Jules Laforgue

Les Complaintes, 1885


Autre complainte de Lord Pierrot


 
Celle qui doit me mettre au courant de la Femme !
Nous lui dirons d’abord, de mon air le moins froid : 
« La somme des angles d’un triangle, chère âme,
                            Est égale à deux droits. » 
 
Et si ce cri lui part : « Dieu de Dieu, que je t’aime ! »
– « Dieu reconnaîtra les siens. » Ou piquée au vif :
– « Mes claviers ont du cœur, tu seras mon seul thème »,
                            Moi : « Tout est relatif. »
 
De tous ses yeux, alors ! se sentant trop banale :
« Ah ! tu ne m’aimes pas ; tant d’autres sont jaloux ! »
Et moi, d’un œil qui vers l’Inconscient s’emballe :
                            « Merci, pas mal ; et vous ? »
 
– « Jouons au plus fidèle ! » – « À quoi bon, ô Nature !
Autant à qui perd gagne ! » Alors, autre couplet : 
– « Ah ! tu te lasseras le premier, j’en suis sûre... »
                            – « Après vous, s’il vous plaît. » 
 
Enfin, si, par un soir, elle meurt dans mes livres,
Douce ; feignant de n’en pas croire encor mes yeux,
J’aurai un : « Ah ! ça, mais, nous avions De Quoi vivre !
                            C’était donc sérieux ? » 
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 11 juin 2013 à 17h05


Adam demande à Dieu de créer une femme.
Dieu répond : «Il me faut réfléchir, de sang froid,
Pour savoir si cela sert le bien de ton âme ;
Mais de le demander, tu en as bien le droit.»

Dieu, ayant réfléchi, dit : « Qu’est-ce que tu aimes,
Adam, chez une femme ?»  Adam reste pensif,
Car il n’a pas beaucoup réfléchi sur ce thème ;
Il sent qu’il ne faut pas se montrer impulsif.

Dieu dit : « La tâche n’est, certes, pas trop banale ;
Si je la réussis, ça fera des jaloux. »
Il se met au travail, il s’active, il s’emballe,
Il fait une poupée qui n’est pas mal du tout.

Et voici la plus douce entre les créatures,
À qui le serpent chante aussitôt un couplet :
« Serpent, tu viens de Dieu, dit-elle, j’en suis sûre ;
Tu viens me signaler ce qui, vraiment lui plaît.»

La suite, on peut la lire en un énorme livre,
Enluminé pour les délices de nos yeux,
Et qui nous dit comment mourir, et comment vivre
(Mais parfois, on ne sait si ce livre est sérieux).

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hеrvillу : Ρuérilités

Dеsfоrgеs-Μаillаrd : Lе Τаbас

Μеndès : Lе Rоssignоl

Αntоinе dе Νеrvèzе

Νеrvаl

Viеlé-Griffin : «Dоrmir еt rirе d’аisе...»

Hugо : Lе Μеndiаnt

Lаhоr : Οurаgаn nосturnе

Lаhоr : Dаnsе mасаbrе

Vаlérу : Luхuriеusе аu Βаin

Βеrgеrаt : Lе Сhаnt du сrаpаud

Βеrnаrd : «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...»

☆ ☆ ☆ ☆

Νеlligаn : Lа Ρаssаntе

Vаlérу : «Lа lunе minсе vеrsе unе luеur sасréе...»

Hugо : Viеillе сhаnsоn du јеunе tеmps

Lе Ρеtit : Αu Lесtеur сuriеuх

Dеsbоrdеs-Vаlmоrе : Αllеz еn pаiх

Сrоs : Siх tеrсеts

Hugо : Βêtisе dе lа guеrrе

Hugо : Lе Sасrе dе lа Fеmmе

Сrоs : Βеrсеusе : «Ιl у а unе hеurе bêtе...»

Hugо : Сrépusсulе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Сésаr (Vаlérу)

De Сосhоnfuсius sur «À lа sаintе, mаrtуrе еt viеrgе...» (Lе Μоuël)

De Сосhоnfuсius sur «Si еn pаrtаnt, sеul vоus m’аvеz lаissé...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

De L’аmоr sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ρiеrrоt sur Sоnnеt à lа nuit (Rоllinаt)

De Ρеrvеrs nаrсissе sur «Ρuisquе lеs сhаmps јоuissеnt dе mа bеllе...» (Τоurs)

De Vinсеnt sur «Εst-il riеn dе plus vаin qu’un sоngе mеnsоngеr...» (Сhаssignеt)

De ΒiΒ lа bаlеinе sur «Quаnd је tе vis еntrе un milliеr dе Dаmеs...» (Βаïf)

De Сhristiаn sur Lеs Ρоrсs (Vеrhаеrеn)

De Сrаpаudinе sur Splееn : «Μеs intimеs dоulеurs...» (Ο'Νеddу)

De Αmаndinе ΟZΑUR sur Sоnnеt fоutаtif (Lе Ρеtit)

De Αmаndinе ΟZΑUR sur À Сhаrlеs dе Sivrу (Vеrlаinе)

De Αmаndinе ΟZΑUR sur «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...» (Viоn Dаlibrау)

De riс(h)аrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе