Jules Laforgue


Étonnement


 
Depuis l’Éternité j’étais dans le Silence,
Inconsciente nuit du possible, Océan
Que féconde l’Instinct et d’où l’Être s’élance,
Depuis l’Éternité j’étais dans le néant.
 
Soudain je nais. — Pourquoi ? — Rien ne répond. — Où suis-je ?
Autour de moi, partout, illimité, le bleu !
Partout des soleils pris d’un solennel vertige
Enchevêtrent, muets, leurs grands orbes de feu.
 
Dans leur rayonnement en aurores fécondes
Flottent des tourbillons de blocs peuplés ou nus,
Oasis de misère ou cadavres de mondes,
S’enfonçant à leur suite aux déserts inconnus !
 
Et je suis sur l’un d’eux. Et devant ces mystères
Je reste là, stupide, interrogeant tout bas,
Tandis qu’autour de moi la foule de mes frères
Va, pleure, espère, et meurt ! Mais ne s’étonne pas !
 
Mais moi je veux savoir ! Parlez ! Pourquoi ces choses ?
Où chercher le Témoin de tout ? Car l’Univers
Garde un cœur, quelque part, en ses métamorphoses !
Mais nous n’avons qu’un coin des immenses déserts !
 
Un coin, et tout là-bas déroulement d’Espaces
À l’infini, peuplés de frères plus heureux !
Qui ne retrouveront pas même, un jour, nos traces
Quand ils voyageront à leur tour par ces lieux !
 
Et j’interroge encor ! fou d’angoisse et de doute !
Car il est une Énigme au moins ! J’attends ! j’attends !
Rien ! J’écoute tomber les heures goutte à goutte...
Mais je puis mourir moi ! Nul n’attendrit le Temps !
 
Mourir ! n’être plus rien. Entrer dans le Silence !
Avoir jugé les Cieux ! et s’en aller sans bruit,
À jamais, sans savoir ! Tout est donc en démence !
Mais qui donc a tiré l’Univers de la Nuit !
 
Et rien ! ne pouvoir rien ! Ô rage ! et qui m’assure
Que je ne serai pas, dès demain, étendu,
Cousu dans un drap propre, en proie à la Nature,
Au fond d’un trou creusé sur ce globe perdu ?
 
Non ! Je veux être heureux ! Je n’ai que cette vie !
J’irai vivre, là-bas, seul, dans quelque forêt
D’Afrique, brute épaisse, et la chair assouvie,
J’oublierai le cerveau que les siècles m’ont fait.
 

16 novembre.

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : «Qu’еst-се pоur nоus, mоn сœur...»

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Riсhеpin : Сhаnsоn dеs сlосhеs dе bаptêmеs

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rаmuz : Lе Viеuх Jеаn-Lоuis

Βаudеlаirе : Саusеriе

Βruаnt : À Μоntpеrnаssе

Rimbаud : Βаrbаrе

Rоnsаrd

☆ ☆ ☆ ☆

Gоudеаu : Lа Rоndе du rеmоrds

Viоn Dаlibrау : «Quеl еmbаrrаs à сеttе pоrtе !...»

Βrissаrt : Lа Dаmе а un аmi

Μоntеsquiоu :

Αpоllinаirе : Αnniе

Ρrоust : «Αfin dе mе соuvrir dе fоurrurе еt dе mоirе...»

Rоstаnd : Ρаstоrаlе dеs сосhоns rоsеs

Lоuvigné du Dézеrt : «Guillоt, tiеn сеstе сhеsvrе à lа соrnе dоréе...»

Vеrlаinе : Αrt pоétiquе

Εlskаmp : Μаis соmmе еn imаgе à présеnt

Cоmmеntaires récеnts

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Jаdis sur «Μаdаmе је vоus dоnnе...» (Βеnsеrаdе)

De Сосhоnfuсius sur «Jе vоudrаis biеn riсhеmеnt јаunissаnt...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Τаnt d’Αstrеs сlаirs nе dаnsеnt pаr lа nuit...» (Gаrniеr)

De Сосhоnfuсius sur Lе Vin du Sоlitаirе (Βаudеlаirе)

De Jаdis sur Sоnnеt d’Αrt Vеrt (Gоudеzki)

De Сосhоnfuсius sur «Τоut pаssе pаr lеurs mаins...» (Grévin)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сurаrе- sur Végétаl (Jаrrу)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Сurаrе- sur Sоlitudе (Μilоsz)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De Сurаrе- sur «Νi lа furеur dе lа flаmmе еnrаgéе...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

De Duguinе sur Αmstеrdаm (Jаmmеs)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Суоrаnе- sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе