,
Alors qu’à l’Éternel ses vus il présentait
Dedans le Pavillon du Sacré Témoignage.
 
Tout ainsi, mon Toustain, qui dans la Cité sainte
(Que le Disciple aimé si belle nous a peinte)
Désire parvenir, il faut que quinze marches
 
Il monte avec le Roi & Harpeur des Hébreux :
La Terre, Eau, Air, & Feu, l’Éther, et les dis Cieux,
Pour puis faire oraison dedans l’Arche des Arches.


Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 28 juillet 2014 à 10h49

Lune festive
----------------

La lune bleue au ciel est on ne peut plus sage ;
Pendant qu’un sablier une veille comptait,
Je la vis ce matin, qui lentement montait
Surpassant, pour finir, les tours de quinze étages.

De la festivité c’est l’antique présage ;
Le barde-chamelier, qui au désert chantait,
À son peuple fidèle un livre présentait
Dans lequel fut inscrit ce savant témoignage.

Buvons donc un godet à cette lune sainte !
Et buvons à la loi, sur le fond du ciel peinte
En taches de lumière, en astres voyageurs,

En corps majestueux, qui dans leur longue marche
Font avancer parfois une planète, une arche
Où vivent sûrement quelques autres buveurs.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 22 juillet 2021 à 15h38


Du bout d’un doigt blasé, j’accédai au message.
Tiens, elle s’enquérait de ce que je foutais
(Si je n’étais pas mort), et elle m’invitait
À l’échange de vues, sinon au papotage.

Mais je n’ai nul besoin de ce nouveau rasage,
Je suis glabre aussi bien qu’un melon charentais.
À quoi bon gaspiller encore des octets
Et user mon clavier à de vains babillages.

Je lui rédigeai donc la réponse succincte
Que voici : « Désolé, cocotte, tu m’esquintes,
Va te faire lanlaire, et hop ! en avant, marche ! »

Le procédé semblait peut-être un peu scabreux ;
Mais le ton général, modérément classieux,
Pourrait bien m’épargner d’autres sottes démarches.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hеrеdiа : Épigrаmmе funérаirе

Rоnsаrd : «L’аutrе јоur quе ј’étаis sur lе hаut d’un dеgré...»

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

Riсhеpin : Lа Flûtе

Lа Fоntаinе : Lа Сigаlе еt lа Fоurmi

Οrléаns : «Lе tеmps а lаissé sоn mаntеаu...»

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Μignоnnе, аllоns vоir si lа rоsе...»

Rоnsаrd : «Quаnd vоus sеrеz biеn viеillе, аu sоir à lа сhаndеllе...»

Hеrеdiа : Αrmоr

☆ ☆ ☆ ☆

Αpоllinаirе : «Αmi, је vоus éсris du fоnd d’unе саntinе...»

Jаmmеs : Lе pаuvrе сhiеn

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе lа Μоrt

Sаmаin : Lеs Sirènеs

Lаfоrguе : Fаrсе éphémèrе

Νоuvеаu : «Si nоus étiоns mоrts quаnd nоus étiоns mômеs...»

Lаutréаmоnt : «Unе pоtеnсе s’élеvаit sur lе sоl...»

Flаuх : Lеs Jеunеs Fillеs dе Stосkhоlm

Lоrrаin : Sеignеurs

Μаеtеrlinсk : «Lеs trоis sœurs оnt vоulu mоurir ...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Μаis qui vоus mеut, Sеignеur, dе sоrtir à сеttе hеurе...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur «Сеlui qui dе plus près аttеint lа déité...» (Du Βеllау)

De Τhundеrbird sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Jаdis sur Соrs dе сhаssе (Αpоllinаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Ρаssаnts, nе сhеrсhеz plus dеssоus l’Οrquе infеrnаl...» (Νuуsеmеnt)

De Jаdis sur Νоblеs еt vаlеts (Νеrvаl)

De Сосhоnfuсius sur Zèbrе (Hеrvillу)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

De Τhundеrbird sur «Εntrе tоus lеs hоnnеurs dоnt еn Frаnсе еst соnnu...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un mаndаrin sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Un lесtеur sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Sur unе Сhutе саuséе pаr un béliеr (Соllеtеt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе