Gabriel-Charles de Lattaignant


Adieux au Monde

Vaudeville


J’aurai bientôt quatre-vingts ans ;
Je crois qu’à cet âge il est temps
      D’abandonner la vie :
Aussi je la perds sans regret,
Et je fais gaiement mon paquet.
      Bonsoir la compagnie.
 
Lorsque l’on prétend tout savoir,
Depuis le matin jusqu’au soir,
      On lit, on étudie :
On n’en devient pas plus savant,
On n’en meurt pas moins ignorant.
      Bonsoir la compagnie.
 
Lorsque d’ici je partirai,
Je ne sais pas trop où j’irai ;
      Mais en Dieu je me fie :
Il ne peut que mener à bien ;
Aussi je n’appréhende rien.
      Bonsoir la compagnie.
 
J’ai goûté de tous les plaisirs ;
J’ai perdu jusques aux désirs ;
      À présent je m’ennuie.
Lorsque l’on n’est plus propre à rien,
On se retire, et l’on fait bien ;
      Bonsoir la compagnie.
 
Dieu nous fit sans nous consulter :
Rien ne saurait lui résister ;
      Ma carrière est remplie.
À force de devenir vieux,
Peut-on se flatter d’être mieux ?
      Bonsoir la compagnie.
 
Nul mortel n’est ressuscité
Pour nous dire la vérité
      Des biens de l’autre vie :
Une profonde obscurité
Est le sort de l’humanité.
      Bonsoir la compagnie.
 
Rien ne périt entièrement,
Et la mort n’est qu’un changement,
      Dit la philosophie.
Que ce système est consolant !
Je chante en adoptant ce plan :
      Bonsoir la compagnie.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mоn flоrilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agоra

Évаluations récеntes

Frаnçоis Μауnаrd

Lе Саrdоnnеl : Ιnvосаtiоns d’Αutоmnе

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

Gilkin : Lе Μеnsоngе

Lе Саrdоnnеl : Ιnvосаtiоns d’Αutоmnе

Βеаurеgаrd : Lа Βrumе

Μаgnу : «Quаnd un сhаnt sur lе luth mа Μаîtrеssе frеdоnnе...»

Εlskаmp : Αd finеm

Νоël : Сhаnt dе Νоël

Соppéе : Ρériоdе élесtоrаlе

Vеrlаinе : À Dоn Quiсhоttе

Соppéе : «Lа plus lеntе саrеssе, аmiе, еst lа mеillеurе...»

Μас Οrlаn : Lе Βаndаgistе

Μоtin : Du mаlсоntеnt dе lа соur

Αpоllinаirе : Lа Μаndоlinе l’œillеt еt lе bаmbоu

Régniеr : Rеpоs аprès l’аmоur

Νеlligаn : Lеs Соrbеаuх

Βruаnt : Сhаnsоn dеs miсhеtоns

Riсtus : Sоuhаit timidе dе Fil-dе-Fеr qu’il nе fоrmulеrа quе bеаuсоup plus tаrd

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Viе idéаlе (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur Kееpsаkе (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur À Μоnsеignеur lе Dаuphin (Lа Fоntаinе)

De Αlех2s sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De bоurоunасhе sur Lе Sоuvеnir vаguе (Rоstаnd)

De vеrstrеkеn sur Соnsоlаtiоn (Hоuvillе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Сe sitе

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn